jeudi 2 janvier 2014

Consommation de mémoire : Firefox 29 bat largement Chrome 34 et Internet Explorer 11

Ghacks a renouvelé son test de l’utilisation de mémoire des principaux navigateurs dans leur dernière évolution : Mozilla Firefox 29 Nightly, Google Chrome Dev 34, Internet Explorer 11.

Comparaison de l'usage de mémoire par des navigateur Web

Firefox enlève la couronne comme navigateur à toute épreuve. Il a été le plus performant avec 15, 40 et en redescendant à 15 onglets ouverts et n’est jamais allé au-dessus du seuil de 1 gigaoctet, tandis que les deux autres navigateurs l’ont fait.

En fait, Internet Explorer 11 de Microsoft a utilisé environ deux fois plus de mémoire que Firefox avec 40 onglets ouverts.

Firefox a encore du travail dans sa chasse aux fuites de mémoire dans le domaine de la récupération de la mémoire allouée après la fermeture des onglets. Rien de vraiment catastrophique mais la preuve est faite qu’il y a des progrès faisables dans ce domaine.

Source

Ghacks, Chrome 34, Firefox 29, Internet Explorer 11: Memory Use 2014, 2 janv. 2014, Martin Brinkmann

samedi 30 novembre 2013

Actualité de Mozilla en novembre 2013

Firefox partoutNovembre pour Mozilla, c’est le retour de l’anniversaire de Firefox (cette année le 9e) et la publication du rapport annuel qui est l’occasion de faire le point sur l’état du projet Mozilla. En 2012, le revenu de Mozilla a augmenté d’environ 90 % dépendant toujours plus du contrat avec Google.

Nous avions quitté l’actualité de Mozilla d’octobre sur la remarque que le dernier train de sorties était à cheval sur le mois d’octobre et sur ce mois de novembre. Ainsi, après avoir vu la sortie d’Aurora 27, le mois de novembre n’a pas connu de nouveau train de sorties (préparez-vous au prochain le 10 décembre), mais une volée de mises à jour de sécurité dont chaque logiciel basé sur Gecko concerné a profité pour inclure des correctifs de stabilité.

Notez bien que le train de sorties qui verra sortir Firefox 27 en version finale sera retardé de deux semaines pour éviter le conflit avec les fêtes, soit le 4 février 2014.

Mozilla, OTOY et Autodesk ont annoncé leur alliance pour fournir des jeux et des applications sur le Web très performants en développant ORBX.js actuellement exploité dans le cadre des Amazon Web Services. La puissance du GPU des serveurs est récupérée par des applications HTML5 pour afficher dans un navigateur moderne des applications graphiques époustouflantes.

Toujours parmi le développement de nouvelles fonctionnalités, Shader Editor sera bientôt mis à disposition du public, déjà aux mains des développeurs. Comme le dit l’article de Creanum lié, « Shader Editor est un outil permettant de travailler avec plus de finesse les rendus 3D dans les navigateurs, réalisés à l’aide de WebGL. Cet ajout, prévu pour la future version 27 de Firefox, permettra aux développeurs d’affiner différents effets et de les appliquer en direct au rendu 3D. »

Avant de passer au lourd, un effort est en cours pour dissimuler les plugins pour limiter l’empreinte du navigateur dans Firefox 28 (Firefox Nightly). Ce devrait être un plus pour préserver les utilisateurs d’un pistage par les sites Web et régies publicitaires en ligne.

Gâteau Firefox OS pour son lancement en Serbie par Tristan NitotLe 18, Australis, la refonte de l’interface de Firefox longtemps promise, a embarqué dans Nightly. Vous pouvez ainsi tester et donner votre avis sur cette évolution qui bouleversera habitudes et fonctionnement des extensions.

Enfin, avant de vous laisser avec la sélection des annonces concernant le projet Mozilla, notons le lancement de Firefox OS dans de nouveaux pays européens : en Hongrie (par deux opérateurs différents), en Grèce, en Serbie et au Monténégro.

