Mot-clé - publicité

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 17 avril 2016

Thunderbird 45

Ça fait bien un an que je ne vous ai pas parlé ici de Thunderbird. Ça tombe bien c’est à peu près le rythme de sortie des versions majeures calé sur la version ESR (longue durée) de Firefox.

La version 45, sortie récemment, n’a pas proposé autant de nouveautés que la précédente version majeure, la 38. Cette dernière était la première version majeure dont le développement était aux mains d’une communauté de développeurs bénévoles organisée. Entre ces deux versions, malgré des taux d’utilisation toujours plus haut, Mozilla a annoncé, début décembre, chercher une nouvelle maison pour Thunderbird, loin de Mozilla qui se concentre désormais sur Firefox en se préparant à d’importants changements et abandonnera le XUL à terme.

Thunderbird 45 se concentre sur l’utilisation au quotidien du logiciel avec des améliorations que chacun appréciera au moment voulu.

thunderbird45 : 3 panneaux + Lightning.png

Si vous avez lu la traduction* de l’article de SUMO et ses améliorations par la communauté Mozilla francophone, vous connaissez déjà les principales nouveautés. Pour les autres, commençons par là.

Le truc que j’attendais depuis longtemps est le changement du comportement de l’éditeur dans la fenêtre de rédaction des nouveaux message. Appuyer sur « Entrée » insère désormais un nouveau paragraphe et plus un simple saut de ligne que l’on peut toujours insérer en appuyant sur « Maj+Entrée ». Ce nouveau comportement peut être inversé dans Outils > Options > Rédaction > Général.

Traitons des autres améliorations de la rédaction par ordre de mes préférences.

Si vous jonglez avec les langues ou même si vous avez installé le pack de dictionnaires « réforme 1990 » du français, vous pourrez trouver bien pratique de pouvoir changer le dictionnaire comme avant par un clic-droit dans l’éditeur mais aussi dès le champ « Sujet ». La langue du dictionnaire actif est signalée dans la barre d’état de la fenêtre de rédaction.

Thunderbird 45 : changer langue du dico du vérificateur orthographique dès le sujet

Un truc qui n’a l’air de rien mais qui pourra s’avérer bien utile, c’est de pouvoir ponctuellement dans le menu du choix de sa propre identité d’expéditeur personnaliser l’email et le nom sous lequel on apparaîtra chez son destinataire. Vous pouvez ainsi personnaliser votre email si votre fournisseur d’adresse prend en charge les alias ou les mots-clés ajoutés au nom comme Gmail (ex. : mozinet+bugzilla@gmail.com). Vous pouvez toujours dans les paramètres du compte personnaliser votre email, ajouter des identités ou préciser une adresse différente pour la réponse.

Thunderbird 45 : menu expéditeur  > personnaliser l'adresse d'expédition

Thunderbird 45 : alerte pour personnaliser l'adresse d’expédition

Enfin, toujours dans la fenêtre de rédaction, un nouveau bouton apparaît dans la barre de mise en forme. Vous pouvez désormais choisir un type de talle de police de caractères, de Très petite à Très très grande en passant par Moyenne par défaut. Les boutons « Réduire/Augmenter la taille de la police » font désormais passer d’un type de police au suivant dans la liste.

Thunderbird 45 : bouton des tailles de la police

Dans la vue de la liste des messages du dossier, vous deviez auparavant ajouter une colonne « Destinataire » en plus ou en remplacement de la colonne « Expéditeur » selon le type de messages stockés dans ledit dossier (ex. dossier « Envoyés » ou dossier contenant toutes les conversations). Dorénavant, vous avez par défaut une colonne « Correspondants » avec une flèche dans un sens ou dans un autre selon que l’adresse affichée est celle de l’expéditeur ou du destinataire. Vous pouvez bien sûr choisir d’ajouter une colonne pour l’un d’entre eux.

Thunderbird 45 : colonne Correspondants

Pour préserver votre vie privée du pistage, Thunderbird bloque par défaut les images distantes que doit récupérer le courriel. Grâce à ces chargements, les serveurs auprès desquels vous récupérer ces contenus distants (images, feuilles de style…) peuvent en savoir beaucoup sur vos habitudes et votre profil reliés à votre adresse de messagerie. Comme les pages web, les emails commerciaux sont composés de plusieurs serveurs (images avec le contenu central, pubs, images invisibles de pistage ou de statistiques…). Chaque propriétaire peut ainsi potentiellement en savoir beaucoup sur vous.

