BlogZiNet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Google Chrome

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 6 décembre 2014

Canal bêta : Mozilla Firefox 35 avec un nouvel Hello avec appel simplifié

Hello : conversations en cours dans Firefox 35 bêtaHello, c’est le nom qu’a finalement choisi Mozilla pour son client de communication en temps réel intégré à Firefox. Incluse dans la dernière version finale de Firefox pour ordinateur, la visioconférence sans plugin de Mozilla directement de navigateur à navigateur qui prennent en charge WebRTC connait dans la dernière version bêta de Firefox de nouveaux développements à tester en particulier pour ceux qui n’utilisent pas de comptes.

La technologie WebRTC est petit à petit implémentée dans différents navigateurs (pour l’heure dans Firefox bien sûr mais aussi dans Chrome et Opera tout deux embraquant le moteur d’affichage de Google, Blink) et est même au programme d’une version web du service Skype de Microsoft dans Internet Explorer depuis le mois dernier.

Comme c’est encore en grande partie le cas, les solutions de visioconférence au premier rang desquelles Skype nécessitent l’installation d’un logiciel ne communiquant qu’avec un autre logiciel du même éditeur grâce à un protocole de communication fermé et propriétaire. Leur obscurité a conduit des administrations et réseaux universitaires à interdire leur usage en leur sein.

WebRTC est une technologie complexe en cours de standardisation au sein du W3C et de l’IETF dont l’ambition va au-delà de la visioconférence (partage de fichiers en pair à pair). Mozilla vient de se féliciter de l’annonce par les laboratoires d’Ericsson (en pointe dans le domaine et dont les travaux ont servi de base au premier état du standard) de leur réussite d’une interopérabilité entre leur navigateur « Bowser » sur iOS et Firefox. Mozilla explique que cette expérience est importante car OpenWebRTC d’Ericsson n’est pas basé sur le même framwork utilisé à la fois par Google et Mozilla qui étaient à l’origine des expériences d’interopérabilité précédentes. Cette réussite valide la clarté des spécifications WebRTC publiées et du codec H.264 utilisé ici.

Lire la suite...

dimanche 11 mai 2014

Firefox pour Android : un florilège d'extensions : celles à surveiller

Après l’introduction qu’il vaut mieux lire d’abord, une seconde partie sur les extensions aussi sur ordinateur, une troisième partie sur les extensions rien que pour Android voici la quatrième partie de cette sélection d’extensions pour Firefox pour Android. Ici en principe rien à installer aujourd’hui sur la dernière version stable de Firefox. Avec beaucoup moins d’illustrations que les deux parties précédentes, cette dernière partie du florilège pourra être mise à jour plus tard.

À surveiller

TwitHub

Fonctionne uniquement avec Firefox pour Android 30.0a1 - 31.*

Ajoute un panneau Twitter à l’écran d’accueil de Firefox pour Android. Seulement déclarée compatible avec Firefox bêta à Nightly. Manque de fonctions. Concept intéressant cependant.

Lire la suite...

Firefox pour Android : un florilège d'extensions : celles rien que pour Android

Après l’introduction à lire d’abord, une seconde partie sur les extensions aussi sur ordinateur, voici la troisième partie de cette sélection d’extensions pour Firefox pour Android.

Extensions rien que pour Android

Phony

Module en vedette ajoutant une entrée du menu qui permet de choisir son identifiant de navigateur et de système d’exploitation (user agent) envoyés aux sites Web. Vous pourrez ainsi voir les versions des sites qui filtrent l’accès selon l’UA envoyé par le navigateur.

Lire la suite...

mardi 29 avril 2014

Mozilla Firefox 29 : Mobilisons nous pour nous

Firefox 29 est une super version. Il est rapide, flexible et personnalisable à l’extrême, d’usage plus agréable et certains les trouvent même beau !

Le plein de nouveautés

Je ne vais pas vous refaire l’article sur le nouveau thème Australis, le compte Firefox donnant accès à la synchronisation des données Sync nouvelle formule et bien d’autres nouveautés et bogues corrigés comme dans les outils pour développeurs intégrés. Le long billet que j’ai publié il y a deux jours sur la version bêta est toujours valable.

Mozilla, le Web et nous tous avons besoin de vous

Firefox n’est pas un navigateur comme les autres et Mozilla un éditeur de logiciels comme les autres. Firefox est différent parce que Mozilla est différent. Mozilla ce n’est pas juste une société qui produit du code, ni même une fondation qui pilote un projet de logiciel libre. Mozilla fait dans le libre, au grand jour, parce que c’est le meilleur moyen de faire progresser la mission d’intérêt général qu’il s’est fixée selon des principes qui sous-tendent son action.

Pourquoi aurions-nous besoin de Mozilla spécifiquement ? Parce que Mozilla est le seul à se battre pour faire triompher le Web ouvert et les avantages qu’il nous apporte à tous.

Seul à se battre pour le Web ouvert

Le Web ouvert permet un accès libre à l’information pour tous et partout, comme un moyen d’expression égalitaire. La liberté d’expression n’est rien si on ne peut recevoir ses communications. Et cette liberté permet d’exercer la plupart des autres. Nous avons besoin du Web ouvert pour pouvoir exercer nos libertés individuelles comme collectives. Il permet ainsi la participation à la vie démocratique dans les conditions d’efficacité qui sont aussi nécessaires à un contrôle démocratique efficace de nos représentants élus et de l’administration qui agissent au nom du peuple.

Les concurrents de Mozilla sur les marchés des navigateurs Web et maintenant des systèmes d’exploitation mobiles ont des intérêts hors Web et mêmes antagonistes avec un Web ouvert. Ils ont intérêt à enfermer leurs utilisateurs dans des silos dorés et de limiter l’innovation que seule le Web permet. Captifs, leurs utilisateurs voient (ou le plus souvent ne le voient pas) leurs libertés limitées et l’accès à ces utilisateurs devient impossible aux concurrents naissants et aux innovations technologiques émergents. L’intérêt des concurrents de Mozilla est trop souvent de promouvoir des technologies et formats propriétaires ou contrôlées par eux-seuls et selon leur propre agenda.