Lire la suite...

jeudi 5 septembre 2013

Mitchell Baker, présidente de Mozilla, à la Campus Party Europe

Aujourd’hui, à midi à Londres, Mitchell Baker, la présidente de la fondation Mozilla, a donné une conférence à la Campus Party Europe « Rester en capacité avec le Web » ainsi annoncée :

Le Web a permis à toute une génération de s’exprimer en créant et en remixant ses idées. Un Web ouvert et interopérable est la plateforme rendant cela possible et elle doit continuer à se développer pour cette nouvelle génération afin de continuer à pousser les limites dans le mobile et ailleurs.

Mitchelle Baker à la Campus Party EuropeMatthew Chapman sur Marketing Magazine a publié un compte rendu de ses déclarations :

Mitchell Baker de Mozilla met en garde contre Google et Apple qui dominent le Web mobile

La présidente de Mozilla, Mitchell Baker, a mis en garde que permettre à Google et Apple de dominer le Web mobile serait un frein pour la diversité et l’inventivité.

S’exprimant à la Campus Party Europe, Baker a déclaré que Mozilla avait lancé son propre système d’exploitation parce que le Web mobile n’était actuellement pas « fait de l’ADN qui a rendu l’internet si explosif » à ses débuts.

Elle a dit : « Google et Apple sont de formidables entreprises, je connais beaucoup des gens qui y sont et je les aime beaucoup, mais l’humanité est beaucoup plus diversifiée et notre inventivité est beaucoup plus diversifiée que ce que les deux sociétés ne seront jamais en mesure d’accueillir. »

L’organisation à but non lucratif Mozilla n’est pas focalisée sur la troisième place parmi les plus grandes entreprises dans l’espace des systèmes d’exploitation mobiles, a dit Baker, mais voulait plutôt rendre le Web aussi ouvert sur mobile, qu’il l’est sur le bureau.

Elle a ajouté que la dominance des systèmes d’exploitation iOS d’Apple et Android de Google couraient le risque de répéter les erreurs du passé, a-t-elle ajouté, citant Microsoft en exemple.

Baker a déclaré : « Après que Microsoft est devenu dominant, l’ouverture du Web a été réaspirée dans la cheminée commerciale de Microsoft. »

Elle a dit : « la raison pour laquelle le changement se produit si rapidement et si diversement sur l’internet est due à l’ADN fondamental de l’internet. L’internet a été conçu pour être ouvert et il a été construit sur l’interopérabilité.

« Imaginez que si Skype avait dû aller chez tous les fournisseurs de services internet dans le monde et dire « je veux faire de la voix sur l’internet » – il n’y serait jamais arrivé. »

Mozilla a pour objectif de placer l’utilisateur au lieu des plateformes comme Facebook ou Twitter au « centre de l’expérience » avec son système d’exploitation Firefox.

Baker a déclaré : « l’important, c’est « moi » pas Twitter ni Facebook. Je veux une demeure sur l’internet qui soit mienne. »

Crédit photo : Michal Maxo Maxian sur Twitter

Source

Marketing Magazine, Mozilla’s Mitchell Baker warns of Google and Apple dominating mobile web, 5 sept. 2013, Matthew Chapman

dimanche 11 août 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 24

Firefox 24, prévu pour le 17 septembre, sera la prochaine version ESR, c’est-à-dire qu’elle servira pendant environ un an de base à la version de Firefox destinée aux groupes qui déploient et maintiennent un parc d’ordinateurs important comme les universités ou les écoles, les administrations et les entreprises et qui ne reçoit pendant ce délai que des mises à jour de sécurité, sans les nouvelles fonctions qui seront rattrapées d’un coup lors de la version ESR suivante. La version ESR actuelle est basée sur Firefox 17, sorti le 20 novembre 2012, et n’a obtenu depuis que des mises à jour de sécurité et de stabilité. Cette version 24 est donc particulièrement importante et doit être testée en profondeur, pas seulement par les utilisateurs de la version ESR qui dispose d’une période de chevauchement de 12 semaines supplémentaires pour leurs tests (voir la FAQ).

Firefox 24

Comme j’avais rédigé un billet fort complet sur Firefox 24 dans le canal Aurora et qu’il n’y eu que peu de changements et d’abandons de fonctionnalités majeures, je ne remettrai pas le couvert (au moins pas le grand couvert). En effet, les notes de diffusion pour la version pour ordinateur de bureau sont identiques sauf l’ajout (ou plutôt le retrait) in fine d’une nouveauté concernant le HTML5 : désactivation du support des événements tactiles du W3C. Le bogue 888 304 précise que lesdits événements doivent être désactivés – pour la version pour ordinateur de bureau de Firefox – jusqu’à ce que Mozilla puisse les prendre en charge correctement.