Thunderbird 45 : menu de blocage du contenu distant

Le menu à droite de la barre de notification de blocage du contenu distant a été repensé. Le menu est maintenant composé d’un item pour :

  • afficher pour afficher tout le contenu du message ;
  • modifier les conditions générales d’affichage du contenu distant ;
  • une ligne par adresse de serveur pour autoriser son contenu distant ;
  • autoriser d’un coup tous les serveurs mentionnés ci-dessus ;
  • autoriser tout le contenu proposé dorénavant pour cette adresse d’expéditeur.

Comme l’indique la page de SUMO :

Il est à noter que les adresses de messagerie sont faciles à falsifier comparées aux sites web qui servent les contenus externes. À moins que le réseau ne soit corrompu, il est bien plus difficile de falsifier les contenus que les adresses de messagerie.

Dans les options de Thunderbird, vous pouvez gérer votre liste d’exceptions.

De plus, les images distantes seront affichées dans les réponses et les messages transférés si elles ont été affichées dans le message d’origine.*

Attention !

Les modifications induites par ces changements conduisent à réinitialiser les listes d’adresses et les sites autorisés à charger des images distantes qui ont pu être définis dans de précédentes versions de Thunderbird.*

Un truc qui vous a peut-être énervé maintenant que la plupart des gestionnaires de messageries et logiciels acceptent le HTML dans les courriels, c’est le comportement de Thunderbird qui envoyait les courriels au format texte lorsque aucun élément en « texte enrichi » n’avait été utilisé dans le message et que le destinataire n’avait pas été indiqué comme préférant les courriels en HTML dans le carnet d’adresses. Désormais, une case à cocher permet de désactiver ce comportement de rétrogradation vers le texte simple comme format de distribution (Outils > Options > Rédaction > Général > Options d’expédition…).

Thunderbird 45 : Options d’expédition > Envoyer les messages au format texte lorsque cela est possible

Tant qu’on en est à parler du carnet d’adresses de Thunderbird qui est très perfectible, il a été encore été un peu amélioré.

Le carnet d’adresses peut désormais être exporté en UTF-8 et tous les carnets d’adresses peuvent être exportés en même temps.*

Autre nouveauté du carnet d’adresses, le fournisseur de cartes. Thunderbird utilise OpenStreetmap, base de données géographiques libre du monde (permettant par exemple de créer des cartes sous licence libre), en utilisant le système GPS et d’autres données libres. Dans les fiches avec une adresse géographique, un bouton « Plan d’accès » a un menu qui permet de choisir le fournisseur de cartes (comme Google Maps). Cela affecte le comportement par défaut du bouton pour toutes les recherches.

thunderbird 45 : carnet d'adresses : plan d’accès > OpenStreetMap

Des préférences cachées permettent de modifier les noms et adresse internet des fournisseurs de cartes.

Thunderbird 45 : about:config « mapit »

Dans l’en-tête d’un message, vous avez désormais un item de menu contextuel d’adresse email supplémentaire pour copier le nom et l’adresse email (Nom <exemple@exemple.com>).

Thunderbird 45 : copier le nom et l'adresse électronique

Concernant la messagerie instantanée, les notes de version indiquent une meilleure prise en charge des salons et commandes XMPP, ensemble de protocoles standards ouverts de l’IETF pour la messagerie instantanée et plus généralement une architecture décentralisée d’échange de données.

Les notes indiquent aussi que Thunderbird 45 corrige le bogue qui empêchait les pièces jointes d’être téléversées vers les serveurs de Box.com, le service par défaut de Filelink. Cette fonctionnalité introduite dans Thunderbird 13 mi-2012 permet de s’affranchir des limites des fournisseurs de messagerie concernant les pièces jointes en les envoyant « dans le nuage » pour n’inclure qu’un lien de téléchargement dans le corps du message. Je n’ai cependant pas réussi à ajouter Box.com à mon Thunderbird 45 : problème d’authentification.

