Sous-catégories

jeudi 14 juillet 2016

Firefox : maintenant ou jamais !

Puzzle Firefox« Je me sens trahi par cette décision de Mozilla ! » Donc, je passe à Chrome ou plutôt Chromium parce que open source.

On donne ainsi le pouvoir sur le Web à Google qui prend tous les jours des dizaines de décisions contraires à l’esprit du Libre. Le gigantisme de Google fait que de nombreux intérêts non web entrent en compte quand il s’agit de prendre les décisions qui affecteront l’avenir du Web.

Firefox est non seulement le projet qui apporte la très grande majorité de ses revenus à Mozilla, mais aussi celui qui lui donne son influence sur les standards et formats du Web, sur la neutralité du Net, sa sécurité et la définition de ses protocoles. Dans beaucoup de domaines, c’est l’expertise de Mozilla, prouvée à travers Firefox, qui lui donne sa légitimité et de la force à ses porte-paroles.

Le moment est crucial. Regardez les statistiques d’utilisation. On arrive ou sommes déjà à un point où nous n’aurons plus les moyens et la légitimité de nos ambitions. Mozilla est la seule voix du Libre parmi les éditeurs de navigateur qui comptent.

Pourtant, les Mozilliens et les personnes proches du projet restent dans leur apathie habituelle. Des Mozilliens lancent des initiatives pour essayer de redresser la barre, mais ne suscitent pas de réaction. C’est peut-être mal expliqué ou trop long pour le Web « moderne ».

Fire FirefoxPascal a expliqué précisément à MozFr pourquoi son projet de reboot de Nightly et son utilisation par les Mozilliens étaient vitaux, mais n’a pas vu les courbes de la VF prendre leur envol comme nécessaire.

Mardi, j’ai lancé un appel pour relancer la communication communautaire sur la liste de diffusion de MozFr avec un sondage pour une réunion IRC. J’ai eu quatre réponses… dont la mienne !

Ne me dites pas que tout le monde est en vacances.

Ne me dites pas que vous n’avez pas le temps. Même les petites choses ponctuelles ne sont pas faites. Le partage des nouvelles par chacun sur ses propres réseaux est minime par rapport au nombre des personnes suivant l’actualité de Mozilla et se sentant concernées. Pareil pour donner son avis assez en amont pour que ce soit utile.

Il y a des choses à faire simples et adaptées pour le temps que vous avez en ce moment, les compétences que vous avez acquises. Demandez, il y aura toujours quelqu’un de bienveillant pour vous guider.

Mais c’est maintenant ! Vous êtes à nouveau à un point critique. Vous pouvez changer le monde – pas tout seul – mais si vous n’essayez pas, on ne le saura jamais !

Lire la suite...

dimanche 19 juin 2016

Sélection dans Firefox : pas d'espace après avec un double-clic

Il semble que je n’ai jamais documenté la préférence cachée qui permet de changer le comportement de Firefox pour Windows lors du double-clic sur un mot. En effet, Firefox sélectionne en même temps l’espace qui suit. Si vous voulez que seul le mot soit sélectionné lorsque vous double-cliquez dessus :

  1. Saisissez « about:config » dans la barre d’adresse et appuyez sur Entrée.
  2. Promettez de faire attention.
  3. Saisissez « layout.word_select.eat_space_to_next_word » dans la barre de recherche.
  4. Double-cliquez sur la préférence pour la faire passer de « true » à « false ».
about:config : layout.word_select.eat_space_to_next_word.png

vendredi 5 février 2016

Firefox passe à un cycle de sorties variant de 6 à 8 semaines

Le blog des versions futures de Firefox vient de publier une mise à jour du calendrier des sorties de Firefox. Depuis Firefox 5, les sorties se sont succédé toutes les 6 semaines avec une poignée de reports d’une semaine pour accorder des vacances de fin d’année aux développeurs. Ces variations sont officialisées avec un cycle de versions allant de 6 à 8 semaines. Il sera d’autant plus utile de garder notre calendrier des sorties sur MozillaZine-fr dans vos marque-pages.

Voici une rapide traduction de l’annonce :


Mise à jour sur le calendrier des sorties de 2016

Il y a quatre ans, Mozilla est passé à un modèle figé de calendrier de sorties, autrement connu comme le modèle de trains. En le suivant, nous avons publié Firefox toutes les six semaines pour procurer des fonctionnalités et mises à jour aux utilisateurs plus rapidement et bouger à la vitesse du Web. Nous avons étudié le processus avec attention et beaucoup appris. Nous avons également identifié d’autres domaines d’amélioration et il est temps que nous bougions à nouveau.

Nous passons pour Firefox à un cycle variable de sorties planifié de six à huit semaines. Avec ce nouveau cycle de sorties, nous vous diffusons le même nombre de versions par an, mais gagnons quelques avantages significatifs par rapport au modèle fixe de six semaines modèle précédent.