Mozilla est là pour apporter l’intérêt général au sein des organismes de standardisation et de pousser à l’adoption par tous de technologies ouvertes à tous dont les start-ups et autres acteurs qui font émerger de nouveaux usages sans avoir de barrières à l’entrée sur le marché ou pour accéder à leurs utilisateurs potentiels. Grâce au Web ouvert, ils n’ont besoin de l’autorisation de personne et ne doivent pas passer à la caisse avant même d’avoir pu faire leur premier bénéfice ou toucher leur premier utilisateur. Google, Facebook, Twitter et de nombreux – si ce n’est tous – autres acteurs d’Internet qui ont émergé ces 20 dernières années n’auraient pas pu tailler des croupières à leurs concurrents et imposer de nouveaux usages sans un Web ouvert.

Pour faire avancer ses idées, Mozilla n’a pas seulement besoin de moyens pour avancer les projets au quotidien mais de poids d’un côté dans les discussions avec les acteurs impliqués dans la standardisation mais aussi d’un autre côté face à ses concurrents pour pousser à l’adoption de technologies innovantes ouvertes dans l’intérêt général. Et actuellement, la solution pour donner du poids à l’avis de Mozilla, c’est d’avoir une base d’utilisateurs de Firefox importante.

Un meilleur Firefox pour de nombreux utilisateurs

Pour faire progresser le taux d’utilisation de Firefox – pour ordinateur et pour Android – il faut arrêter l’hémorragie des ses utilisateurs qui partent vers Chrome principalement, faire revenir nos utilisateurs mécontents et séduire de nouveaux utilisateurs. Pour cela, il nous faut un produit à la hauteur de ses concurrents et avec des avantages à mettre en avant. Avec Firefox 29, nous avons le Firefox qu’il nous faut. Il est rapide, plus rapide que Chrome dont la vitesse est la principale raison de son adoption, il est plus pratique et plus flexible que tous ses concurrents.

Le produit Firefox est devenu au fil des versions très bon. Ces derniers jours, K.T. Bradford sur le site TIME a désigné Firefox meilleur navigateur Web après six mois de comparatif intensif avec Chrome et ce avant même d’avoir surfé avec Firefox 29 qui résout une grande partie des problèmes évoqués comme la facilité de synchronisation que le compte unique Google facilitait.

En plus, derrière lui se trouve un éditeur en qui on peut avoir le confiance pour protéger notre vie privée et nos données personnelles, en n’en collectant pas ou le moins possible, à la différence de la concurrence. Ce n’est pas pour rien que Mozilla a été en 2013 reconnue comme société Internet la plus digne de confiance pour la protection des renseignements personnels (privacy), en septembre, reconnue par Forbes comme une des entreprises qui respectent le mieux la vie privée et n’a pas été cité dans l’aspiration des données personnelles et d’utilisation du Web par la NSA dans le cadre des révélations Snowden.

Une communauté au service de Firefox

Firefox ne progressera pas par le seul fait qu’il est bon, voire le meilleur navigateur. Mozilla a besoin de marketing, même si ce terme semble être un gros mot pour certains. Et ce marketing ne peut pas être celui qu’ont employé ses concurrents, au premier rang desquels Google pour faire connaître son navigateur. Mozilla se bat face à des entreprises multimilliardaires qui peuvent se payer des placards publicitaires sur Internet et dans le monde réel.

La seule force que Mozilla peut opposer à ces montagnes d’argent c’est sa communauté. Nous devons nous mobiliser, comme au temps de Firefox 1.0 ou avec de nouveaux moyens à inventer.

Le bouche à oreille est essentiel, le marketing viral, l’inventivité sont nos armes. Voilà ce que nous pouvons faire :

  1. Téléchargez et utilisez Firefox 29
  2. Faites passer le mot à vos amis dans la vraie vie, faites leur installer Firefox et demandez leur d’entrer dans la ronde
  3. Faites passer le mot sur Internet, par exemple en mettant un lien dans la signature de vos emails
  4. Faites passer le mot sur vos réseaux sociaux : comptes Twitter, mûrs Facebook…
  5. Faites des billets sur votre blog
  6. Mettez des bannières sur votre site perso : Firefox Affiliates de Mozilla en propose et calcule votre impact
  7. Aidez les utilisateurs à dépasser la nouveauté et à s’approprier la nouvelle interface et le compte Firefox dans la vraie vie…
  8. … et en ligne, par exemple, en répondant à une, deux, trois… questions d’utilisateurs perdus sur les forums communautaires, sur Twitter, etc.
  9. Et faites connaître les moyens nouveaux que vous avez trouvés pour faire progresser Firefox, Mozilla, sa mission, le Web ouvert et nos libertés !

Merci à tous !

Téléchargez Firefox Téléchargez Firefox pour Android

Des liens et ressources en ligne

Présentation du nouveau Firefox

Réseaux sociaux

Assistance en français

Blogs en français

Information institutionnelle de Mozilla

Envoyez vos retours d’utilisation

  • Dans Firefox : cliquez sur « ? » dans le nouveau menu à trois bandes puis sur « Donner votre avis… »
  • En ligne : sur Firefox Input

Extensions

Lancement de Firefox 29

dimanche 27 avril 2014

Mozilla Firefox : rdv le 29 pour le 29

Menu Australis de Firefox 29 bêtaMardi Mozilla célébrera la sortie de Firefox 29, le 29 avril. Cette version et sa sortie sont vraiment extra-ordinaires. En espérant que Mozilla soit définitivement de retour à la rubrique technologie, voici un aperçu de ce qui attend les utilisateurs de Firefox et ceux qui voudront l’essayer pour l’adopter ou revenir à Firefox.

Alors que Firefox ne cesse de perdre du terrain face à l’irrésistible ascension de Chrome et après une période tourmentée à l’issue de laquelle l’image de Mozilla est sortie brouillée, Mozilla veut faire de cette sortie un nouveau départ pour relancer la conversation sur les forces de Firefox et les valeurs de Mozilla.

Le millésime 29 sera la plus grosse mise à jour depuis Firefox 4 il y a plus de 3 ans. Durant cette période, Firefox est passé, selon StatCounter, de 30 à 18 % de taux d’utilisation alors que Chrome est passé de 17 à plus de 45 % de parts de marché. La rapidité de Chrome est le facteur n° 1 de son adoption. Eh bien, Firefox 29 sera très rapide, vous verrez sûrement des comparatifs lors de la sortie de cette version 29.

