Mozilla met en avant encore une fois l’inclusion de services sociaux dans Firefox, par l’intermédiaire de l’API sociale inaugurée auprès du grand public avec l’offre d’intégration de Facebook dans Firefox 17 fin novembre. Les services avaient été annoncés en avant première le 5 avril dans un billet des versions futures de Firefox et présentés aux fins de test le 9 avril sur ce même blog officiel. Il s’agit toujours de Cliqz, Mixi (Mixi pour Firefox est uniquement disponible pour les utilisateurs au Japon) et msnNOW.

msnNOW pour Firefox

Crédit Mozilla

Disons simplement que Cliqz est un agrégateur de contenu et recommande des lectures, que Mixi est un réseau social japonais et que msnNOW est un portail d’actualités. Toolinux vous en dit plus sur ces intégrations. Mozilla place de grands espoirs dans les développements qui tireront avantage de cette API :

Les possibilités offertes par la Social API sont illimitées pour ajouter à votre expérience Firefox les réseaux sociaux, emails, musique, sports, actualités, et autres services que vous aimez. La Social API a été développée pour faciliter l’utilisation du Web comme vous l’aimez.

La fonctionnalité « Ne pas me pister » (Do Not Track) connaît à présent trois états avec autant de possibilités de choix dans le options de Firefox (contre précédemment une case à cocher offrant seulement un choix binaire). La préférence réglée par défaut dans Firefox est désormais « Ne rien indiquer aux sites concernant mes préférences de pistage », tandis que l’utilisateur peut choisir explicitement d’indiquer aux sites Web qu’il ne souhaite pas être traqué ou, soyons fous, qu’il choisisse de faire connaître à tous les sites Web qu’il souhaite être pisté pour, par exemple, bénéficier de publicités plus pertinentes.

Options de pistage (DNT) dans Firefox 21

Le DNT est cité comme exemple de la mise en œuvre par la fondation de la personnalisation dans le respect au cœur de la récente tribune de Jay Sullivan, COO de Mozilla, où je vous donnais, in fine, de mauvaises nouvelles des négociations au sein du W3C sur l’adoption du DNT par les publicitaires, comme je l’évoquais déjà dans le billet du début du mois sur la mise à disposition du public d’un tableau de bord montrant le niveau d’adoption du DNT par les utilisateurs de Firefox.

Une autre nouveauté fait que Firefox suggérera dorénavant comment améliorer votre temps de démarrage de l’application s’il y a lieu. Avant de passer au gros morceau, indiquons qu’il est désormais possible de restaurer les vignettes supprimées sur la page de nouvel onglet. Si vous cliquez sur la croix rouge en haut à droite d’une des vignettes de la page de nouvel onglet pour supprimer le site en aperçu, un lien est maintenant présent pour annuler cette dernière opération (et un pour tout restaurer).

Vignette supprimée dans la page de nouvel onglet de Firefox 21

Passons tout de suite à ce que je considère comme LA nouveauté de cette version 21 : le bilan de santé de Firefox (FHR). Cette fonctionnalité activée par défaut est présentée par un billet du blog des versions futures au titre très biblique de « Firefox, guéris-toi toi-même » par le vice-président de l’ingénierie de Firefox, Johnathan Nightingale. Il y cite deux billets publiés au cours de la phase de tests : « nous avons créé le bilan de santé avec la protection de la vie privée à l’esprit et à quoi nos projets pour lui ressemblent ». Grâce à notre formidable communauté francophone, vous pouvez lire ces billets « fondateurs » en français.

Bilan de santé de Firefox 21

Parmi les présentations du bilan de santé dans les billets précédemment mentionnés, regardons la dernière que fait Johnathan Nightingale dans le billet précité :

La version de Firefox de cette semaine comprend le début d’une fonctionnalité plutôt cool. Le bilan de santé Firefox est un nouveau système, que nous avons développer pour enregistrer les informations de santé élémentaires sur votre navigateur (temps de démarrage, durée totale de fonctionnement, nombre de plantages, etc.) et ensuite vous donner des outils pour comprendre ces informations et résoudre les éventuels problèmes que vous rencontrez. Le bilan initial est plutôt simple, mais il va évoluer et se développer dans les mois à venir. Vous pourrez l’utiliser comme une fenêtre sur bien des aspects des performances et de la santé de votre navigateur, tant en termes absolus, que comparaison avec la base globale des utilisateurs de Firefox.

Le bilan de santé de Firefox a deux objectifs : un interne permettant à l’utilisateur de diagnostiquer les problèmes rencontrés par son navigateur et un externe permettant à Mozilla d’accumuler des données ouvertes afin d’améliorer et d’établir les priorités du développement de Firefox. Pour ce faire, la fonctionnalité envoie des données à Mozilla (qui détruit automatiquement le lien entre votre instance de navigateur et les données collectées au bout de 180 jours) qui servent aux deux objectifs.

Ainsi, si vous désactivez la fonction dans les options de Firefox vous ne serez plus capable de comparer votre bilan de santé avec ceux des autres utilisateurs mais pourrez cependant toujours regarder les données collectées sur votre usage du navigateur. Je ne saurais trop vous conseiller de lire aussi la FAQ sur le bilan de santé de Firefox si vous voulez en savoir plus ou avez quelques inquiétudes à propos de son exploitation par Mozilla.