Par exemple, nous allons maintenant être en mesure d’ajuster les dates de sortie pour répondre aux besoins des utilisateurs et marchés émergents et de fournir au moins six semaines de travail pour chaque nouvelle version. Nous voulons également aider à soutenir le bien-être et de la connectivité de notre communauté Mozilla mondiale en accordant spécifiquement du temps pour les vacances.

Vous trouverez le calendrier des sorties 2016 de Firefox listé ci-dessous et sur le wiki.

Calendrier 2016 de sortie de Firefox :

26/01/2016 - Firefox 44
08/03/2016 - Firefox 45, ESR 45 (cycle de 6 semaines)
19/04/2016 - Firefox 46 (cycle de 6 semaines)
07/06/2016 - Firefox 47 (cycle de 7 semaines)
02/08/2016 - Firefox 48 (cycle de 8 semaines)
13/09/2016 - Firefox 49 (cycle de 6 semaines)
08/11/2016 - Firefox 50 (cycle de 8 semaines)
13/12/2016 - Firefox 50.0.1 (cycle de 6 semaines, version pour correctifs critiques si besoin)
24/01/2017 - Firefox 51 (6 semaines à partir de la version précédente)

Note : Firefox ESR (NDT : version longue durée) continuera à délivrer des versions ponctuelles le même jour que les livraisons de Firefox.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Sources et références

samedi 18 juillet 2015

La nouvelle stratégie de Mozilla pour Firefox

Mozilla a esquissé dans un billet du blog des versions futures de Firefox (traduit ci-dessous) début juillet une nouvelle stratégie pour sauver et relancer Firefox. Quelques jours plus tard, Dave Camp, directeur de l’ingénierie de Firefox, a posté deux messages sur la liste de diffusion firefox-dev où se déroulent les discussions relatives au développement de la version pour ordinateur du navigateur web Firefox.

Dans le premier intitulé les trois piliers, Dave articule la nouvelle stratégie de Mozilla pour Firefox autour de 3 axes principaux. Une qualité sans compromis passera par un programme baptisé « Great or Dead » (formidable ou mort) qui auditera tous les fonctionnalités du navigateur pour s’assurer que chacune d’elles soient parfaitement fignolée, fonctionnelle et une joie à utiliser. Si la fonction n’atteint pas ces standards de qualité, elle ne devra pas exister. Dans ce cas, la fonctionnalité sera retravaillée ou sinon son code devra être retiré. Alors, il faudra trouver un service tiers ou une extension qui fait bien mieux le job. La liste des fonctionnalités qui devront passer ce test sera établie et maintenue avec l’aide de la communauté.

Lire la suite...

dimanche 21 juin 2015

Tirer profit du nouveau mode lecture de Firefox

La polémique sur l’intégration du service centralisé Pocket dans Firefox (pas pour le français, mais vous pouvez l’activer si vous le voulez vraiment) a quelque peu éclipsé l’arrivée du mode lecture dans cette même version 38.0.5 intermédiaire de Firefox pour ordinateur (il était depuis longtemps dans Firefox pour Android aux côtés d’une liste de lecture intégrée). Le mode lecture est basé sur Readability qui était disponible en extension ou en bookmarklet jusqu’ici. Ce type de fonctionnalités vise à rendre les articles plus lisibles en les mettant en forme dans un style de police lisible uniforme tout en déshabillant l’article de tout le reste qui gêne la lecture (menus, pub, boutons de réseaux sociaux, etc.).

Lire la suite...

dimanche 25 janvier 2015

Firefox Hello rend la discussion en vidéo aussi simple qu'en personne

Lors de son passage dans le canal bêta, je vous avais déjà présenté les améliorations d’Hello, le service de discussion en vidéo et en audio intégré à Firefox, dans Firefox 35, sorti en version finale ce 13 janvier. Mozilla vous présente cette fonction de visioconférence intégrée au navigateur (sans plugin ni logiciel tiers) alors qu’elle est disponible pour tous :


Les conversations devraient pouvoir être commencées en vidéo aussi simplement qu’elles le sont en personne. Le fait est qu’elles ne le sont pas. Vous devez livrer votre adresse email, créer un compte et partager des renseignements personnels, ainsi que télécharger un logiciel avant même de commencer à parler.

Récemment, nous avons présentions Firefox Hello, le premier système mondial de communications intégré directement dans un navigateur pour aider à rendre les choses plus faciles.

Aujourd’hui, nous simplifions le processus d’appel en éliminant certaines étapes. Après avoir localisé l’icône Hello dans la barre de menu ou le panneau de personnalisation, cliquez simplement sur ​​le bouton « Démarrer » sous Rejoignez la conversation pour créer votre première conversation. Maintenant, quand vous commencez une conversation, une fenêtre s’ouvre montrant une vue de vous-même jusqu’à ce que la personne que vous avez invitée clique sur le lien et vous rejoigne. Pendant que vous attendez qu’elle vous rejoigne, vous pouvez naviguer sur un site Web sans vous préoccuper de cette fenêtre d’appel. Hello vous informera quand une nouvelle personne rejoindra le salon. L’icône Hello deviendra bleue et vous serez averti par une alerte sonore.