Unique et différent

Firefox est unique et différent de la concurrence. Vous le (re)découvrirez lors de la sortie mondiale de mardi et en voici un avant-goût tiré de la version à essayer depuis prêt de six semaines dans le canal bêta.

Lire la suite...

samedi 15 mars 2014

Les notifications d'Android dans Firefox et Chrome

Android Desktop Notifications (icône)Ne manquez plus de notification de votre appareil Android, smartphone ou tablette, ou simplement affichez les dans le navigateur de votre ordinateur afin de n’interrompre votre travail que pour les plus importantes.

Vous pouvez recevoir les notifications de votre appareil Android dans votre navigateur Web (Firefox ou Chrome). Pour cela, il vous faut installer une extension et une application, et les appairer.

  1. Installez l’extension sans redémarrage :
  2. Installez l’application Desktop Notifications dans votre appareil Android (aide).

Vous êtes un pro, sautez directement à la section Description (sécurité et vie privée), problème connu et FAQ d’Android Desktop Notifications de ce billet (vous y verrez même qu’en utilisant cette application vous soutenez et contribuez à une recherche scientifique universitaire). Vous avez quand même le droit d’apprécier le tutoriel en français qui la précède.

Lire la suite...

samedi 1 mars 2014

Blocage des plugins dans Firefox : liste blanche temporaire

Depuis toujours les plugins sont une source de problèmes pour les éditeurs de navigateurs, pour leurs utilisateurs et le Web lui même. Ils ont été introduits par Netscape pour permettre d’afficher au sein du navigateur des contenus particuliers souvent propriétaires et traités par des logiciels tiers installés sur le système de l’utilisateur. La Netscape plugin application programming interface (NPAPI), une architecture multiplateforme, a été adoptée par les autres navigateurs. Cependant, Microsoft a préféré « améliorer » le système pour Windows avec l’utilisation dans Internet Explorer des contrôles ActiveX.

Ces plugins (à ne pas confondre avec les extensions) affichent des jeux, des animations et des vidéos comme le très populaire Flash Player d’Adobe ou des applications complexes comme le très problématique Java d’Oracle. Voyez cette étude de Christian Sonne de fin mars 2013 : Plugins : utilisation, distribution et avenir dans Firefox.

Dans Firefox, comme dans les autres navigateurs, les plugins posent des problèmes au navigateur qui les accueille. Ils ne sont pas sous le contrôle de l’éditeur du navigateur. Les contenus incluent dans les pages Web gérés par les plugins ne peuvent pas dialoguer avec le reste du contenu et même avec le navigateur (par exemple Firefox n’arrive pas actuellement à savoir si un onglet avec du contenu en Flash émet du son).

Stabilité et sécurité

Mais surtout, les plugins posent des problèmes de stabilité et de sécurité aux navigateurs qui sont tenus pour responsables de leurs défaillances. Vladan Djeric a confirmé en avril 2013 que les plugins étaient la cause numéro un des blocages de Firefox. Pour éviter que les blocages et plantages des plugins ne bloquent ou fassent planter le navigateur en entier, Mozilla en 2010 avait isolé les plugins dans des processus séparés (projet Lorentz faisant partie du projet plus large Electrolysis récemment relancé).

La fonction Cliquer pour activer (click-to-play) avec liste de blocage des plugins qui combine contrôle par l’utilisateur et intervention à distance de Mozilla est la réponse de Mozilla introduite dans Firefox 17 fin 2012 au défi des vulnérabilités de sécurité des plugins fragilisant l’utilisateur de Firefox tout en lui conservant une bonne expérience de navigation et un confort d’utilisation.

Lire la suite...

jeudi 2 janvier 2014

Consommation de mémoire : Firefox 29 bat largement Chrome 34 et Internet Explorer 11

Ghacks a renouvelé son test de l’utilisation de mémoire des principaux navigateurs dans leur dernière évolution : Mozilla Firefox 29 Nightly, Google Chrome Dev 34, Internet Explorer 11.

Comparaison de l'usage de mémoire par des navigateur Web

Firefox enlève la couronne comme navigateur à toute épreuve. Il a été le plus performant avec 15, 40 et en redescendant à 15 onglets ouverts et n’est jamais allé au-dessus du seuil de 1 gigaoctet, tandis que les deux autres navigateurs l’ont fait.

En fait, Internet Explorer 11 de Microsoft a utilisé environ deux fois plus de mémoire que Firefox avec 40 onglets ouverts.

Firefox a encore du travail dans sa chasse aux fuites de mémoire dans le domaine de la récupération de la mémoire allouée après la fermeture des onglets. Rien de vraiment catastrophique mais la preuve est faite qu’il y a des progrès faisables dans ce domaine.

Source

Ghacks, Chrome 34, Firefox 29, Internet Explorer 11: Memory Use 2014, 2 janv. 2014, Martin Brinkmann

lundi 14 octobre 2013

Les outils de développement de Firefox et Firebug

Outils de développement Web dans Firefox 26 AuroraFirebug a longtemps été une extension indisensable pour développer. Ses auteurs ont innové tout en reprenant des leurs aînés comme le rappelle cette histoire de Firebug racontée récemment par Mike Ratcliffe. Depuis, tous les navigateurs y compris Firefox ont développé des outils de développement intégrés très performants. L’article des Mozilla hacks de Dave Camp revient sur la création des actuels outils de développement de Firefox, questionne le repositionnement de Firebug face à cette nouvelle donne et scrute l’avenir des outils de développement de Firefox que vous pouvez aider à écrire.


Si vous n’avez pas essayé les outils de développement de Firefox au cours des 6 derniers mois, vous devez absolument y jeter un nouveau coup d’œil. Procurez-vous le dernier navigateur Aurora et lancez les outils à partir du menu « Développement Web » (un sous-menu d’Outils sur certaines plateformes et NDT : Ctrl + Maj + D depuis Firefox 25 actuellement en bêta).