Quant à la version pour mobile des notes de diffusion de Firefox 24 bêta, elle présente plus de différences. Elles voient le retrait du support expérimental de WebAudio qui ciblait alors uniquement les développeurs (voir le bogue 779 297 et ce billet). Le nouvel objectif pour WebAudio est Firefox 25.

Les ajouts que mentionnent ces dernières notes de diffusion ne nous concernent pas directement, mais nous renseignent sur la stratégie mondiale de Mozilla. Trois nouvelles langues ont été intégrées aux versions multi-locales Android. Et, le moteur de recherche chinois Baidu est désormais le fournisseur de recherches par défaut de la version locale chinoise de Firefox pour Android bêta. Il s’agit d’un nouvel exemple du pragmatisme de Mozilla qui s’adapte à l’instabilité chronique du service de recherches de Google en Chine à cause du grand pare-feu, une des mesures de censure d’Internet en République populaire de Chine.

En prime, je vous ai traduit le billet du blog des versions futures de Firefox qui revient sur les nouveautés dans Firefox 24 bêta pour Android mais ne cite que la nouvelle « console navigateur » dans les outils de développement de Firefox 24 pour ordinateur de bureau.

Lire la suite...

jeudi 25 juillet 2013

Vers la fin des détournements de moteur de recherche dans Firefox

De nombreux logiciels tiers et barres d’outils se permettent de changer le moteur de recherche de Firefox, non seulement dans la barre de recherche mais aussi dans la barre d’adresse et dans la page d’accueil par défaut de Firefox. Jusqu’à présent, il était compliqué de revenir en arrière pour rétablir le moteur par défaut de Firefox (Google) ou celui choisi par l’internaute. Cela va enfin changer dès le 6 août prochain, avec la sortie de Firefox 23 qui va enfin fusionner les préférences de recherche de Firefox comme nous l’indique le blog d’AMO :

Fusion des préférences de recherche de Firefox. keyword.URL est le fléau de notre équipe d’assistance depuis pratiquement toujours. Elle est modifiée par la plupart des modules complémentaires indésirables, pointant vers des moteurs de recherche indésirables, avec des résultats extrêmement indésirables. Avec ce bogue réglé, la barre d’URL utilise désormais le moteur de recherche sélectionné dans la boîte de recherche comme recherche par mot-clé. Bien que ça soit une gêne pour les utilisateurs avancés à court terme, ça devrait être facile à remplacer avec une extension.

Sources

dimanche 30 juin 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 24 (MÀJ)

Vous avez peut-être appris sur le compte Twitter de MozillaZine-fr.org l’ajout de nouveautés à Firefox 24, alors dans le canal Nightly, dont certaines se retrouvent dans le canal Aurora depuis hier. Firefox 24 sera la prochaine version ESR. Il est prévu pour le 17 septembre.

Côté nouveautés, Firefox 24 Aurora implémente maintenant l’item de menu contextuel d’onglet « Fermer les onglets situés à droite » et seulement lui. Il n’y aura pas d’item pour fermer les onglets à gauche. D’ailleurs, dans les locales qui utilisent des alphabets qui s’écrivent de droite à gauche (RTL en anglais) tels que l’arabe et hébreu, l’item sera « Fermer les onglets situés à gauche » et lui seul. Ce billet explique pourquoi :

Pourquoi « fermer les onglets situés à droite » et pas « fermer les onglets situés à gauche » ? Quand nous ouvrons de nouveaux onglets, ils apparaissent à la fin, et donc naturellement les onglets qui ont une durée de vie plus longue finissent par être promus au début de la barre. Cela nous amène à la situation où fermer des onglets « à droite » est un moyen simple de fermer les onglets éphémères.