Lire la suite...

samedi 6 décembre 2014

Canal bêta : Mozilla Firefox 35 avec un nouvel Hello avec appel simplifié

Hello : conversations en cours dans Firefox 35 bêtaHello, c’est le nom qu’a finalement choisi Mozilla pour son client de communication en temps réel intégré à Firefox. Incluse dans la dernière version finale de Firefox pour ordinateur, la visioconférence sans plugin de Mozilla directement de navigateur à navigateur qui prennent en charge WebRTC connait dans la dernière version bêta de Firefox de nouveaux développements à tester en particulier pour ceux qui n’utilisent pas de comptes.

La technologie WebRTC est petit à petit implémentée dans différents navigateurs (pour l’heure dans Firefox bien sûr mais aussi dans Chrome et Opera tout deux embraquant le moteur d’affichage de Google, Blink) et est même au programme d’une version web du service Skype de Microsoft dans Internet Explorer depuis le mois dernier.

Comme c’est encore en grande partie le cas, les solutions de visioconférence au premier rang desquelles Skype nécessitent l’installation d’un logiciel ne communiquant qu’avec un autre logiciel du même éditeur grâce à un protocole de communication fermé et propriétaire. Leur obscurité a conduit des administrations et réseaux universitaires à interdire leur usage en leur sein.

WebRTC est une technologie complexe en cours de standardisation au sein du W3C et de l’IETF dont l’ambition va au-delà de la visioconférence (partage de fichiers en pair à pair). Mozilla vient de se féliciter de l’annonce par les laboratoires d’Ericsson (en pointe dans le domaine et dont les travaux ont servi de base au premier état du standard) de leur réussite d’une interopérabilité entre leur navigateur « Bowser » sur iOS et Firefox. Mozilla explique que cette expérience est importante car OpenWebRTC d’Ericsson n’est pas basé sur le même framwork utilisé à la fois par Google et Mozilla qui étaient à l’origine des expériences d’interopérabilité précédentes. Cette réussite valide la clarté des spécifications WebRTC publiées et du codec H.264 utilisé ici.

Lire la suite...

dimanche 16 novembre 2014

Les tuiles sponsorisées – la publicité – sont dans votre Firefox

Tuile “Nos 10 principes” parrainée dans la page_de_nouvel onglet de Firefox 33.1.1Avez-vous même remarqué que la publicité avait fait son apparition directement dans votre Firefox (dans sa version tout public) ? Probablement pas si on ne vous a pas dit que la page de nouvel onglet (le + dans la barre d’onglets) peut contenir au milieu des tuiles issues de votre historique de navigation des tuiles sponsorisées – « parrainées » dans la version française. Il se peut fort bien que pour l’heure le “parrain” soit Mozilla lui-même, mais d’autres sont appelés à y entrer. Si vous avez un Firefox dans une autre langue vous pourrez avoir des tuiles publicitaires différentes.

Le fait que cette inclusion de la publicité soit à la sauce Mozilla suffira-t-il à convaincre les utilisateurs de Firefox très hostiles à la publicité sur le Web (ce sont les plus gros utilisateurs d’adblocks ou bloqueurs de publicité) ? Cependant, diversifier les revenus de Mozilla est crucial. Le contrat de reversement à Mozilla d’une infime partie des revenus publicitaires de Google engendrés par une recherche dans Firefox arrive à échéance en fin de mois. Nombreux sont les critiques du double langage de Mozilla qui fustige le pistage et l’espionnage originaires des grands écosystèmes que sont Google ou Facebook, tout en envoyant les recherches de ses utilisateurs à Google qui assure par là la très grande majorité des revenus de Mozilla.

Pourtant, ceux qui hurlent à la schizophrénie risquent de bien être les mêmes qui vont hurler contre l’entrée de la publicité directement dans l’interface de Firefox – à moins qu’ils soient déjà passés à Chrome – et qui vont désactiver l’« amélioration » de l’expérience utilisateur de la page de nouvel onglet comme Mozilla le permet. Sans penser qu’ils feront un don à Mozilla pour lui assurer des revenus indépendants de Google, il est important de ne pas rejeter cette nouveauté en bloc et d’y réfléchir à tête reposée. Regardons la façon dont l’équipe de services de contenu de Mozilla a imaginé cette fonctionnalité depuis les premières annonces et les tests dans les versions précoces de Firefox, et comment ils ont implémenté les tuiles publicitaires pour protéger l’utilisateur de Firefox du pistage par les annonceurs.