Lire la suite...

samedi 20 juillet 2013

#FirefoxOSChat avec Mitchell Baker, présidente de Mozilla

La présidente de la fondation Mozilla, Mitchell Baker, a pris part à un chat, par l’intermédiaire de Twitter, sur Firefox OS, le nouveau système d’exploitation mobile de Mozilla qui propulse des smartphones commerciaux depuis le début du mois. Grâce au hashtag #FirefoxOSChat (même si @Firefox n’a pas toujours respecté la règle du jeu en posant les questions à Mitchell sans ajouter le précieux hashtag ; grâce à The Mozilla Magazine, j’ai pu retrouver les questions correspondantes), des internautes du monde entier ont pu poser leurs questions à une des dirigeantes les plus influentes d’Internet et donc du monde.

Il y a eu beaucoup de questions sur la disponibilité de Firefox OS sur leur marché local, mais aussi sur la nature de Firefox OS et ses valeurs. Dans les bonus constitués de réponses intéressantes de Mozilliens à l’occasion de ce chat, on parle d’accessibilité, de jeux vidéo et de participation au projet. Découvrez donc tous les sujets évoqués lors de cette discussion :


Mitchell Baker chatantDébut : 19h31 · 17 juillet 2013

Mitchell Baker : @MitchellBaker et blog :

Je suis heureuse d’être là pour ce #FirefoxOSChat. Il se passe beaucoup de choses ces jours-ci donc c’est le moment idéal pour une discussion.

Firefox @firefox : Nos fans veulent savoir ! @MitchellBaker, qu’est-ce que Firefox OS et où est-il disponible ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Firefox OS est un smartphone abordable qui allie la puissance du Web avec l’informatique mobile sans code ni outils propriétaires.

Les téléphones sous Firefox OS sont disponibles dès aujourd’hui en Espagne et en Pologne, et seront disponibles sur d’autres marchés sous peu.

Telefónica Digital @tefdigital entend apporter des appareils sous Firefox OS à l’ensemble de ses marchés d’ici la fin de 2014 et en Amérique latine dans les prochaines semaines.

Tout en lançant des téléphones en Pologne, Deutsche Telekom AG @DeutscheTelekom a annoncé ses projets pour la Grèce, la Hongrie et l’Allemagne.

Firefox @firefox : Pouvez-vous expliquer, @MitchellBaker, ce qui rend Firefox OS différent des autres systèmes d’exploitation pour smartphone ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Le Web est la plateforme la plus puissante que nous ayons jamais vue. Firefox OS apporte cette puissance à l’environnement mobile.

Firefox OS est un système ouvert construit à 100 % avec des standards Web ouverts.

Il aide aussi les gens à trouver et à profiter du contenu qu’ils veulent, avant même qu’ils aient trouvé et installé les applications avec la « Recherche adaptative ».

Firefox @firefox : Q : Quand Firefox OS arrivera-t-il aux États-Unis ? R de @MitchellBaker : Probablement au 4e trimestre de cette année ou au 1er trimestre 2014.

Xavier Mouton-Dubosc @dascritch : Comment se procurer un de ces jolis « firephones » en Europe, en dehors de T-Mobile et Telefonica (par ex. en France) ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @dascritch Les opérateurs vont livrer dans davantage de lieux. Nous travaillons également sur les moyens pour que chacun soit en mesure de se procurer les téléphones. Restez à l’affût !

Carlos Solís @csolisr : La Free Software Foundation @fsf se plaint souvent que votre dépôt de modules complémentaires inclut des logiciels non libres. Avez-vous l’intention de les filtrer un jour ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @csolisr @fsf Tout comme pour Firefox de bureau, nous visons le tout logiciel libre mais devons parfois utiliser ce qui est disponible et maintenir la pression.

Alberto A. Ruibal @albertoruibal : Verrons-nous des ordinateurs portables avec Firefox OS comme les Chromebooks de Google ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @albertoruibal Nous nous attendons à voir Firefox OS sur de nombreux types d’appareils. Ça dépend en partie de l’intérêt des fabricants pour l’instant.

Carlos Solís @csolisr : Si les téléphones sous Firefox OS sortent au Costa Rica, y aura-t-il un moyen de les acquérir sans passer par Movistar ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @csolisr Cela dépend de plusieurs choses. Si Movistar subventionne les téléphones, peut-être pas tout de suite. Nous visons le choix au fil du temps.

Narayana Ravikumar @naniroot : @firefox @MitchellBaker Quelle sera la facilité d’utilisation des téléphones avec Firefox OS quand n’y a pas de connexion Internet active ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @naniroot Bonne question ! Le téléphone sous Firefox OS n’a pas besoin d’une connexion pour fonctionner. Les technologies Web fonctionnent également très bien hors ligne !

Inscrivez-vous ici pour être informé lorsque les téléphones seront disponibles sur votre marché : Firefox OS — Le téléphone adaptatif — Fonctionnalités, applis et plus : un smartphone complet — mozilla.org

Firefox @firefox : @MitchellBaker, de nombreux développeurs veulent savoir : pourquoi devraient-ils créer des applications pour Firefox OS ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Pour beaucoup de raisons ! Quelques exemples : barrière beaucoup plus faible à l’entrée, les technologies ouvertes que les développeurs Web connaissent déjà. Aucun code spécifique à un système d’exploitation.

De bonnes possibilités pour le contenu local et les applications et pour les amener aux utilisateurs à la fois par le marketplace et directement. Pas de gardiens.

Firefox @firefox : @MitchellBaker, pourriez-vous nous parler des raisons qui ont décidé Mozilla à créer Firefox OS ? Nos fans le demandent !

MitchellBaker @MitchellBaker : Mozilla est une organisation à but non lucratif dédiée à la création de l’ouverture, l’innovation et l’opportunité pour tous dans la vie en ligne.

Nous avons développé Firefox pour amener ces valeurs à l’environnement mobile, ainsi qu’au marketplace de Firefox OS.

Le contrôle centralisé de la distribution d’applications doit entrer en concurrence avec un modèle où les développeurs et les consommateurs peuvent interagir directement.

Les êtres humains sont frénétiquement créatifs. Firefox OS est conçu pour permettre aux activités locales et aux intérêts locaux de jouer le rôle principal.

