Rappelons que BlueGriffon est financé par la vente d’extensions et d’un manuel de l’utilisateur (en anglais). BlueGriffon 1.7 est lui toujours libre et gratuit, distribué sous triple licence libre MPL / GPL / LGPL.

Pour ceux qui douteraient de la popularité de BlueGriffon, signalons qu’il compte désormais parmi ses utilisateurs institutionnels le Parlement européen.

BlueGriffon 1.7

Si vous avez utilisé une préversion ou une version RC de BlueGriffon 1.7 ou si vous rencontrez des problèmes pour changer la langue de l’interface, il est fortement recommandé de détruire son profil. Vous aurez alors à réinstaller vos extensions. Sur Windows, vous seriez amené à installer le Package redistribuable Microsoft Visual C++ 2010 (x86) si vous rencontrez une erreur lors du lancement de BlueGriffon.

Voici les modifications apportées à la version classique de BlueGriffon :

Changelog:

  • fixed crasher on whitespace deletion
  • fixed bustage of Image Insertion dialog
  • initial state for css and script editors modified
  • disable and re-enable spellchecker when switching back to wysiwyg view for better perf; b=490
  • search in stylesheet and script was horked; b=520
  • fix for endless replaceAll in source views; b=523
  • titlebar not updated when last tab is closed; b=531
  • “find next” shortcut; b=549
  • can’t use nobr; b=546
  • cannot underline a standalone text node: b=551
  • new build and langpack organization
  • links from clipboard in insertLink dialog; b=547
  • better detection of xhtml5
  • strange emphasis in some cases; b=539
  • adhere better to recent flexbox spec
  • more dialogs reachable from source view
  • box shadows fixed

Toujours sur BlogZiNet, pour débuter, trois petits tutoriels pour :