Page nouvel onglet avec tuiles dans Firefox 36 Nightly fr

Lire la suite...

samedi 23 août 2014

De la publicité dans Firefox sous le contrôle de l'utilisateur

Tile Switcher dans les Expérimentations du gestionnaire de modules complémentaires de Firefox 34 NightlyLe premier billet de Darren Herman, publicitaire embauché par Mozilla fin 2013 pour diriger une nouvelle unité des services de contenu afin de développer les revenus de Mozilla dans les contenus et les services, avait été mi-février fraîchement – ou chaudement, c’est selon – reçu. Son annonce sur le nouveau blog Advancing Content, blog officiel l’équipe des services de contenu de Mozilla, d’afficher des « tuiles » sponsorisées sur la page ouverte lors d’une toute première installation d’une nouvelle version de Firefox et, pendant trente jours, sur la page de nouvel onglet le temps d’entraîner le mécanisme de pertinence avait fait grand bruit.

J’avais rédiger un long billet à l’époque intitulé : De la pub dans Firefox ? Vraiment ?

À part un billet de clarification deux jours après, Darren Herman n’avait plus blogué. C’est Johnathan Nightingale, VP de Firefox chez Mozilla, qui avait annoncé en mai sur le blog des versions futures de Firefox la poursuite des expérimentations sur la page de nouvel onglet pour faire des recommandations depuis l’historique mélangées à des recommandations de sites de Mozilla et de sites sponsorisés. Les résultats des expérimentations devaient être au bénéfice de l’utilisateur et sous son contrôle.

Page Nouvel onglet : « Qu'est-ce que cette page ? » dans Firefox 34 Nightly au 29 août  2014

MÀJ du 29/8 : La page de Nouvel onglet est prête dans Firefox Nightly en français à recevoir les tuiles « parrainées »

Aujourd’hui, Darren Herman revient avec un appel à la confiance, la transparence et le contrôle de l’utilisateur dans la publicité.

Lire la suite...

dimanche 3 août 2014

Firefox pour Android – Activité de recherche : 1res impressions

Ça y est ! La fonction de Search activity/activité de recherche que je Margaret Leibovic vous présentait dans mon précédent billet est dans la version Nightly (34) de Firefox pour Android disponible ce soir. Et, elle a l’air pas mal du tout. Et, ce n’est qu’un début. Et… et voici des captures en provenance directe de ma tablette sous Android :

Firefox 34 pour Android : Apps : Nightly et Nightly Search

C’est assez gros ? C’est la nouvelle icône d’application à rechercher à côté de celle de Nightly

Lire la suite...

Firefox pour Android : expériences pour une recherche plus rapide et plus riche

Firefox Nightly 34 pour Android : widget sur l'écran d'accueilSous le nom de Search activity (activité de recherche), Mozilla expérimente une nouvelle façon d’effectuer des recherches sur mobile. Le projet a des ambitions bien plus grandes que les premières implémentations annoncées aujourd’hui.

MÀJ : La nocturne avec la fonctionnalité est disponible, voir mes premières impressions avec des captures.

La recherche sur Android peut débuter hors de l’application de navigateur. Elle pourra être plus rapide et plus riche, tout en respectant mieux la vie privée de l’utilisateur. En n’étant pas enfermé par un seul éditeur, l’utilisateur aura le choix des moteurs de recherche. Ce projet est stratégique pour Mozilla puisqu’il vise à augmenter le nombre de recherches effectuées dans les produits Mozilla et l’implication des utilisateurs avec les produits Mozilla sur Android.

Margaret Leibovic, ingénieure chez Mozilla, présente la première étape des expériences dans ce domaine qui apparaîtra bientôt dans la version Nightly (34) de Firefox pour Android :


La recherche représente une grande partie de l’utilisation du navigateur mobile, c’est pourquoi nous (l’équipe de Firefox pour Android) avons décidé d’expérimenter des façons d’améliorer l’expérience de recherche de nos utilisateurs. Comme objectif initial, nous avons décidé d’examiner comment nous pouvons rendre les recherches plus rapides. Pour explorer ce domaine, nous sommes sur le point d’activer deux nouvelles fonctionnalités dans Nightly : une activité de recherche et un widget d’écran d’accueil.

Lire la suite...

dimanche 27 juillet 2014

Amélioration de la détection des malwares dans Firefox 31 et 32

Page malveillante détectée par FirefoxMardi est sorti Firefox 31. Le jeu vidéo n’est pas le seul axe de cette nouvelle version. La sécurité progresse aussi avec Prefer:Safe, une sorte de DNT du contrôle parental qui en demandant aux serveurs de ne pas envoyer de contenu pour adultes serait plus difficile à contourner par les enfants. Autre fonction de sécurité pour tous : l’extension de la navigation sécurisée de Google aux fichiers téléchargés. Elle arrive dans Firefox 31 et sera améliorée dans Firefox 32 entré jeudi dans le canal bêta.