Fermer les onglets situés à droite

Lire la suite...

lundi 20 mai 2013

Mozilla Firefox 21

De ce train de sorties que nous avons connues depuis mardi, je finis les billets récapitulatifs des nouveautés de chaque version par celui qui traitera du logiciel qui l’a débuté : Mozilla Firefox 21 pour ordinateurs de bureau et Android. Pour les plus pressés, il y a eu de nombreux articles de presse sur cette nouvelle version majeure finale du navigateur de Mozilla, contrairement aux versions bêta et Aurora qui ont suivi, et même à Mozilla Thunderbird ou à BlueGriffon qui s’est invité dans cette cascade de logiciels basés sur Gecko, le moteur d’affichage de Mozilla.

En plus, vous aviez déjà les communiqués de presse en français et en anglais de Mozilla, si vous n’aviez pas suivi ici le développement de cette version 21 à travers les canaux bêta et Aurora encore avant.

Lire la suite...

dimanche 19 mai 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 23 (MÀJ)

Alors que Firefox 23, qui sortira en version finale le 6 août prochain, n’était pas encore disponible dans le canal Aurora, nous traitions déjà de sa nouvelle fonction phare annoncée un peu en avance par Tanvi, ingénieur sécurité chez Mozilla : le contenu mixte sera bloqué sur les pages HTTPS. « Le bloqueur de contenu mixte est activé par défaut dans Firefox 23 et protège nos utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS. »

Maintenant, passons à un détail pour les utilisateurs mais qui touchera les nostalgiques des temps héroïques du Web, où les sites étaient « optimisés pour Netscape », puisque Firefox 23 Aurora retire complètement l’élément <blink> et abandonne l’effet de clignotement de text-decoration: blink;. Cet élément HTML non standard, que le HTML5 considère comme une fonction non conforme, est un héritage de Netscape Navigator pour qui il a été inventé mais, qu’à part Opera, les autres navigateurs ne prenaient pas en charge : Internet Explorer de Microsoft (le rival) et les navigateur basés sur WebKit comme Apple Safari et Google Chrome. Ça ne vous aura donc pas échappé que le nouveau moteur d’affichage de Chrome, « forké » depuis WebKit, se nomme « Blink » mais ne supporte pas blink.

Lire la suite...

jeudi 9 mai 2013

L'état des troupes dans la guerre des navigateurs : quel intérêt ?

Navigateur le plus utilisé par pays, en mars 2013 selon Statcounter (crédit/source Wikipédia)Depuis trois jours, j’ai interrogé nos followers sur les fils Identi.ca et Twitter de MozillaZine-fr.org sur l’opportunité d’y relayer dorénavant l’actualité des parts de marché des navigateurs Web. Bien que de nombreux articles paraissent chaque mois (avec des nouvelles du taux d’utilisation de Firefox de Mozilla) sur les PDM des différents navigateurs disponibles pour surfer sur le Web, nous n’avions l’habitude ni de les retweeter ni d’en faire régulièrement des comptes-rendus sur le site.

Aussi bien pour l’appel initial que pour la piqûre de rappel, les réponses ont été très peu nombreuses. Je tente ici en développant un peu le propos de réveiller votre intérêt pour la question.

« La guerre des navigateurs » ou Browser wars en anglais – certains nous voient même partis dans une seconde guerre des navigateurs – fait rage et attire les regards. De grosses compagnies mondiales (et surtout américaines) – Microsoft, Google, Apple – se battent avec d’énormes moyens marketing pour la domination du point de vue des parts du marché.

Et, au milieu de ces mastodontes en termes de capitalisation boursière, se distingue une fondation sans but lucratif et sans actionnaire, éditrice de logiciels dont le plus connus et le plus employé est Mozilla Firefox, son navigateur Web pour ordinateurs de bureau. Mozilla n’a jamais caché (voir ainsi Tristan Nitot, évangéliste principal chez Mozilla) l’importance pour elle d’avoir un bon taux d’utilisation, suffisant pour pouvoir peser et ainsi respecter la mission qu’elle s’est donnée. Il n’en ira pas différemment avec Firefox OS, le système d’exploitation mobile de Mozilla à venir.

Lire la suite...

samedi 6 avril 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 21

Maintenant que Firefox 20 est sorti mardi en version finale, c’est au tour jeudi de Firefox 21 de glisser dans le canal bêta (il était auparavant dans le canal Aurora).