Thunderbird 45 : Filelink : Box.com

Des extensions permettent d’ajouter d’autres services de cloud comme Dropbox, FileRun, FileSwap.com, hubiC, Mega, les services basés sur ownCloud (comme Framadrive), Pydio (ex AjaXplorer), Synnefo, et ~okeanos.

Plus exotique :

Lors de l’envoi de courriels qui avaient été rédigés en utilisant des caractères chinois, japonais et coréens, des espaces supplémentaires indésirables étaient insérés dans le texte. Ce comportement a été corrigé et les courriels seront envoyés et reçus exactement comme ils ont été rédigés. Les messages en japonais prennent dorénavant entièrement en charge les spécifications RFC 1468 et RFC 3676.*

Et, Mail.ru prend désormais en charge l’authentification OAuth (comme Gmail).

Vous l’avez sûrement noté en regardant les captures ci-dessus, les icônes grises (pour la plupart) ont été redessinées.

Thunderbird 45 : tâches Thunderbird 45 : barre d'outils

NB : L’importation depuis Outlook et Eudora n’est pas fonctionnelle.

De plus, cette version majeure corrige 12 vulnérabilités de sécurité dont six critiques.

Télécharger Thunderbird 45 en français

Thunderbird

Sources et références

Depuis la version 38

Doc

Nouveautés de Thunderbird 45

dimanche 21 décembre 2014

Des revenus de Mozilla et des dépenses pour la cause

Donnez SVP sur la page d'accueil par défaut de FirefoxMozilla qui a connu une forte croissance ces dernières années a publié des résultats financiers stables en 2013. Nous avions parlé de la diversification des revenus de Mozilla lors de l’introduction de la publicité dans Firefox. Encore une fois en cette fin d’année, Mozilla a lancé un appel aux dons avec des messages dans la page d’accueil par défaut de Firefox. Les cadres dirigeants de Mozilla Mark Surman, directeur exécutif de la fondation, et Dinelle Dixon-Thayer, directrice Business et affaires juridiques, font une mise au point sur les différents revenus et leur attribution pour assurer les missions que s’est fixé Mozilla.

Lire la suite...

dimanche 16 novembre 2014

Les tuiles sponsorisées – la publicité – sont dans votre Firefox

Tuile “Nos 10 principes” parrainée dans la page_de_nouvel onglet de Firefox 33.1.1Avez-vous même remarqué que la publicité avait fait son apparition directement dans votre Firefox (dans sa version tout public) ? Probablement pas si on ne vous a pas dit que la page de nouvel onglet (le + dans la barre d’onglets) peut contenir au milieu des tuiles issues de votre historique de navigation des tuiles sponsorisées – « parrainées » dans la version française. Il se peut fort bien que pour l’heure le “parrain” soit Mozilla lui-même, mais d’autres sont appelés à y entrer. Si vous avez un Firefox dans une autre langue vous pourrez avoir des tuiles publicitaires différentes.

Le fait que cette inclusion de la publicité soit à la sauce Mozilla suffira-t-il à convaincre les utilisateurs de Firefox très hostiles à la publicité sur le Web (ce sont les plus gros utilisateurs d’adblocks ou bloqueurs de publicité) ? Cependant, diversifier les revenus de Mozilla est crucial. Le contrat de reversement à Mozilla d’une infime partie des revenus publicitaires de Google engendrés par une recherche dans Firefox arrive à échéance en fin de mois. Nombreux sont les critiques du double langage de Mozilla qui fustige le pistage et l’espionnage originaires des grands écosystèmes que sont Google ou Facebook, tout en envoyant les recherches de ses utilisateurs à Google qui assure par là la très grande majorité des revenus de Mozilla.

Pourtant, ceux qui hurlent à la schizophrénie risquent de bien être les mêmes qui vont hurler contre l’entrée de la publicité directement dans l’interface de Firefox – à moins qu’ils soient déjà passés à Chrome – et qui vont désactiver l’« amélioration » de l’expérience utilisateur de la page de nouvel onglet comme Mozilla le permet. Sans penser qu’ils feront un don à Mozilla pour lui assurer des revenus indépendants de Google, il est important de ne pas rejeter cette nouveauté en bloc et d’y réfléchir à tête reposée. Regardons la façon dont l’équipe de services de contenu de Mozilla a imaginé cette fonctionnalité depuis les premières annonces et les tests dans les versions précoces de Firefox, et comment ils ont implémenté les tuiles publicitaires pour protéger l’utilisateur de Firefox du pistage par les annonceurs.