Certains vont se plaindre d’une plus grande dépendance de Mozilla à Google. Cependant, cette extension est une évolution logique de la protection existante depuis longtemps dans Firefox qui limite l’exposition de l’utilisateur à Google. La vérification des pages et fichiers pour les logiciels malveillants est désactivable comme expliqué en fin de billet.

Voici une rapide traduction du billet de Sid Stamm, directeur de l’ingénierie de sécurité et vie privée chez Mozilla :

Lire la suite...

samedi 7 juin 2014

Inspecter les styles du navigateur dans les outils de développement de Firefox

User agent styles dans Firefox 32 NightlyBrian Grinstead, ingénieur Firefox travaillant sur les outils pour développeurs, a ajouté une fonctionnalité à Firefox 32 – testable dans les versions nocturnes de Firefox et qui devrait arriver dans la version stable de Firefox après les vacances d’été – qui montre les styles CSS par défaut appliqués à chaque page par le navigateur. Légèrement différents selon les « agents » utilisés par afficher les pages HTML, leurs styles par défaut doivent absolument être pris en considération par le développeur Web. Voici une traduction du billet du blog personnel de Brian :


Les User agent styles font référence aux styles chargés par les feuilles de styles par défaut dans le navigateur. Firefox a des règles de style de base appliquées à chaque page – par exemple, le liens sont en bleu et les balises <h1> sont rendues dans une grosse taille de police grasse avec des marges.

Parfois, ces styles peuvent interagir avec les styles que vous ajoutez à une page. C’est pourquoi il est important que vous puissiez les voir dans les outils pour développeurs. J’ai récemment ajouté une fonctionnalité à Firefox 32 (actuellement en Nightly) qui vous permet d’inspecter ces règles. Voir le bogue 935 803 pour les détails d’implémentation.

Lire la suite...

samedi 24 mai 2014

Un compte Firefox pour une synchronisation toujours sécurisée

Démarrer avec Sync dans Firefox 29 firstrunLors de la présentation des nouveautés de Firefox 29 deux jours avant sa sortie, je vous ai déjà bien parlé de la nouvelle version de Sync, la synchronisation des données personnelles entre vos Firefox, prenant désormais appui sur la création d’un compte Firefox.

Toujours chiffrées de bout en bout, vos données sont toujours uniquement disponibles pour vous et vos appareils personnels – et toujours pas pour Mozilla. Les « FxA », les comptes Firefox, seront utilisés pour gérer l’accès à de nouvelles fonctions en ligne grâce aux serveurs de Mozilla. Ils devraient servir à l’accès au Firefox Marketplace, la boutique d’applications de Mozilla, et à des services spécifiques à Firefox OS, le système d’exploitation mobile de Mozilla.

Lire la suite...

dimanche 18 mai 2014

Firefox Nightly : about:preferences, les options dans un onglet

MÀJ : Jennifer “Boriss” Morrow sur le blog UX de Mozilla énonce les raisons derrière cette refonte des Préférences de Firefox.

Jared Wein, ingénieur front-end (interface) de Firefox, publie un billet sur son blog pour annoncer que, dans Firefox Nightly, les options/préférences sont désormais affichées par défaut dans un onglet plutôt que dans une fenêtre autonome qui bloque la navigation. En voici une rapide traduction :


Je suis heureux de vous annoncer qu’a partir d’aujourd’hui, les nouvelles préférences dans un onglet sont activées par défaut dans Firefox Nightly.

Préférences in-content dans Firefox Nightly

Lire la suite...

dimanche 11 mai 2014

Mozilla Firefox 29.0.1

Envoyer l'onglet à d'autres appareils dans Firefox pour Android (Fennec) 29.0.1Une semaine et demi après le lancement en grande pompe de Firefox 29, avec pour la première fois la nouvelle interface Australis et la nouvelle version de Sync accessible avec un compte Firefox, Mozilla publie une mise à jour mineure de stabilité, pas de sécurité, de Firefox pour ordinateur et pour Android.

Mozilla Firefox 29.0.1 pour ordinateur comprend des corrections pour les bogues de pdf.js, le lecteur HTML5 et JavaScript intégré à Firefox, qui imprimait une page blanche (bogue 1 003 707, notez le dépassement du million de bogues rapportés), des onglets sous Windows 8.1 non visibles avec des thèmes sombres (bogue 907 373 et 1 004 576), de la restauration de session avec un fichier sessionstore.js corrompu (bogue 1 001 167) et de Seer (voir Ghacks sur cette fonction de prédiction des besoins des sites déjà visités accélérant leur chargement) désormais désactivé par défaut (bogue 1 005 958).

Mozilla Firefox 29.0.1 pour Android restaure l'item de menu « Envoyer l'onglet à d'autres appareils » (bogue 1 005 074), corrige la sélection de l’encodage de caractères cassée (bogue 1 003 897) et inclut un correctif de stabilité pour l’entrée dans la barre d’adresse pour Jelly Bean et Kit Kat (bogue 987 867).