Lire la suite...

dimanche 13 janvier 2013

Les suggestions de recherche pour Firefox pour Android : un autre exemple de l'approche de Mozilla du respect de la vie privée dès la conception

Voici un article intéressant d’Alex Fowler sur le blog Privacy de Mozilla :


Avec la dernière version de Firefox pour Android, nous avons ajouté la possibilité d’obtenir des suggestions de recherche en provenance de Google avant même de terminer la frappe. Avec un petit écran et un clavier encore plus petit sur les téléphones des utilisateurs, tout ce qui rend plus facile de découvrir et d’accéder à des sites est une énorme amélioration. La barre d’adresse intelligente suggère déjà des marque-pages et des sites récemment visités. Maintenant, mettre en œuvre les suggestions de recherche Google dans Firefox pour Android rend beaucoup plus facile la découverte des sites que les utilisateurs n’ont pas visités avant.

Google ne peut faire des suggestions que s’il sait ce que vous recherchez. Pour ce faire, Firefox a besoin d’envoyer à Google ce que vous tapez dans la barre d’adresse intelligente au fur et à mesure que vous le tapez. Pour de nombreux utilisateurs, cela a du sens. Ils connaissent et font confiance Google, et envoient les requêtes de recherche terminées à Google de toute façon, donc obtenir des suggestions de recherche rapides est un apport bienvenu.

Suggestions de recherche Google dans Firefox pour AndroidLa première fois que vous commencez à taper dans la barre d’adresse intelligente sur votre appareil Android, Firefox vous demande si vous voulez des suggestions de recherche de Google. Cette option est activée par une invite juste là où vous auriez cherché la fonctionnalité, de sorte que vous puissiez décider quelle expérience vous préférez et ce que vous voulez partager. Bien sûr, si vous changez d’avis, vous pouvez toujours modifier vos paramètres.

Nous avons ajouté quelques autres fonctionnalités pour rendre les suggestions de recherche respectueuses de la vie privée. D’une part, Firefox ne demande pas de suggestions de recherche Google s’il apparaît que vous tapez une URL. Ce sera ainsi si vous commencez par « www » ou rajoutez un « : » ou un « / ». Cela signifie que même avec les suggestions de recherche activées, Google n’est qu’uniquement consulté sur les choses que vous voulez réellement rechercher, et non pas sur tous les sites que vous souhaitez visiter. Nous nous assurons également d’obtenir les suggestions de recherche (et les recherches elles-mêmes) via une connexion sécurisée HTTPS, ainsi personne d’autre ne peut voir ce que vous recherchez.

Vous pouvez essayer la dernière version de Firefox pour Android avec les suggestions de recherche maintenant en allant sur la boutique Google Play sur votre ordinateur ou appareil Android.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

vendredi 27 avril 2012

Mozilla Firefox 3.6 n'est plus compatible avec Gmail

Gmail, la messagerie Web de Google, annonce désormais aux internautes sous Firefox 3.6.x qu’ils utilisent « une ancienne version de Firefox qui n’est plus compatible avec Gmail. » La branche 3.6 de Firefox n’est plus supportée par Mozilla depuis la sortie de Firefox 12 le 24 avril. Mozilla ne fournit même plus de mise à jour de sécurité à ce navigateur obsolète.

De nombreux internautes utilisent encore Firefox 3.6.x à cause d’une incompatibilité de leur(s) extension(s) préférée(s) et en particulier de la barre d’outils de Google, abandonnée par Google depuis l’été dernier. Il y a de nombreuses solutions alternatives aux fonctions de la barre de Google, notamment le bouton Gmail.

Barre d'outils Google et annonce de Gmail dans Firefox 3.6

Références

samedi 14 avril 2012

Mettre Google comme moteur de recherche de Thunderbird

Alors que je venais de m’apercevoir que Google n’était plus (il me semble qu’il l’était lors de l’introduction de la fonctionnalité de recherche sur Internet dans Thunderbird 10) le moteur de recherche par défaut dans Thunderbird – il n’était d’ailleurs plus du tout disponible (Bing, le moteur de Microsoft, a pris sa place) – et que je réfléchissais à décrire le moyen le plus simple de le remettre, mon lecteur de flux m’apprend que Standard8 a résolu ce problème en sortant l’extension Google Search for Thunderbird (pour Thunderbird 11.*).