Firefox @firefox : Comment un smartphone peut-il assurer un avenir meilleur pour le Web et pour les gens partout dans le monde ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Pensez à un smartphone comme un puissant ordinateur qui se trouve être petit. Un accès complet ouvert à cette puissance de calcul est essentiel.

dei gsicht @kaczmarekkkkk : Puis-je faire fonctionner iOS sur ces appareils ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @kaczmarekkkkk iOS utilise des technologies propriétaires, ne faisant pas partie des standards du Web. Donc iOS vit dans son propre monde, pas sur Firefox OS.

Bruno Bastos @reidasutileza : Et comment pouvons-nous contribuer au projet ? Y a-t-il une équipe de traduction que nous pourrions rejoindre, @MitchellBaker ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @reidasutileza Il y a plusieurs façons essentielles de contribuer, y compris la localisation. Consultez cela : Mozilla — Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla — mozilla.org

Jesús García @jesgar : Qu’en est-il des smartphones déverrouillés sous Firefox OS ? Sont-ils attendus pour bientôt ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @jesgar Nous travaillons à rendre les téléphones accessibles à tous. Un téléphone débloqué/non subventionné devrait coûter plus cher bien sûr.

Narayana Ravikumar @naniroot : @firefox @MitchellBaker Quel est le marché cible de Firefox OS ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @naniroot Le marché initial est constitué des personnes passant des « feature phones » aux smartphones. D’abord lorsque les opérateurs interviennent pour aider.

Firefox @firefox : @MitchellBaker plusieurs fans sont intéressés par les applications de messagerie pour Firefox OS, en particulier WhatsApp. Que peut-on s’attendre à voir ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Nous travaillons avec plusieurs entreprises de messagerie pour apporter les applications à Firefox OS. La demande des consommateurs devrait aider, maintenant que les téléphones sont sur le marché.

Firefox @firefox : @MitchellBaker, les gens sont très excités au sujet des applications sur Firefox OS. Quelles applications réputées sont disponibles ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Pour commencer : @facebook, @twitter, @SoundCloud et @Wikipedia, ainsi que toutes les applications auxquelles vous pensez quand vous pensez à un téléphone.

ainsi que de nombreuses autres choses, y compris une fonctionnalité qui permet au téléphone de trouver le contenu que vous voulez, même si vous n’avez pas téléchargé d’application.

Greg Karz @19greg96 : @MitchellBaker Firefox OS vise déjà ou visera-t-il les téléphones haut de gamme avec des microprocesseurs multi-cœur et des trucs comme ça ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @19greg96 Avec le temps, nous voulons voir Firefox OS sur une grande gamme d’appareils, y compris du matériel haut de gamme. Donc, oui !

Firefox @firefox : @MitchellBaker De nombreuses personnes sont en résonance avec notre mission. Comment Firefox OS peut-il créer un meilleur avenir pour le Web ?

MitchellBaker @MitchellBaker : De plusieurs façons ! D’une part, une super expérience abordable apporte la puissance du Web à beaucoup beaucoup plus de gens.

De plus, en étant complètement ouvert, nous aidons les gens, tout le monde qui comprend le produit et veut innover, à construire des choses qui fonctionnent pour eux.

Firefox OS facilite également l’apport des libertés du Web au mobile, donc il n’y a pas de gardiens décidant de ce que nous pouvons construire.

Un grand merci ! Il est passionnant d’entendre ce que vous avez en tête et comprendre comment rendre Firefox OS encore meilleur. Hasta luego !

Anshu Panda @anshup1 : @firefox @MitchellBaker Désolé de le dire… mais vous êtes fini. Votre navigateur est toujours sacrément lent, même après une décennie… CROME est seul l’avenir de la navigation.

MitchellBaker @MitchellBaker : @anshup1 @firefox Firefox bat Chrome dans les tests de performances : Conclusion - Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !, tom’s Hardware (5 juil. 2013) Adam Overa, traduction de The WBGP XVI Winner’s Circle - Chrome 27, Firefox 22, IE10, And Opera Next, Benchmarked, tom’s Hardware (30 juin 2013) Adam Overa

Bonus

Giulia @Giulaw : Est-ce que l’OS sera traduit en français et en italien ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : Oui ! Le système d’exploitation est disponible dans ces langues et dans plusieurs autres.

Manuel Silva @elmanusilva : @MitchellBaker Comment Firefox OS peut-il aider les développeurs en Amérique latine ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : @elmanusilva en développant des applications et en promouvant cet OS basé sur le Web.

Manuel Silva @elmanusilva : Super chat ! Un doute @MitchellBaker : Le HTML5 est-il adapté aux jeux sur mobile ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : @elmanusilva Naturellement ! Il y en a déjà quelques-uns ici : Jeux – Firefox Marketplace et penser à toutes les démos Firefox.

Firefox @firefox : @firefox: Firefox OS est exempt des restrictions de plateformes propriétaires. Joignez-vous à nous pour garder le Web ouvert : http://mzl.la/cufJmX : Mozilla : Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla

Firefox @firefox : Si vous êtes un supporter, un partenaire ou un utilisateur, tweetez-nous avec le hashtag #FirefoxOSChat ! Pourquoi êtes-vous fier d’être impliqué avec Mozilla ?

Xavier Mouton-Dubosc @dascritch : @firefox Parce que Mozilla n’a pas quelque chose à vendre, juste pour garder Internet libre et le Web une superbe technologie.

Fazal Ashfaq @fazalashfaq : Comment puis-je contribuer à Mozilla, sans être un codeur ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : Découvrez plusieurs façons ici : Mozilla - Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla

30June OurRevolution @Anas_Naguib : @mozilla Comment peut-on participer au développement de Firefox OS ou à ses tests.

Ioana Chiorean @ioana_cis : Regardez ici quelques opportunités : Mozilla - Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla

Mark Surman @msurman : Comme on dit : Mozilla est sorti pour faire la différence, pas un bénéfice. Voici comment Firefox OS y trouve sa place : http://mzl.la/15jyrD1 : Firefox OS — Le téléphone adaptatif — Fonctionnalités, applis et plus : un smartphone complet — mozilla.org

Sriram Thiagarajan @tsriram : @MitchellBaker donc toutes les applications Web (mobiles) seraient des applications natives !? Cool ! @firefox

Firefox @firefox : @tsriram Toutes les applications pour Firefox OS seraient basées sur le Web, développées avec du HTML5, donc elles pourraient fonctionner partout où fonctionne le Web. :)

Jonathan Lancett @tapper82 : Marco Zehe @MarcoInEnglish, salut mec, j’ai demandé à #FirefoxOSChat mais ils ne m’ont pas répondu. Y aura-t-il un lecteur d’écran dans Firefox OS ?