Page nouvel onglet avec tuiles dans Firefox 36 Nightly fr

Lire la suite...

samedi 15 novembre 2014

Tableau de bord de vos centres d’intérêt dans Firefox – expérience en cours

Mozilla Firefox Interest Dashboard : 57 interestsSi vous supprimez votre historique à chaque fin de session de navigation, cette expérience n’est pas pour vous. En effet, Mozilla vient de publier l’extension Firefox Interest Dashboard qui propose un tableau de bord des centres d’intérêt de l’utilisateur tirés de l’analyse de son historique de navigation.

Ce n’est pas la première expérience de classification de l’historique de navigation côté client de Mozilla. Cependant, si celle-ci est reliée avec le mouvement actuel d’inclusion dans l’interface du navigateur de publicités personnalisées selon l’éthique de Mozilla (par l’équipe des services de contenu), elle aura une postérité plus conséquente. Même si l’analyse de votre historique ne comprend que l’anglais pour l’heure, elle est testable et donne des résultats chez nous aussi.

Pourtant, n’espérez pas un produit fini ou des informations vraiment déterminantes. Il s’agit encore pour l’heure d’une expérience de Mozilla à laquelle vous pouvez participer. J’ai été frustré de ne pas trouver de référence à ce projet sur le wiki de Mozilla. Il faut s’en tenir à l’extension disponible sur AMO, au billet d’annonce de Darren Herman et à la FAQ traduite ci-dessous.

“Firefox for You” de l'extension de Mozilla “Firefox Interest Dashboard”

Page « about:you » de l’extension expérimentale de Mozilla Firefox Interest Dashboard

Lire la suite...

dimanche 11 mai 2014

Firefox pour Android : un florilège d'extensions : celles aussi sur ordinateur

Après l’introduction, voici la première partie de cette sélection d’extensions pour Firefox pour Android.

Extensions aussi sur ordinateur

Adblock Plus

Fonctionne aussi avec Firefox, SeaMonkey et Thunderbird

Le célèbre module aux centaines millions de téléchargements de blocage des publicités et bien plus basé sur l’abonnement à des listes d’éléments filtrés (voir EasyList et autres).

Options d'Adblock Plus

Lire la suite...

mardi 25 mars 2014

Mozilla : Brendan Eich nommé PDG et autres changements de leadership (MÀJ)

MÀJ : Avoir inventé le JavaScript et créé Mozilla, n’a pas suffit à protéger Brendan Eich de la tourmente née de l’exhumation d’une donation de 2008 pour une campagne pour revenir sur une loi californienne autorisant le mariage gay. Bien que les cadres dirigeants de Mozilla aient tout fait pour le retenir, Brendan a décidé de quitter Mozilla pour le bien du projet. Voir l’annonce de sa démission sur le blog officiel de Mozilla et la FAQ de mise au point.

Mon PDG a inventé le JavaScript. Qu’a inventé le vôtre ? c’est la boutade d’Andreas Gal, VP du mobile de Mozilla, à l’annonce de la nomination du père du JavaScript (standardisé comme l’ECMAScript) au poste de CEO de MoCo, la société soumise à l’impôt qui développe les logiciels open source, filiale à 100 % de la fondation Mozilla présidée elle par Mitchell Baker.

Mozilla cherchait un directeur général depuis le départ du précédent, Gary Kovacs, en avril 2013. Le choix s’est finalement fait en faveur de la promotion en interne d’un pilier du projet Mozilla. Deux « pères fondateurs » de Mozilla sont désormais à sa tête. Mitchell Baker à la tête de la fondation, du conseil d’administration et du projet dans son ensemble et Brendan Eich dirigeant le côté opérationnel de production de logiciel, chacun à sa place pour réaliser la mission que s’est fixée Mozilla. Ils étaient chez Netscape avant le lancement du projet Mozilla et y sont restés depuis plus de quinze ans. Jusqu’ici, Brendan Eich était CTO, c-à-d directeur de la technologie, de MoCo.