Pour consulter le bilan de santé votre Firefox, un item a été ajouté au menu « Aide », sinon vous pouvez y accéder aussi en saisissant « about:healthreport » dans la barre d’adresse de votre navigateur. Un glossaire est disponible pour mieux comprendre ce que le bilan de santé de Firefox mesure.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le bilan de santé de Firefox, mais j’ai peur de lasser. Moins visible mais appréciable, les performances graphiques (bogue 809 821) ont également été améliorées. Également améliorés, certaines touches de fonction ne fonctionnaient pas lorsqu’elles sont enfoncées (bogue 833 719) et le nettoyage de l’historique de navigation et de téléchargement avait besoin d’une unification pour éviter la confusion lors du nettoyage de l’historique de téléchargement (bogue 847 627).

Vous avez peut-être remarqué la mise à jour visuelle qui ne fait pas partie des annonces de Mozilla du placard gris qui remplace les vidéos et autres contenus bloqués par la fonction click-to-play (cliquer pour activer) des plugins. Ghacks a aussi remarqué la disparition de la fonction d’aperçu de toutes les onglets qui n’avait plus aucune chance d’être activée.

Pour les développeurs d’extensions, Firefox 21 intègre le chargeur de SDK et des bibliothèques d’API des modules complémentaires dans Firefox (voir le bogue 731 779). Pour les utilisateurs, cela signifie deux choses importantes selon Dave Townsend :

  1. Des modules complémentaires plus petits. Puisqu’ils n’ont plus besoin d’embarquer eux-mêmes les API, les modules complémentaires n’ont qu’à inclure le seul code qui les rend spécial. C’est quelque chose comme une économie de 65 % de la taille de fichier pour les modules complémentaires basés sur le SDK les plus populaires, probablement plus pour les modules complémentaires plus simples.
  2. Les modules complémentaires resteront compatibles avec Firefox plus longtemps. Nous pouvons faire évoluer les modules dans Firefox que les modules complémentaires utilisent afin que la plupart du temps quand les changements arrivent dans Firefox les modules changent sans heurt pour continuer à marcher. Il y a encore quelques cas où cela pourrait être impossible (lorsqu’une fonction centrale est abandonnée par Firefox par exemple), mais, avec un peu de chance, ils devraient être rares.

Autre outil pour développeurs dans Firefox 21 : le profilage à distance implémenté dans cette version. Maintenant, voyons les changements de la plateforme Firefox qui toucheront ces développeurs pour leur permettre de faire un Web meilleur pour les utilisateurs. La sélection CSS -moz-user-select:none a été modifiée pour améliorer la compatibilité avec -webkit-user-select:none (bogue 816 298) et le support d’E4X a été retiré de SpiderMonkey (moteur JavaScript de Gecko).

Pour les développeurs qui tirent déjà parti du HTML5, Firefox 21 verra l’ajout du support de l’élément <main> l’implémentation des feuilles de style scoped et l’ajout du support de window.crypto.getRandomValues.

En plus d’être une version de stabilité, Firefox 20 est aussi une version de sécurité comme toute version majeure. En effet, elle corrige 8 vulnérabilités de sécurité dont 3 critiques.

Les utilisateurs de Firefox ont dû recevoir la mise à jour automatique dans les 24 heures. Ils peuvent aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? » ou, depuis Firefox 4, ils peuvent l’obtenir manuellement en allant, dans le sous-menu « Aide » du menu unique « Firefox », voir la boîte de dialogue « À propos de Firefox ».

Firefox 21 pour Android

Dans Firefox pour Android, Mozilla a incorporé de nouvelles polices de caractères open source comme le relate la fondation dans la traduction de l’annonce sur le blog de Mozilla :

Firefox pour Android intègre les polices Open Source classiques Charis et Open Sans pour faciliter la lecture et améliorer l’affichage sur les petits écrans. Le Web est pratiquement entièrement composé de texte et il est parfois difficile d’en profiter sur le petit écran de son téléphone ou de sa tablette. Ces nouvelles polices vont remplacer les trois polices Android disponibles par défaut pour offrir une expérience visuelle plus agréable et un meilleur confort de lecture sur le Web. L’amélioration est subtile, mais probante.

Comparaison of paid and open fonts for use in web content

Crédit Mozilla (Ian Barlow)

Depuis la version bêta de Firefox 21 pour Android, les optimisations de compatibilité du HTML5 ont encore progressé. Testées sur HTML5test, le test de conformité HTML5 de l’industrie de pointe, ces améliorations permettent à Firefox de désormais marquer 421 points et 14 points de bonus (sur un total de 500).

Firefox 21 pour Android a aussi vu son interface utilisateur soignée en se basant sur le thème « Holo » de Google. Il offre également la possibilité d’enregistrer des fichiers média grâce à une longue tape. Il donne accès à l’historique récent par les boutons reculer et avancer.

En consultant les notes de diffusion de Firefox 21 pour mobile, vous pourrez découvrir les autres corrections spécifiques à Firefox pour Android, comme celle de la page du gestionnaire de téléchargement qui n’était pas mise à jour après le nettoyage des données privées (bogue 777 639), mais aussi que les améliorations de la plateforme Firefox évoquées ci-dessus pour la version pour ordinateur de bureau profitent aussi à Firefox 21 pour Android.

Télécharger Firefox 21 pour ordinateurs de bureau en français

Mise à jour de Firefox

Sources et références

Annonces

Pistage – DNT

Mozilla : Mozilla Firefox Web Browser — Do Not Track FAQ

Développement Web

Bilan de santé de Firefox

API sociale

Problèmes

Ghacks.net, Martin Brinkmann :