The Mozilla Magazine @Moz_Mag : @tapper82 @MarcoInEnglish Même question ici. Quelles sont les fonctionnalités d’accessibilité disponibles sur Firefox OS ?

Marco Zehe @MarcoInEnglish : @Moz_Mag @tapper82 Nous travaillons actuellement sur un lecteur d’écran pour les aveugles et l’équipe graphique s’éclate sur le zoom.

Crédit photo Mozilla via Twitter

Firefox OS

Sources

dimanche 7 juillet 2013

Twitter montre la voie à suivre avec Do Not Track (Ne pas me pister)

Représentation du Do Not TrackMozilla Firefox 21, sorti voici un peu plus de sept semaines, portait la fonctionnalité « Ne pas me pister » (Do Not Track) à trois états permettant ainsi à l’utilisateur d’indiquer plus clairement son choix en la matière aux sites Web qu’il consulte. Devant le blocage des négociations au sein du W3C entre, notamment, les éditeurs de logiciels de navigation et les publicitaires en ligne, le groupe de défense des libertés dans un monde connecté, l’Electronic Frontier Foundation, partie à ce processus de standardisation, monte en exemple l’initiative de Twitter d’aménager son système de publicités ciblées pour tenir compte de la volonté de l’utilisateur exprimée dans les options de son navigateur et pour lui permettre de s’en retirer dans les paramètres du site.

Reste le cas de Microsoft, engagé des deux côtés, qui a pris la décision d’activer par défaut le DNT dans Internet Explorer 10, ce qui ressemble fortement à une vieille habitude : Adopte, étend et étouffe. Twitter n’a pas indiqué s’il faisait comme Yahoo! et Apache en ignorant le signal émis automatiquement par ce navigateur.

En attendant, la traduction des articles de l’EFF :

Lire la suite...

vendredi 28 juin 2013

Le bloqueur de contenu mixte atteint Firefox 23 bêta !

Firefox 23 vient de glisser dans le canal bêta. Parmi ses fonctionnalités phares, le blocage du contenu mixte demande des tests approfondis à travers le Web pour éviter de voir les utilisateurs confrontés à des sites ne fonctionnant plus après la mise à jour vers Firefox 23, à compter du 6 août prochain. Votre propre site est d’ailleurs peut-être concerné. Tanvi Vyas sur le blog sécurité de Mozilla présente le dispositif de tests où votre aide sera appréciée :


Le bloqueur de contenu mixte que nous avons décrit le mois dernier est désormais disponible dans Firefox bêta et est sur ​​la bonne voie pour une sortie générale en août avec Firefox 23. Lorsque des pages HTTPS sécurisées chargent du contenu supplémentaire de façon peu sûre en HTTP (également connu sous le nom de contenu mixte), les utilisateurs sont vulnérables à des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des tentatives d’écoute. Le bloqueur de contenu mixte va bloquer le contenu actif non sécurisé par défaut, protégeant nos utilisateurs de ces attaques.

Lire la suite...

dimanche 19 mai 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 23 (MÀJ)

Alors que Firefox 23, qui sortira en version finale le 6 août prochain, n’était pas encore disponible dans le canal Aurora, nous traitions déjà de sa nouvelle fonction phare annoncée un peu en avance par Tanvi, ingénieur sécurité chez Mozilla : le contenu mixte sera bloqué sur les pages HTTPS. « Le bloqueur de contenu mixte est activé par défaut dans Firefox 23 et protège nos utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS. »

Maintenant, passons à un détail pour les utilisateurs mais qui touchera les nostalgiques des temps héroïques du Web, où les sites étaient « optimisés pour Netscape », puisque Firefox 23 Aurora retire complètement l’élément <blink> et abandonne l’effet de clignotement de text-decoration: blink;. Cet élément HTML non standard, que le HTML5 considère comme une fonction non conforme, est un héritage de Netscape Navigator pour qui il a été inventé mais, qu’à part Opera, les autres navigateurs ne prenaient pas en charge : Internet Explorer de Microsoft (le rival) et les navigateur basés sur WebKit comme Apple Safari et Google Chrome. Ça ne vous aura donc pas échappé que le nouveau moteur d’affichage de Chrome, « forké » depuis WebKit, se nomme « Blink » mais ne supporte pas blink.

Lire la suite...

samedi 18 mai 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 22

À l’occasion du passage de Firefox 22 du canal Aurora au canal bêta, nous pouvons d’abord noter que la fonctionnalité qui a beaucoup fait parler d’elle dans la presse spécialisée, à savoir l’acceptation par défaut des seuls cookies tiers des sites déjà visités, est présente mais désactivée par défaut. Nous en reparlerons. Le blog des versions futures de Firefox n’a pas un mais deux billets sur cette version bêta qui devrait être distribuée à tous en version finale le 25 juin prochain. Le premier qui titre comme l’autre sur WebRTC présente les principales nouvelles fonctions de Firefox 22 bêta avec des liens permettant d’en apprendre davantage :

Lire la suite...

vendredi 17 mai 2013

Blocage du contenu mixte dans Mozilla Firefox 23 Aurora

Alors que Firefox 21 est sorti en version finale pour tout le monde et que les canaux bêta et Nightly ont vu leurs versions progresser d’un cran, le canal Aurora ne devrait pas tarder à rendre disponible Mozilla Firefox 23 dont une fonctionnalité clé ayant des répercussions importantes sur la sécurité et le confort d’utilisation de Firefox est annoncée par Tanvi, ingénieur sécurité chez Mozilla. À partir de Firefox 23 (qui sortira en version finale le 6 août prochain), le contenu mixte sera bloqué sur les pages HTTPS :


Firefox 23 a progressé cette semaine du canal Nightly vers le canal Aurora, fourni avec une nouvelle fonctionnalité de sécurité du navigateur. Le bloqueur de contenu mixte est activé par défaut dans Firefox 23 et protège nos utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS.