Sources et références

Australis : j'aime, j'aime pas

J’utilise Firefox 29 depuis son lancement sur mes profils courants et, à l’occasion de la publication par Stephen Horlander, designer visuel de Firefox, d’un billet revenant sur l’histoire d’Australis depuis Firefox 4 en mars 2011 (dernière grosse version avant le développement rapide) avec des maquettes réalisées au cours du développement et certaines fausses pistes explorées avant d’être abandonnées, je dresse ce rapide bilan :

J’aime J’aime pas
Les onglets arrondis
Les onglets en arrière-plan
L’onglet en cours rehaussé
La disparition du favicon blanc au début de l’onglet
Le menu-panneau
Les icônes grises stylisées
L’icône large de zoom dans le menu
Le menu personnalisable (avec les extensions)
Le panneau de personnalisation
Le tour interactif pour expliquer Australis
Pouvoir placer les boutons partout
Le bouton pour quitter dans le menu
Le menu Historique dans le menu principal
La suppression de la barre des modules
La perte de personnalité au premier regard
Le menu Hamburger
La perte des petites icônes
Les grosses icônes même pour un Firefox Desktop
Ne pas pouvoir redimensionner la boîte de recherche
Le bouton de la liste des marque-pages
Ne pouvoir séparer les deux boutons de marque-pages
La disparition de la croix de fermeture d’onglet qui touche les extensions
Le premier item des menus des marque-pages et historique qui ouvrent le barre latérale plutôt que la fenêtre de la bibliothèque

Et vous ?

Sources et références

Chromatic Pixel, (Re)Designing Firefox, 9 mai 2014, Stephen Horlander

mardi 29 avril 2014

Mozilla Firefox 29 : Mobilisons nous pour nous

Firefox 29 est une super version. Il est rapide, flexible et personnalisable à l’extrême, d’usage plus agréable et certains les trouvent même beau !

Le plein de nouveautés

Je ne vais pas vous refaire l’article sur le nouveau thème Australis, le compte Firefox donnant accès à la synchronisation des données Sync nouvelle formule et bien d’autres nouveautés et bogues corrigés comme dans les outils pour développeurs intégrés. Le long billet que j’ai publié il y a deux jours sur la version bêta est toujours valable.

Mozilla, le Web et nous tous avons besoin de vous

Firefox n’est pas un navigateur comme les autres et Mozilla un éditeur de logiciels comme les autres. Firefox est différent parce que Mozilla est différent. Mozilla ce n’est pas juste une société qui produit du code, ni même une fondation qui pilote un projet de logiciel libre. Mozilla fait dans le libre, au grand jour, parce que c’est le meilleur moyen de faire progresser la mission d’intérêt général qu’il s’est fixée selon des principes qui sous-tendent son action.

Pourquoi aurions-nous besoin de Mozilla spécifiquement ? Parce que Mozilla est le seul à se battre pour faire triompher le Web ouvert et les avantages qu’il nous apporte à tous.

Seul à se battre pour le Web ouvert

Le Web ouvert permet un accès libre à l’information pour tous et partout, comme un moyen d’expression égalitaire. La liberté d’expression n’est rien si on ne peut recevoir ses communications. Et cette liberté permet d’exercer la plupart des autres. Nous avons besoin du Web ouvert pour pouvoir exercer nos libertés individuelles comme collectives. Il permet ainsi la participation à la vie démocratique dans les conditions d’efficacité qui sont aussi nécessaires à un contrôle démocratique efficace de nos représentants élus et de l’administration qui agissent au nom du peuple.

Les concurrents de Mozilla sur les marchés des navigateurs Web et maintenant des systèmes d’exploitation mobiles ont des intérêts hors Web et mêmes antagonistes avec un Web ouvert. Ils ont intérêt à enfermer leurs utilisateurs dans des silos dorés et de limiter l’innovation que seule le Web permet. Captifs, leurs utilisateurs voient (ou le plus souvent ne le voient pas) leurs libertés limitées et l’accès à ces utilisateurs devient impossible aux concurrents naissants et aux innovations technologiques émergents. L’intérêt des concurrents de Mozilla est trop souvent de promouvoir des technologies et formats propriétaires ou contrôlées par eux-seuls et selon leur propre agenda.

Mozilla est là pour apporter l’intérêt général au sein des organismes de standardisation et de pousser à l’adoption par tous de technologies ouvertes à tous dont les start-ups et autres acteurs qui font émerger de nouveaux usages sans avoir de barrières à l’entrée sur le marché ou pour accéder à leurs utilisateurs potentiels. Grâce au Web ouvert, ils n’ont besoin de l’autorisation de personne et ne doivent pas passer à la caisse avant même d’avoir pu faire leur premier bénéfice ou toucher leur premier utilisateur. Google, Facebook, Twitter et de nombreux – si ce n’est tous – autres acteurs d’Internet qui ont émergé ces 20 dernières années n’auraient pas pu tailler des croupières à leurs concurrents et imposer de nouveaux usages sans un Web ouvert.