Dans une interview donnée à CNET, Brendan Eich affirme qu’il ne fera plus dans la technologie ou l’ingénierie mais se recentrera sur l’avancement de Mozilla vers de nouvelles hauteurs. Il y déclare aussi que Firefox OS est « la priorité la plus élevée » : « la priorité la plus élevée est d’obtenir du volume pour Firefox OS, surtout les téléphones à 25 $ ».

Les attentes sont importantes et Mozilla doit faire face à des nombreux défis. Ses partenaires développent des stratégies commerciales et des méthodes fermées incompatibles avec les principes qui sous-tendent la mission de Mozilla. Saura-t-il combattre les silos privés et faire triompher le Web en tant que plateforme tout en s’alliant et codéveloppant les technologies de demain avec ces amis-ennemis ?

Mozilla est à l’aube de lancer une politique de services de contenu pour l’utilisateur, évoquée récemment lors de l’annonce de l’introduction d’un peu de publicité dans Firefox, avec des services dans le cloud. Mozilla veut diversifier ses revenus dans un contexte de réduction des parts de marché de Firefox pour ordinateur, la vache à lait de Mozilla. Illustration de la méritocratie au sein des projets libres, Brendan Eich aura-t-il l’autorité et la vision nécessaires à faire passer Mozilla à un niveau supérieur ?

Mark Surman, directeur exécutif de la fondation Mozilla, pense que c’est la bonne personne pour le job et explique pourquoi il est si enthousiaste à propos de sa nomination comme nouveau CEO de Mozilla. Voici l’annonce en longueur sur le blog officiel de Mozilla :

Lire la suite...

vendredi 14 février 2014

De la pub dans Firefox ? Vraiment ?

Cela n’a pas tardé. Comme nous vous le relations dans la partie de notre rétrospective 2013 intitulée vie privée et sécurité pour Mozilla en 2013, fin novembre, Mozilla a embauché une vedette de la publicité numérique Darren Herman pour diriger une nouvelle unité des services de contenu afin de développer les revenus de Mozilla dans les contenus et les services, rendant Mozilla moins dépendant de son partenaire mais néanmoins concurrent Google.

Au vu des réactions univoques de la presse en ligne informatique, la « star » de la publicité n’a pas été bien coaché niveau communication ou n’a pas suffisamment évalué la portée de son annonce sur le nouveau blog Advancing Content, blog officiel l’équipe des services de contenu de Mozilla. De nombreux utilisateurs de Firefox, navigateur avec la plus grande proportion d’utilisateurs d’AdBlock Plus, l’extension de suppression des publicités n° 1 sur AMO, vont sursauter quand ils liront : Bientôt de la publicité dans Firefox ou la publicité arrive sur le navigateur web de Mozilla (capture de la page de Google Actualités pour mémoire).

Bien sûr, il n’est pas question de bandeaux publicitaires ou de liens sponsorisés dans l’interface principale de Firefox comme c’était le cas dans Opera avant qu’il ne passe au monnayage de son audience de la même façon qu’avait inaugurée Mozilla avec le reversement par Google d’une petite partie des revenus publicitaires générés par les requêtes expédiées depuis l’interface (notamment depuis la barre de recherche) du navigateur. Non ! Mais, comme Opera actuellement, Firefox devrait afficher des « tuiles » sponsorisées sur la page ouverte lors d’une toute première installation d’une nouvelle version du navigateur et, pendant trente jours, sur la page de nouvel onglet le temps d’entraîner le mécanisme de pertinence.

Tuiles sponsorisées dans Firefox

Crédit Mozilla

L’annonce concrète du jour de Darren Herman est le programme « Directory Tiles » qui devrait proposer des vignettes ayant un contenu défini par Mozilla, au lieu de l’espace vide actuellement sur cette page. Il précise :

Lire la suite...

dimanche 27 octobre 2013

Lightbeam : Firefox vous montre qui vous traque sur le Web

Relations LightbeamAujourd’hui, deux de mes sujets d’intérêt se rencontrent : la protection et le respect de la vie privée avec les extensions de Firefox. L’extension c’est Lightbeam. Il s’agit du renommage de l’extension Collusion qui, bien qu’avec moins de fonctions, avait déjà fait parler d’elle, notamment avec plusieurs passages télé.

Cet outil permet de manière graphique de figurer les relations entre le sites sur lesquels vous surfez avec les sites tiers qui sont également sur les pages Web que vous visitez volontairement. Pointez donc une lumière sur qui vous observe en douce.