Quand une page HTTPS contient des ressources HTTP, les ressources HTTP sont appelées contenu mixte. Avec la dernière version Aurora, Firefox va bloquer certains types de contenu mixte par défaut, offrant une option par page pour que les utilisateurs puissent « désactiver la protection » et outrepasser le blocage.

Quels types de contenu mixte sont bloqués par défaut et quels types ne le sont pas ? La communauté de sécurité du navigateur a divisé le contenu mixte en deux catégories : le contenu mixte actif (tel que les scripts) et le contenu mixte passif (tel que les images). Le contenu mixte actif est considéré comme plus dangereux que le contenu mixte passif parce que le premier peut modifier le comportement d’une page HTTPS et potentiellement voler les données sensibles des utilisateurs. Firefox 23+ bloquera par défaut le contenu mixte actif, mais autorisera le contenu mixte passif sur les pages HTTPS. Pour plus d’informations sur les différences entre contenu mixte actif et contenu mixte passif, voir ce billet.

Lire la suite...

jeudi 9 mai 2013

L'état des troupes dans la guerre des navigateurs : quel intérêt ?

Navigateur le plus utilisé par pays, en mars 2013 selon Statcounter (crédit/source Wikipédia)Depuis trois jours, j’ai interrogé nos followers sur les fils Identi.ca et Twitter de MozillaZine-fr.org sur l’opportunité d’y relayer dorénavant l’actualité des parts de marché des navigateurs Web. Bien que de nombreux articles paraissent chaque mois (avec des nouvelles du taux d’utilisation de Firefox de Mozilla) sur les PDM des différents navigateurs disponibles pour surfer sur le Web, nous n’avions l’habitude ni de les retweeter ni d’en faire régulièrement des comptes-rendus sur le site.

Aussi bien pour l’appel initial que pour la piqûre de rappel, les réponses ont été très peu nombreuses. Je tente ici en développant un peu le propos de réveiller votre intérêt pour la question.

« La guerre des navigateurs » ou Browser wars en anglais – certains nous voient même partis dans une seconde guerre des navigateurs – fait rage et attire les regards. De grosses compagnies mondiales (et surtout américaines) – Microsoft, Google, Apple – se battent avec d’énormes moyens marketing pour la domination du point de vue des parts du marché.

Et, au milieu de ces mastodontes en termes de capitalisation boursière, se distingue une fondation sans but lucratif et sans actionnaire, éditrice de logiciels dont le plus connus et le plus employé est Mozilla Firefox, son navigateur Web pour ordinateurs de bureau. Mozilla n’a jamais caché (voir ainsi Tristan Nitot, évangéliste principal chez Mozilla) l’importance pour elle d’avoir un bon taux d’utilisation, suffisant pour pouvoir peser et ainsi respecter la mission qu’elle s’est donnée. Il n’en ira pas différemment avec Firefox OS, le système d’exploitation mobile de Mozilla à venir.

Lire la suite...

vendredi 8 mars 2013

Mozilla Firefox 19.0.2

Mozilla démontre encore une fois sa réactivité en matière de sécurité. Cette année, Firefox a de nouveau été battu, comme les autres navigateurs majeurs et technologies de plugins, lors du concours Pwn2Own. La vulnérabilité découverte et rapportée dans Firefox sur Windows 7 par la société française VUPEN Security, qui a aussi percé les dispositifs de sécurité d’IE10 sur Windows 8, de Java sur Windows 7 et de Flash sur Windows 7, rapporté 8 failles zero-day et gagné 250 000 $, permet l’exécution de code arbitraire. Elle a été comblée en moins de 24 heures par Firefox 19.0.2, première mise à jour mineure de sécurité de Firefox 19. La faille critique concerne l’éditeur HTML et sera aussi comblée dans les autres logiciels utilisant Gecko, le moteur d’affichage de Mozilla : Thunderbird 17.0.4 et SeaMonkey 2.16.1 (ainsi que les versions ESR de Firefox et Thunderbird).

Les utilisateurs de Firefox devraient recevoir la mise à jour automatique dans les 24 heures. Ils peuvent aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? » ou, depuis Firefox 4, ils peuvent l’obtenir manuellement en allant, dans le sous-menu « Aide » du menu unique « Firefox », voir la boîte de dialogue « À propos de Firefox ».

Télécharger Firefox 19.0.2 en français

Mise à jour de Firefox

Sources et références

samedi 6 octobre 2012

Mozilla va notifier aux utilisateurs de Firefox sur Windows les versions périmées des plugins Adobe Flash et Reader et Silverlight

Les plugins, ces petits logiciels qui étendent les capacités du navigateur, posent d’énormes problèmes aux éditeurs desdits navigateurs. Même quand la dernière version du plugin (parfois lié à un logiciel principal tiers) corrige tous les problèmes de sécurité connus (et souvent déjà exploités), l’éditeur du navigateur fait face au problème des plugins périmés qui laisse ses utilisateurs en danger sans qu’il puisse le contrôler. Les éditeurs de navigateurs veillent à ce que les utilisateurs exécutent bien la dernière version de leur propre produit mais ont été longtemps démunis devant des utilisateurs se servant de plugins périmés et à risque.

Comme Chrome, ils peuvent embarquer le plugin dans l’installeur qui met à jour silencieusement le navigateur. Mais cela se limite à une petite portion des plugins pouvant tourner sur la machine de l’utilisateur et cela n’est pas possible pour tous à cause des problèmes de licences logicielles. Il est difficilement envisageable, à l’heure actuelle, de se passer des plugins sans détériorer l’expérience de l’utilisateur sur le Web – Microsoft semble tenter ce pari avec Internet Explorer 10 en mode Metro seulement dans Windows 8.

De son côté, Mozilla a développé une technique de détection des versions des plugins afin de les comparer à la liste tenue à jour par la communauté. Mais cette fonction d’alerte des plugins périmés implique que l’utilisateur se rende sur une page spécialement créée à cet effet (et qu’il faut trouver dans l’interface de Firefox : un lien dans le panneau plugins de l’onglet des Modules complémentaires qui s’ouvre depuis le menu unique Firefox). Mozilla dispose également d’un mécanisme de blocage à distance des plugins à risque dans Firefox. Que ce soit le plugin non encore mis à jour mais dont une vulnérabilité est déjà exploitée ou les plugins périmés qui comportent des failles de sécurité connues, Mozilla doit évaluer les menaces et désactiver individuellement chaque plugin à distance.