Pour faire avancer ses idées, Mozilla n’a pas seulement besoin de moyens pour avancer les projets au quotidien mais de poids d’un côté dans les discussions avec les acteurs impliqués dans la standardisation mais aussi d’un autre côté face à ses concurrents pour pousser à l’adoption de technologies innovantes ouvertes dans l’intérêt général. Et actuellement, la solution pour donner du poids à l’avis de Mozilla, c’est d’avoir une base d’utilisateurs de Firefox importante.

Un meilleur Firefox pour de nombreux utilisateurs

Pour faire progresser le taux d’utilisation de Firefox – pour ordinateur et pour Android – il faut arrêter l’hémorragie des ses utilisateurs qui partent vers Chrome principalement, faire revenir nos utilisateurs mécontents et séduire de nouveaux utilisateurs. Pour cela, il nous faut un produit à la hauteur de ses concurrents et avec des avantages à mettre en avant. Avec Firefox 29, nous avons le Firefox qu’il nous faut. Il est rapide, plus rapide que Chrome dont la vitesse est la principale raison de son adoption, il est plus pratique et plus flexible que tous ses concurrents.

Le produit Firefox est devenu au fil des versions très bon. Ces derniers jours, K.T. Bradford sur le site TIME a désigné Firefox meilleur navigateur Web après six mois de comparatif intensif avec Chrome et ce avant même d’avoir surfé avec Firefox 29 qui résout une grande partie des problèmes évoqués comme la facilité de synchronisation que le compte unique Google facilitait.

En plus, derrière lui se trouve un éditeur en qui on peut avoir le confiance pour protéger notre vie privée et nos données personnelles, en n’en collectant pas ou le moins possible, à la différence de la concurrence. Ce n’est pas pour rien que Mozilla a été en 2013 reconnue comme société Internet la plus digne de confiance pour la protection des renseignements personnels (privacy), en septembre, reconnue par Forbes comme une des entreprises qui respectent le mieux la vie privée et n’a pas été cité dans l’aspiration des données personnelles et d’utilisation du Web par la NSA dans le cadre des révélations Snowden.

Une communauté au service de Firefox

Firefox ne progressera pas par le seul fait qu’il est bon, voire le meilleur navigateur. Mozilla a besoin de marketing, même si ce terme semble être un gros mot pour certains. Et ce marketing ne peut pas être celui qu’ont employé ses concurrents, au premier rang desquels Google pour faire connaître son navigateur. Mozilla se bat face à des entreprises multimilliardaires qui peuvent se payer des placards publicitaires sur Internet et dans le monde réel.

La seule force que Mozilla peut opposer à ces montagnes d’argent c’est sa communauté. Nous devons nous mobiliser, comme au temps de Firefox 1.0 ou avec de nouveaux moyens à inventer.

Le bouche à oreille est essentiel, le marketing viral, l’inventivité sont nos armes. Voilà ce que nous pouvons faire :

  1. Téléchargez et utilisez Firefox 29
  2. Faites passer le mot à vos amis dans la vraie vie, faites leur installer Firefox et demandez leur d’entrer dans la ronde
  3. Faites passer le mot sur Internet, par exemple en mettant un lien dans la signature de vos emails
  4. Faites passer le mot sur vos réseaux sociaux : comptes Twitter, mûrs Facebook…
  5. Faites des billets sur votre blog
  6. Mettez des bannières sur votre site perso : Firefox Affiliates de Mozilla en propose et calcule votre impact
  7. Aidez les utilisateurs à dépasser la nouveauté et à s’approprier la nouvelle interface et le compte Firefox dans la vraie vie…
  8. … et en ligne, par exemple, en répondant à une, deux, trois… questions d’utilisateurs perdus sur les forums communautaires, sur Twitter, etc.
  9. Et faites connaître les moyens nouveaux que vous avez trouvés pour faire progresser Firefox, Mozilla, sa mission, le Web ouvert et nos libertés !

Merci à tous !

Téléchargez Firefox Téléchargez Firefox pour Android

Des liens et ressources en ligne

Présentation du nouveau Firefox

Réseaux sociaux

Assistance en français

Blogs en français

Information institutionnelle de Mozilla

Envoyez vos retours d’utilisation

  • Dans Firefox : cliquez sur « ? » dans le nouveau menu à trois bandes puis sur « Donner votre avis… »
  • En ligne : sur Firefox Input

Extensions

Lancement de Firefox 29

dimanche 27 avril 2014

Mozilla Firefox : rdv le 29 pour le 29

Menu Australis de Firefox 29 bêtaMardi Mozilla célébrera la sortie de Firefox 29, le 29 avril. Cette version et sa sortie sont vraiment extra-ordinaires. En espérant que Mozilla soit définitivement de retour à la rubrique technologie, voici un aperçu de ce qui attend les utilisateurs de Firefox et ceux qui voudront l’essayer pour l’adopter ou revenir à Firefox.