D’après ce sujet de forum, il semble que Mozilla n’ait pas réussi à conclure de contrat ou à avoir d’autorisation comme pour Firefox.

Bien que cette fonctionnalité, telle qu’elle est actuellement implémentée, ne soit AMHA pas très utile, il n’existe pas d’interface pour gérer les moteurs de recherche dans Thunderbird.

vendredi 17 février 2012

La barre d'outils Google pour Firefox 10

Bien que la barre d’outils pour Firefox de Google ait été mise à mort, par Google, à l’époque de Firefox 5, soit il y a sept mois, les statistiques de mon blog me montrent qu’il y a toujours de nombreux internautes à la recherche d’une Google toolbar qui soit compatible avec les derniers Firefox. Certains utilisateurs de Firefox restent avec Firefox 3.6.x (branche qui ne sera plus développée après le 24 avril 2012) rien que pour pouvoir conserver cette barre d’outils.

Une partie des fonctions de feu la barre de Google est présente dans l’extension Googlebar Lite. Une page de l’aide de Firefox donnent des solutions de remplacement aux fonctions de la barre de Google. Certaines fonctions sont déjà intégrées à Firefox, d’autres seront apportées par des modules complémentaires. Pour traduire les pages, Google propose aussi des bookmarklets à draguer-déposer dans votre barre personnelle des marque-pages de Firefox.

jeudi 2 février 2012

Mozilla Thunderbird 10 et 3.1.18

À première vue, Mozilla Thunderbird 10 ne semble pas très différent de la version précédente, pourtant quelques réelles nouveautés se sont glissées dans cette nouvelle version du logiciel de messagerie de Mozilla.

Tout d’abord, la recherche sur le Web s’invite directement dans Thunderbird. Le moyen le plus simple d’effectuer une telle recherche est de sélectionner un mot et de cliquer droit. Dans le menu contextuel qui surgit, un nouvel item « Rechercher sur Internet » suivi du ou des termes sélectionnés permet de lancer la recherche sur le moteur de recherche par défaut (par défaut dans Thunderbird c’est Google). Vous pouvez aussi entrer votre requête dans la boîte de recherche globale. Thunderbird vous proposera alors de rechercher sur Internet. Un nouvel onglet s’ouvrira pour afficher les résultats renvoyés par votre moteur de recherche favori. Cliquez sur l’icône en forme de cœur pour changer le moteur par défaut. Les moteurs de recherche disponibles sont affichés dans une barre latérale qui contient également des flèches « suivant » et « précédent ».

Ensuite, comme Firefox 10 (également basé sur le moteur de Mozilla Gecko 10) les extensions sont maintenant compatibles par défaut. Comme nous le dit l’article d’Aide de Thunderbird :

Auparavant, les extensions étaient signalées comme incompatibles simplement parce que les données de version pour l’extension n’avaient pas été mises à jour avec le numéro de version actuel. Il est en effet difficile pour les auteurs d’extensions de les mettre à jour si rapidement. Parce que la majorité des extensions continuent à fonctionner d’une version à l’autre, Thunderbird suppose maintenant que les extensions sont compatibles avec la dernière version.

Les notes de diffusion de Thunderbird 10 indiquent aussi les changements suivants :

  • Améliorations de la recherche des courriels
  • Plusieurs correctifs lors de l’utilisation des brouillons de courriel
  • et plusieurs autres correctifs de la plateforme

Thunderbird 10 vient également corriger 7 failles de sécurité dont 5 critiques.

Si vous êtes intéressé par le déploiement de Thunderbird en entreprise ou dans une organisation avec un support étendu, vous serez heureux que Thunderbird 10 soit la première version ESR. Voyez la FAQ de Mozilla pour plus de précisions sur cette version localisée y compris en français.

Mozilla Thunderbird 3.1.18 et fin du support

La branche 3.1 de Thunderbird connaît elle aussi une mise à jour de sécurité et de stabilité. Cependant, Mozilla vous prévient qu’il est temps de changer vos habitudes et de mettre à niveau votre Thunderbird vers la dernière version. En effet, Mozilla ne supportera plus Thunderbird 3.1.x à compter du 24 avril 2012. Cela signifie que Mozilla n’apportera plus d’améliorations à cette branche y compris les corrections de sécurité et de performance. Mozilla donne trois arguments pour que vous mettiez à jour sans attendre votre Thunderbird :

  • Vous travaillerez dans un environnement plus sûr, vous bénéficierez des derniers correctifs de sécurité et des dernières améliorations,
  • vous connaîtrez de meilleures performances car nous travaillons continuellement à régulièrement améliorer la réactivité,
  • et vous jouirez de nombreuses nouvelles fonctionnalités déjà appréciées par des millions d’utilisateurs.