Lire la suite...

samedi 3 août 2013

Mozilla Firefox 22

Alors que Firefox 23 va sortir ce mardi, je m’aperçois que ce mois-ci je n’ai pas eu le temps pour rédiger tous les billets sur le précédent train de sorties, tant mon temps consacré à Mozilla a été occupé par d’autres sujets comme Firefox OS (scrollez vers le bas). Le mois a commencé par la préparation du lancement des premiers smartphones commerciaux sous Firefox OS et les retombées de leurs lancements successifs ont pris de mon temps au milieu d’autres actualités de Mozilla (ma sélection mensuelle est d’ailleurs déjà sortie).

Je n’ai ainsi pas eu le temps de vous parler du lancement le 25 juin de Firefox 22 en version finale qui a précédé le passage de Firefox 23 dans le canal bêta, de Firefox 24 dans le canal Aurora et de Firefox 25 dans le canal Nightly.

Comme je vous l’indiquais déjà lors de la sortie de Firefox 21, vous pouviez consulter les communiqués de presse en français et en anglais de Mozilla, pour savoir si, comme vous avez pu le suivre ici, les fonctionnalités de cette version 22 alors dans les canaux bêta et Aurora sont présentes dans la version finale.

Lire la suite...

vendredi 26 juillet 2013

Mozilla : Personnalisation pour l'utilisateur

Si ce n’était une préoccupation de long haleine de Mozilla, on pourrait facilement croire que son initiative du jour est une réponse à la récente diatribe du président de l’IAB, Randall Rothenberg, contre Mozilla et son programme de blocage centralisé des cookies tiers. Pour lui faire la nique, Mozilla aurait obtenu le soutien de son ancien président qui loue ce nouveau projet de Mozilla de personnalisation du contenu que reçoit l’internaute dans le billet – traduit en premier – du directeur des affaires juridiques de Mozilla, Harvey Anderson. Contrairement à ce que prétend le publicitaire, Mozilla, ce « cocon rempli de techno-libertaires et d’une élite académique », a discuté avec les nombreuses parties prenantes au débat dont des publicitaires.

La situation actuelle, que l’IAB ne veut pas voir changer et qui fait que les sites, les publicitaires et de nombreux intermédiaires vivent de la publicité qui est ciblée grâce au pistage à grande échelle des internautes, n’est pas du goût de Mozilla qui avance des moyens de respecter la volonté de l’utilisateur comme le DNT (Ne pas me pister) dont les discussions sur la standardisation au sein du W3C sont enlisées. Mozilla a décidé de renverser le paradigme en substituant à l’exploitation du pistage transversale de l’internaute une fonctionnalité expérimentale qui permet à ce dernier de communiquer ses sujets d’intérêts sur une base volontariste aux sites Web qu’il choisit, comme l’explique Justin Scott, Manager produit aux Mozilla Labs dans le second billet traduit ici :

Lire la suite...

dimanche 7 juillet 2013

Twitter montre la voie à suivre avec Do Not Track (Ne pas me pister)

Représentation du Do Not TrackMozilla Firefox 21, sorti voici un peu plus de sept semaines, portait la fonctionnalité « Ne pas me pister » (Do Not Track) à trois états permettant ainsi à l’utilisateur d’indiquer plus clairement son choix en la matière aux sites Web qu’il consulte. Devant le blocage des négociations au sein du W3C entre, notamment, les éditeurs de logiciels de navigation et les publicitaires en ligne, le groupe de défense des libertés dans un monde connecté, l’Electronic Frontier Foundation, partie à ce processus de standardisation, monte en exemple l’initiative de Twitter d’aménager son système de publicités ciblées pour tenir compte de la volonté de l’utilisateur exprimée dans les options de son navigateur et pour lui permettre de s’en retirer dans les paramètres du site.

Reste le cas de Microsoft, engagé des deux côtés, qui a pris la décision d’activer par défaut le DNT dans Internet Explorer 10, ce qui ressemble fortement à une vieille habitude : Adopte, étend et étouffe. Twitter n’a pas indiqué s’il faisait comme Yahoo! et Apache en ignorant le signal émis automatiquement par ce navigateur.

En attendant, la traduction des articles de l’EFF :

Lire la suite...