Firefox 29 est une super version. Il est rapide, flexible et personnalisable à l’extrême, d’usage plus agréable et certains les trouvent même beau !

Le plein de nouveautés

Je ne vais pas vous refaire l’article sur le nouveau thème Australis, le compte Firefox donnant accès à la synchronisation des données Sync nouvelle formule et bien d’autres nouveautés et bogues corrigés comme dans les outils pour développeurs intégrés. Le long billet que j’ai publié il y a deux jours sur la version bêta est toujours valable.

Mozilla, le Web et nous tous avons besoin de vous

Firefox n’est pas un navigateur comme les autres et Mozilla un éditeur de logiciels comme les autres. Firefox est différent parce que Mozilla est différent. Mozilla ce n’est pas juste une société qui produit du code, ni même une fondation qui pilote un projet de logiciel libre. Mozilla fait dans le libre, au grand jour, parce que c’est le meilleur moyen de faire progresser la mission d’intérêt général qu’il s’est fixée selon des principes qui sous-tendent son action.

Pourquoi aurions-nous besoin de Mozilla spécifiquement ? Parce que Mozilla est le seul à se battre pour faire triompher le Web ouvert et les avantages qu’il nous apporte à tous.

Seul à se battre pour le Web ouvert

Le Web ouvert permet un accès libre à l’information pour tous et partout, comme un moyen d’expression égalitaire. La liberté d’expression n’est rien si on ne peut recevoir ses communications. Et cette liberté permet d’exercer la plupart des autres. Nous avons besoin du Web ouvert pour pouvoir exercer nos libertés individuelles comme collectives. Il permet ainsi la participation à la vie démocratique dans les conditions d’efficacité qui sont aussi nécessaires à un contrôle démocratique efficace de nos représentants élus et de l’administration qui agissent au nom du peuple.

Les concurrents de Mozilla sur les marchés des navigateurs Web et maintenant des systèmes d’exploitation mobiles ont des intérêts hors Web et mêmes antagonistes avec un Web ouvert. Ils ont intérêt à enfermer leurs utilisateurs dans des silos dorés et de limiter l’innovation que seule le Web permet. Captifs, leurs utilisateurs voient (ou le plus souvent ne le voient pas) leurs libertés limitées et l’accès à ces utilisateurs devient impossible aux concurrents naissants et aux innovations technologiques émergents. L’intérêt des concurrents de Mozilla est trop souvent de promouvoir des technologies et formats propriétaires ou contrôlées par eux-seuls et selon leur propre agenda.

Mozilla est là pour apporter l’intérêt général au sein des organismes de standardisation et de pousser à l’adoption par tous de technologies ouvertes à tous dont les start-ups et autres acteurs qui font émerger de nouveaux usages sans avoir de barrières à l’entrée sur le marché ou pour accéder à leurs utilisateurs potentiels. Grâce au Web ouvert, ils n’ont besoin de l’autorisation de personne et ne doivent pas passer à la caisse avant même d’avoir pu faire leur premier bénéfice ou toucher leur premier utilisateur. Google, Facebook, Twitter et de nombreux – si ce n’est tous – autres acteurs d’Internet qui ont émergé ces 20 dernières années n’auraient pas pu tailler des croupières à leurs concurrents et imposer de nouveaux usages sans un Web ouvert.

Pour faire avancer ses idées, Mozilla n’a pas seulement besoin de moyens pour avancer les projets au quotidien mais de poids d’un côté dans les discussions avec les acteurs impliqués dans la standardisation mais aussi d’un autre côté face à ses concurrents pour pousser à l’adoption de technologies innovantes ouvertes dans l’intérêt général. Et actuellement, la solution pour donner du poids à l’avis de Mozilla, c’est d’avoir une base d’utilisateurs de Firefox importante.

Un meilleur Firefox pour de nombreux utilisateurs

Pour faire progresser le taux d’utilisation de Firefox – pour ordinateur et pour Android – il faut arrêter l’hémorragie des ses utilisateurs qui partent vers Chrome principalement, faire revenir nos utilisateurs mécontents et séduire de nouveaux utilisateurs. Pour cela, il nous faut un produit à la hauteur de ses concurrents et avec des avantages à mettre en avant. Avec Firefox 29, nous avons le Firefox qu’il nous faut. Il est rapide, plus rapide que Chrome dont la vitesse est la principale raison de son adoption, il est plus pratique et plus flexible que tous ses concurrents.

Le produit Firefox est devenu au fil des versions très bon. Ces derniers jours, K.T. Bradford sur le site TIME a désigné Firefox meilleur navigateur Web après six mois de comparatif intensif avec Chrome et ce avant même d’avoir surfé avec Firefox 29 qui résout une grande partie des problèmes évoqués comme la facilité de synchronisation que le compte unique Google facilitait.

En plus, derrière lui se trouve un éditeur en qui on peut avoir le confiance pour protéger notre vie privée et nos données personnelles, en n’en collectant pas ou le moins possible, à la différence de la concurrence. Ce n’est pas pour rien que Mozilla a été en 2013 reconnue comme société Internet la plus digne de confiance pour la protection des renseignements personnels (privacy), en septembre, reconnue par Forbes comme une des entreprises qui respectent le mieux la vie privée et n’a pas été cité dans l’aspiration des données personnelles et d’utilisation du Web par la NSA dans le cadre des révélations Snowden.

Une communauté au service de Firefox

Firefox ne progressera pas par le seul fait qu’il est bon, voire le meilleur navigateur. Mozilla a besoin de marketing, même si ce terme semble être un gros mot pour certains. Et ce marketing ne peut pas être celui qu’ont employé ses concurrents, au premier rang desquels Google pour faire connaître son navigateur. Mozilla se bat face à des entreprises multimilliardaires qui peuvent se payer des placards publicitaires sur Internet et dans le monde réel.

La seule force que Mozilla peut opposer à ces montagnes d’argent c’est sa communauté. Nous devons nous mobiliser, comme au temps de Firefox 1.0 ou avec de nouveaux moyens à inventer.

Le bouche à oreille est essentiel, le marketing viral, l’inventivité sont nos armes. Voilà ce que nous pouvons faire :

  1. Téléchargez et utilisez Firefox 29
  2. Faites passer le mot à vos amis dans la vraie vie, faites leur installer Firefox et demandez leur d’entrer dans la ronde
  3. Faites passer le mot sur Internet, par exemple en mettant un lien dans la signature de vos emails
  4. Faites passer le mot sur vos réseaux sociaux : comptes Twitter, mûrs Facebook…
  5. Faites des billets sur votre blog
  6. Mettez des bannières sur votre site perso : Firefox Affiliates de Mozilla en propose et calcule votre impact
  7. Aidez les utilisateurs à dépasser la nouveauté et à s’approprier la nouvelle interface et le compte Firefox dans la vraie vie…
  8. … et en ligne, par exemple, en répondant à une, deux, trois… questions d’utilisateurs perdus sur les forums communautaires, sur Twitter, etc.
  9. Et faites connaître les moyens nouveaux que vous avez trouvés pour faire progresser Firefox, Mozilla, sa mission, le Web ouvert et nos libertés !

Merci à tous !

Téléchargez Firefox Téléchargez Firefox pour Android

Des liens et ressources en ligne

Présentation du nouveau Firefox

Réseaux sociaux

Assistance en français

Blogs en français

Information institutionnelle de Mozilla

Envoyez vos retours d’utilisation

  • Dans Firefox : cliquez sur « ? » dans le nouveau menu à trois bandes puis sur « Donner votre avis… »
  • En ligne : sur Firefox Input

Extensions

Lancement de Firefox 29