Alors que Firefox ne cesse de perdre du terrain face à l’irrésistible ascension de Chrome et après une période tourmentée à l’issue de laquelle l’image de Mozilla est sortie brouillée, Mozilla veut faire de cette sortie un nouveau départ pour relancer la conversation sur les forces de Firefox et les valeurs de Mozilla.

Le millésime 29 sera la plus grosse mise à jour depuis Firefox 4 il y a plus de 3 ans. Durant cette période, Firefox est passé, selon StatCounter, de 30 à 18 % de taux d’utilisation alors que Chrome est passé de 17 à plus de 45 % de parts de marché. La rapidité de Chrome est le facteur n° 1 de son adoption. Eh bien, Firefox 29 sera très rapide, vous verrez sûrement des comparatifs lors de la sortie de cette version 29.

Unique et différent

Firefox est unique et différent de la concurrence. Vous le (re)découvrirez lors de la sortie mondiale de mardi et en voici un avant-goût tiré de la version à essayer depuis prêt de six semaines dans le canal bêta.

Lire la suite...

vendredi 14 mars 2014

Adieu Firefox Metro

Mozilla Firefox restera disponible sous Windows 8+ mais ne le sera pas dans une version spécialement adaptée à l’interface moderne du dernier Windows (auparavant appelée Metro). À quatre jours de sa sortie avec Firefox 28 mardi, Johnathan Nightingale, VP de Firefox, annonce sa décision sur le blog des versions futures de Firefox. “Firefox for Windows 8 Touch” jusqu’ici proposé aux testeurs ne verra pas le jour.


Plus tôt cette semaine, j’ai demandé à nos directeurs de l’ingénierie et à nos responsables de la sortie des versions de retirer la version Metro pour Windows des trains de Firefox. L’équipe est solide et fait du bon travail, mais diffuser une version 1.0, compte tenu du contexte plus général que nous envisageons pour la plateforme Metro, serait une erreur.

Mozilla développe des logiciels pour rendre le monde meilleur, mais nous devons choisir nos batailles. Nous ne sommes pas aussi minuscule que nous étions quand nous avons sorti Firefox 1.0, mais nous avons toujours besoin de nous concentrer sur les projets ayant le plus d’impact pour notre mission ; l’envergure massive de nos concurrents et l’ampleur du travail à faire nous obligent à mobiliser nos forces de manière appropriée.

À la fin de 2012, quand j’ai monté l’équipe de Firefox pour Metro (je sais que ce n’est pas comme ça que Microsoft l’appelle de nos jours, mais ça reste comme ça que nous en parlons chez Mozilla), on avait l’impression que ce serait le prochain champ de bataille pour le Web. Windows est un vaste écosystème et Microsoft pousse ses nouvelles plateformes fort. Au début, on avait l’impression que nous serions enfermés complètement dehors. Nous avons finalement forcé Metro à s’ouvrir (pas comme la ligne RT de produits à base d’ARM) et nous avons eu du travail.

Dans les mois qui ont suivi, au fur et à mesure que l’équipe développait, testait et peaufinait le produit, nous avons surveillé l’adoption de Metro. De ce que nous pouvons voir, c’est assez plat. En un jour donné, nous avons, par exemple, des millions de personnes qui testent les préversions de Firefox pour ordinateur, mais nous n’avons jamais vu plus de 1 000 utilisateurs actifs quotidiens dans l’environnement Metro.

Cela nous laisse devant un choix difficile. Nous pourrions le sortir, mais cela signifie le faire sans beaucoup de tests dans le monde réel. Cela va signifier beaucoup de bogues découverts sur le tas, ce qui nécessite beaucoup d’efforts supplémentaires d’ingénierie, de design et d’assurance qualité. Le sortir sans faire ce travail supplémentaire n’est pas une option. Si nous sortons un produit, nous le maintenons jusqu’à la fin de sa vie. Quand je parle de la nécessité de choisir nos batailles, celle-ci ressemble à une mauvaise à engager : des investissements importants et un faible impact.

Au lieu de cela, nous le retirons. Cela ouvre le risque que Metro puisse décoller demain et nous aurions à nous démener pour rattraper notre retard, mais le risque à prendre par nous est meilleur que les coûts réels de l’investissement dans une plateforme pour laquelle nos utilisateurs ont montré si peu de signes d’adoption. Le code perdurera – beaucoup d’entre nous ont un grand attachement au produit indépendamment de son marché – mais nous allons concentrer nos efforts là où nous pouvons toucher plus de monde. Il y a bien plus de travail qui reste à faire.

Johnathan Nightingale, VP de Firefox

Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Quand on vous dit que tester des préversions a un impact direct sur le produit…

Sources et références

Future Releases :

- page 1 de 12