Aujourd’hui, Mozilla veut aller plus loin et publie cette annonce assez laconique sur son blog des modules complémentaires :

Incitons nos utilisateurs à mettre à jour leurs plugins

Les utilisateurs de Firefox qui ont des versions périmées des plugins les plus populaires verront bientôt une notification leur demandant de les mettre à jour quand ils visitent une page Web qui les utilise. Les anciennes versions de Silverlight, Adobe Reader et Adobe Flash sur Windows sont couvertes par ceci.

Bien que vous soyez libre d’ignorer les avertissements et de continuer à utiliser vos anciens plugins, nous vous recommandons fortement de vous rendre sur notre page de vérification des plugins et de les mettre à jour dès que possible. Les anciennes versions des plugins peuvent causer des problèmes de stabilité et sont potentiellement dangereux. Les maintenir à jour vous garantira d’avoir une grande expérience de Firefox.

Déjà évoqué cet été lors d’une faille de sécurité dans Java, ce mécanisme d’alerte des utilisateurs se limite pour l’heure à Windows et ne prend pas en charge le plugin Java souvent mis en cause. À suivre…

Source

Mozilla Add-ons Blog, Prompting our users to update their plugins, 5 oct. 2012, Jorge Villalobos

mercredi 29 août 2012

Désactivez Java dans tous vos navigateurs

Comme vous le savez sans doute déjà Java est victime d’une faille de sécurité exploitée. Cette vulnérabilité est exploitable en ligne sur tous les navigateurs sur toutes les plateformes. Comme aucun correctif n’est disponible sur le site d’Oracle, il est fortement recommandé de désactiver Java. Si, comme moi, vous disposez de plusieurs navigateurs sur votre machine le processus peut être fastidieux (sans compter que vous pouvez avoir plusieurs profils pour travailler avec plusieurs versions d’un navigateur ou pour différents usage de la même version). Voici la marche à suivre pour les différents navigateurs :

Mozilla Firefox :
Dans le menu unique « Firefox » (ou le menu « Outils »), cliquez sur « Modules complémentaires ». Dans la page qui s’ouvre, cliquez sur « Plugins ». Là cliquez sur « Désactiver » en face de « Java(TM) Pateform ».
Google Chrome :
Saisissez « chrome://plugins/ » dans la barre d’adresse puis tapez sur « Entrée ». Sous « Java(TM) », cliquez sur le lien « Désactiver ».
Apple Safari :
Allez dans le menu des réglages généraux de Safari (menu à roue crantée) et cliquez sur « Préférences… ». Dans le volet « Sécurité », décochez la case « Activer Java ».
Opera :
Saisissez « about:plugins » dans la barre d’adresse et cliquez sur « Désactiver » en face de « Java(TM) Pateform ».
Microsoft Windows Internet Explorer 9 :
Dans le menu « Outils », cliquez sur « Gérer les modules complémentaires ». Sous « Afficher », cliquez sur « Tous les modules complémentaires » dans le menu déroulant. Dans la liste des barres d’outils et extensions qui s’affiche cliquez sur « Oracle America, Inc. » pour sélectionner tous les modules de cette société et en bas cliquez sur « Désactiver tout ».

N.B. : Ne pas confondre Java et JavaScript lui directement interprété par le navigateur.

Sources et références

mardi 17 juillet 2012

Mozilla Firefox 14.0.1

Non, vous n’avez pas raté la version 14 de Firefox. C’est bien la version majeure 14.0.1 qui suit la version mineure de stabilité 13.0.1. Il s’agit de se mettre en accord avec la numérotation de la version mobile de Firefox qui est sortie entre-temps en version 14. Vous aurez sans doute remarqué si vous avez déjà fait la mise à jour la nouvelle présentation du bloc d’identité des sites Web à gauche de la barre d’adresse. L’icône du site n’y est plus présente et le cadenas fait son retour pour les sites sécurisés. Voyez mon billet sur le passage de la version 14 dans le canal bêta pour des captures sur cette nouveauté.

Vous pourrez aussi y voir la capture des contenus de plugins bloqués par la nouvelle fonctionnalité clic to play qui ne les charge qu’à la demande. Vous y trouverez la préférence cachée à modifier pour activer cette fonction. Une capture de la nouvelle fonctionnalité d’achèvement automatique des URL dans la barre d’adresse intelligente au fur et à mesure de la saisie.

Le blog de la section presse de Mozilla met l’accent sur les recherches Google qui utilisent désormais HTTPS :

Nous rendons vos recherches Google plus sécurisées avec Firefox afin de protéger vos données d’éventuels visiteurs curieux, comme les administrateurs de réseaux lorsque vous utilisez des réseaux Wi-Fi publics ou partagés. Google est actuellement le seul moteur de recherche permettant à Firefox de privatiser vos recherches, mais nous aspirons à l’avenir à supporter d’autres moteurs de recherche avec cette fonctionnalité.

L’annonce de Mozilla précise également :

Pour les développeurs, Firefox supporte désormais Pointer Lock API qui autorise les applications, y compris des jeux en ligne, à mieux contrôler la souris. Firefox supporte également le mode plein écran natif de l’OS X Lion 10.7 afin d’offrir une meilleure expérience en termes de vidéo et de jeux web tels que BrowserQuest, développé par Mozilla.

Comme toutes les versions majeures, Firefox 14.0.1 est une mise à jour de sécurité. Elle corrige quatorze failles de sécurité dont cinq critiques. La liste de bogues corrigés des notes de diffusion de Firefox 14.0.1 en répertorie 1 749.

Les utilisateurs de Firefox devraient recevoir la mise à jour automatique dans les 24 heures. Ils peuvent aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? » ou, depuis Firefox 4, ils peuvent l’obtenir manuellement en allant, dans le sous-menu « Aide » du menu unique « Firefox », voir la boîte de dialogue « À propos de Firefox ».

Télécharger Firefox 14.0.1 en français

Mise à jour de Firefox

- page 1 de 2