La FAQ d’Adblock Plus inclut des explications sur la monétisation des filtres et la notion de publicités acceptables. ABP est traduit en français. Comme c’est visible dans le panneau d’options ci-dessus, il est possible de choisir la liste ou la combinaison de listes d’abonnements adaptée à son utilisation du Web.

Adblock Plus : listes d'abonnements

Le menu de Firefox qui accueille beaucoup de commandes d’extensions dispose en bas de celle d’Adblock Plus pour activer ou désactiver le filtrage des publicités pour le site en cours de consultation.

Menu de Firefox pour Android avec Adblock Plus, Phony, etc.

Clean Links

Fonctionne aussi avec Firefox, SeaMonkey et Thunderbird

Ce module convertit les liens déguisés/imbriqués en de véritables liens propres. Par exemple :

  • http://www.foobar.com/goto=https://www.yoursite.com ➠ https://www.yoursite.com/
  • http://example.com/aHR0cDovL3d3dy5nb29nbGUuY29t ➠ http://www.google.com
  • http://www3.dumbsite.com/external/hit/to/www.foobar.com ➠ http://www.foobar.com/
  • javascript:window.open(‘http://somesite.com’) ➠ http://somesite.com/

Il permet aussi de retirer les chaînes de caractères ajoutées pour le traquage et les statistiques dans les URL (par ex. UTM, AFF, REF). Cette fonctionnalité est personnalisable dans les options de l’extension.

Clean Links : options

Mobile Password Manager

Fonctionne aussi avec Firefox

Comme son nom ne l’indique pas « Mobile Password Manager » est un gestionnaire de mots de passe disponible aussi pour Firefox Desktop. Cependant, ce module en vedette a été conçu pour écrans tactiles. Sur un ordinateur avec une souris et un clavier, l’auteur recommande d’utiliser plutôt l’extension Saved Password Editor de Daniel Dawson qu’il juge excellente.

Sur Android, allez dans le menu pour cliquer sur « Saved Passwords ».

Menu « Saved Passwords » de Mobile Password Manager

Crédit Tomasz Lewoc sur AMO

Les mots de passe que vous avez enregistrés (dont les mots de passe synchronisés avec Sync) sont alors listés dans un onglet de Firefox. Des icônes y sont associées pour copier nom d’utilisateur et mot de passe, pour supprimer l’entrée et pour la modifier.

Mobile Password Manager viewer

Un écran s’ouvre alors avec des champs pour modifier toutes les données associées au couple nom d’utilisateur-mot de passe (que vous pouvez afficher en clair).

Panneau de modification d'une entrée dans Mobile Password Manager

Free Memory

Fonctionne aussi sur Firefox

Cette extension approuvée par Mozilla et en vedette pour Firefox Desktop vient d’être portée sous Firefox pour Android. La dernière version (0.95) corrige le panneau d’options, semblable à la version pour ordinateur, pour indiquer les fonctions de Free Memory qui ne sont pas exécutables dans la version pour Android.

Options de Free Memory 0.95

Dans cette nouvelle version, un appui sur l’item du menu de Firefox « FreeMemory » affiche désormais un panonceau sous la barre d’adresse permettant de choisir parmi les fonctions de libération de mémoire, jusqu’ici accessibles uniquement depuis la page about:memory, que vous désirez lancer. Vous pouvez aussi y ouvrir cette page.

Panonceau de Free Memory 0.95

Un message du type « Memory Minimization completed » adapté à la fonction exécutée s’affiche pour vous avertir de la fin de l’opération.

Message de Free Memory : Memory Minimization completed

Free Memory propose depuis cette dernière version de libérer de la mémoire dans un onglet de navigation privée.

Panonceau de Free Memory 0.95en navigation privée

Le minuteur « Timer » est aussi opérationnel comme dans la version pour ordinateur. Indiquez une fréquence de nettoyage automatique de la mémoire en minutes.

Toggle animated GIFs

Fonctionne aussi avec Firefox

Énervantes et consommatrices de ressources, les GIF (notez l’absence de « s » final) animés divisent. Cette extension approuvée par Mozilla permet de stopper ou de lancer les animations GIF grâce à un appui sur l’image ou un raccourci clavier. Vous pouvez également redémarrer les animations du début ou désactiver ces animations par défaut.

Options de Toggle Animated GIFs

Dans les options de l’extension qui mériteraient d’être adaptées aux interfaces tactiles, vous pouvez « Display GIF controls on hover » c’est-à-dire faire apparaître les commandes (pause/lecture et retour au début) lors de l’appui sur l’image. Vous pouvez aussi « Toggle GIFs on click » qui permet d’alterner entre l’état animé et non animé lors de l’appui sur l’image. La case à cocher « Enable Ctrl + M and Shift + M shortcuts » permet d’activer/désactiver la prise en charge des raccourcis clavier Ctrl + M pour activer/désactiver l’animation des GIF dans l’onglet en cours et Maj + M pour redémarrer toutes les animations depuis le premier cadre. La case « Pause GIFs by default » permet d’arrêter tous les GIF par défaut et celle « Auto-play on hover » permet de lancer la lecture automatique par un appui. La combinaison des options offre d’intéressantes opportunités.