Retrouvez plus de détails sur les dernières fonctionnalités de Thunderbird sur le site de Mozilla en français.

En attendant, Thunderbird 3.1.18 corrige 5 failles de sécurité dont 4 critiques.

Si vous disposez déjà de Thunderbird, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? » ou « À propos de Thunderbird » dans ce même menu pour les dernières versions de la messagerie de Mozilla.

Télécharger Thunderbird 10 en français

Télécharger Thunderbird 3.1.18 en français

Thunderbird

vendredi 23 décembre 2011

Mozilla Firefox 9.0.1

En cette période de préparation de fêtes, je n’ai guère eu le loisir de traiter de Firefox 9 sorti mardi dernier. Mais voilà que Mozilla me donne une nouvelle chance en publiant une mise à jour de stabilité en urgence. Firefox 9.0.1 vient en effet corriger un bogue, essentiellement rencontré sur Mac OS X et Linux, qui provoquait des plantages du navigateur.

La version 9 de Firefox, sortie le jour dit, est vantée pour les améliorations du JavaScript qui rendent la navigation significativement plus rapide. La dernière version majeure de Firefox introduit l’inférence de types qui boost les performances JavaScript et permet aux sites Web et applications enrichis avec de nombreuses images, vidéos, jeux et graphiques 3D de se charger et s’exécuter beaucoup plus vite. L’inférence de types est une fonctionnalité du moteur JavaScript SpiderMonkey qui s’intègre avec le compilateur JaegerMonkey pour fournir de l’analyse et aider à générer un code plus efficace. Firefox avec l’inférence de types est jusqu’à 30 % plus rapide sur les benchmarks JavaScript comme Kraken et V8.

Lire la suite...

lundi 28 novembre 2011

Compte à rebours final pour la traduction à la volée de Google

Il y a tout juste un an, je vous présentais l’extension Google Dictionary and Google Translate en bonne place dans mon billet Traduire à la volée dans Firefox et Thunderbird. Aujourd’hui, l’extension s’appelle Wiktionary and Google Translate et elle a perdu une partie de son intérêt. À cause de la fermeture du service Google Dictionary, l’auteur de l’extension avait choisi Wiktionary pour les définitions et la traduction de mots mais avait gardé l’API de Google pour la traduction du texte à la volée.

Comme feu la barre d’outils Google pour Firefox, de nombreuses extensions traduisaient du texte à la volée grâce à Google mais Google a récemment rendu la version 2 de sa Google Translate API payante et a annoncé la fermeture de la version 1 au premier décembre, comme prendra fin à cette date la tolérance pour les projets créés avant le 24 août1.

C’est d’autant plus dommage que la version 3.3 de l’extension est maintenant traduite en français (par Romaric, merci).


Note 1 : Note en anglais sur Google Code : Important: Google Translate API v2 is now available as a paid service. The courtesy limit for existing Translate API v2 projects created prior to August 24, 2011 will be reduced to zero on December 1, 2011. In addition, the number of requests your application can make per day will be limited. Google Translate API v1 will be shut off completely on the same date (December 1, 2011); it was officially deprecated on May 26, 2011. These changes are being made due to the substantial economic burden caused by extensive abuse. For website translations, we encourage you to use the Google Website Translator gadget.

dimanche 30 octobre 2011

Halloween

À Halloween, on se déguise, on regarde des films d’horreur, on fait des cauchemars…

Lire la suite...

vendredi 30 septembre 2011

Googlebar Lite, si la barre d'outils de Google vous manque trop

Cet été, Google a mis fin à sa barre d’outils pour Firefox. Elle manque à de nombreux utilisateurs de Firefox car elle est incompatible avec les Firefox les plus récents. En plus des outils de recherche pour Firefox que je vous présentais dernièrement qui améliorent les fonctions de recherche intégrées à Firefox, vous pouvez lui ajouter une barre d’outils spéciale pour Google. Googlebar Lite (qui fonctionne jusqu’à Firefox 8 actuellement dans le canal bêta) propose certaines fonctions de recherche dans une barre d’outils et d’autres intégrées au menu contextuel de Firefox. Vous pouvez choisir dans les options la locale de Google à utiliser et les boutons de la barre d’outils à afficher.

Lire la suite...

samedi 17 septembre 2011

Améliorer la recherche à partir de Firefox

Il y a de nombreuses façons de lancer une recherche avec Firefox : barre de recherche, barre d’adresse (directement ou avec les mots-clés des marque-pages), menu contextuel de sélection, page d’accueil… et j’oublie les barres de recherche ajoutées à Firefox (parfois à l’insu de l’utilisateur lors de l’installation de logiciels tiers). Au moment où Google met fin à sa barre d’outils pour Firefox, les mécanismes intégrés à Firefox prennent toute leur importance. Bien sûr, l’environnement Mozilla fournit de nombreuses extensions pour les améliorer.

À part la page d’accueil, la barre de recherche (en haut à droite de Firefox par défaut) est l’outil de recherche le plus visible. Cependant, si vous y accumulez les moteurs de recherche leur sélection devient vite problématique. Organize Search Engines permet de classer ses moteurs de recherche en dossiers, d’ajouter des séparateurs et de modifier les caractéristiques du moteur.

Cette organisation en dossiers des moteurs de recherche est compatible avec l’extension Context Search qui remplace l’item de menu contextuel de sélection « Recherche » par un sous-menu « Search for » qui contient tous les moteurs de recherche stockés dans votre barre de recherche.

Pour compléter facilement la liste des moteurs de cette barre de recherche, Add to Search Bar ajoute un item au menu contextuel du champ de recherche « Ajouter à la barre de recherche… ». Une fois cliqué, s’ouvre une boîte de dialogue permettant de choisir le nom du moteur (par défaut c’est le nom de la page qui s’y trouve), le mot-clé et l’icône (par défaut c’est le favicon de la page).

Une fois votre liste de moteurs préférés établie, vous pourrez apprécier Quick Search Bar qui affiche les moteurs dans la barre de recherche au lieu du menu habituel permettant ainsi un passage rapide d’un moteur à l’autre. D’autres options comme les raccourcis clavier pourrons encore accélérer vos recherches.

Vous pouvez aussi améliorer votre barre de recherche et y ajouter des fonctions. Searchbar Autosizer vise à parfaire le minimalisme de l’interface de Firefox. La barre de recherche peut être réduite jusqu’à ne plus être à vide qu’un bouton. Elle se redimensionnera automatiquement au fur et à mesure de la frappe, nettoiera la requête et reviendra au moteur de recherche par défaut après la soumission de cette requête.

Cette dernière option est une des nouvelles proposées par SearchLoad Options qui nettoie automatiquement la barre de recherche après la soumission de la requête et réinitialise le moteur de recherche pour celui déterminé dans les options de l’extension. Elle permet aussi de choisir si la page de résultats s’ouvrira dans l’onglet en cours, dans un nouvel onglet ou dans un onglet en arrière plan.

Pour ceux qui ne voudraient que l’option d’effacement du contenu de la barre de recherche après usage, il existe Clear the search bar et Search Scrub. Cette dernière dispose d’une option pour choisir le délai (0, 5, 10, 30 ou 60 secondes) après lequel la barre de recherche est nettoyée.

Enfin, n’oublions pas la barre d’adresse intelligente de Firefox qui lance une recherche lorsque l’on saisit un terme qui n’est pas un mot-clé de marque-page. Vous pouvez disposer, en installant Choose Search Engine (FF4+), d’un assistant pour vous faciliter le changement du moteur de recherche par défaut de Firefox.

Il existe de nombreuses extensions qui facilitent les recherches à partir de Firefox (vous pouvez m’en signaler dans le commentaires). Vous pouvez ainsi picorer parmi ces modules complémentaires de Firefox selon vos habitudes de navigation et vos besoins, les essayer et les supprimer s’ils ne vous conviennent pas.

- page 2 de 3 -