Commandes  de Toggle Animated GIFs sur un GIF animé

Commandes de Toggle Animated GIFs sur un GIF animé de Wikipédia

URL Fixer

Fonctionne aussi avec Firefox et SeaMonkey

Du même auteur qu’AdBlock Plus présenté ci-dessus, cette extension, bien que sans options qui dans la version pour ordinateur permettent de gérer des liste d’exceptions et de rechercher et remplacer, corrige les erreurs de typographie lors de la saisie dans la barre d’adresse. Cette extension corrige les coquilles dans .com, .net, .org, .edu, .gov, .mil et autres TLD grand public mais aussi dans le protocole (http:, https:). Lors de la correction, un panonceau sous la barre d’adresse vous demandera si la correction était correcte.

Panonceau d'URL Fixer : correction correcte ?

Ghostery

Fonctionne aussi avec Firefox et SeaMonkey

Pour la version 5, Ghostery a fait les choses en grand. En plus de proposer un site de présentation multilingue et d’être disponibles sur les principaux navigateurs (sauf Internet Explorer) et plateformes, Ghostery 5 est désormais disponible pour Firefox pour Android.

Animation de présentation de Ghostery sur YouTube

Ghostery se targue de bloquer plus de 1 900 mouchards. Bien que très séduisant, c’est un outil très puissant que peut perturber la façon dont fonctionne les pages Web. Ne l’installez pas chez quelqu’un qui ne saura pas s’en débrouiller ni qui ne pensera même pas qu’il pourrait être à l’origine du comportement erratique de la page.

Je ne vais pas refaire ce que Ghostery a déjà fait en français. Le site de Ghostery, sa page sur AMO, son interface, la procédure de configuration détaillée lors de l’installation et le didacticiel sur le panneau de résultats lancé lors de sa première ouverture sont en français.

Quelques remarques : À l’étape 3 de la procédure de configuration détaillée pour déterminer les mouchards et les cookies à bloquer, je vous conseille de tout bloquer et de chercher ceux à garder avec le champ de recherche disponible et d’afficher leur description en cliquant sur leur nom (en bleu). Après l’avoir lu et approuvé, décochez le mouchard, comme Twitter dans la capture ci-dessous.

Ghostery : procédure de configuration détaillée, étape 3, mouchards Twitter

Le menu principal de Firefox dispose désormais d’un item « Options Ghostery » qui ouvre un nouvel onglet dans lequel vous pouvez activer la mise à jour automatique de la bibliothèque des mouchards, changer les préférences pour les mouchards configurées précédemment et inscrire des sites sur liste blanche.

Ghostery : options > général > màj automatique et liste blanche

Dans les options avancées, vous pouvez configurer l’affichage du fantôme bleu sur les pages Web (emplacement, durée, etc.). Pour la section mise à jour automatique (rappelez-vous vous l’avez activée dans le volet Général des options), activez le blocage des nouveaux éléments par défaut et le signalement des nouveaux éléments. Désactiver ceux qu’on voudra garder est moins fastidieux que de suivre les mises à jour de la base de données des mouchards et d’activer le blocage de chaque nouveau.

Ghostery : options > avancé> affichage, màj automatique et click-to-play

Laissez y également le « click-to-play » activé. Il transforme les pages mais est bien pratique pour à la fois réduire le pistage et offrir un moyen pratique d’activer au cas par cas les boutons de réseaux sociaux, les systèmes de commentaires ou les redirections.

Ghostery : a bloqué les commentaires publiés par Disqus

Self-Destructing Cookies

Fonctionne aussi avec Firefox

Je vous ai présenté cette extension pour ordinateur voici un an. Les explications données alors sont toujours valables et pour la plupart s’appliquent à sa version pour Android.

Options de Self-Destructing Cookies

L’extension ajoute rien moins que 3 items au menu de Firefox. « Cookie Withelist » permet de gérer la mise en liste blanche des domaines pour lesquels les cookies ne seront pas supprimés ou la sortie de la liste blanche. Ne pas confondre avec l’item du même menu « Cookie-Withelist » du module Cookie Whitelist for Fennec. « Suspend/Resume SDC » est à utiliser pour suspendre l’action de Self-Destructing Cookies et la reprendre. Quant à « Undelete & Suspend », il permet de revenir sur les suppressions de cookies et de suspendre.

Items de menu ajoutés par Self-Destructing Cookies

Les différentes parties de ce florilège :

Une MÀJ du 11 mai tient compte que Free Memory 0.95 a été approuvée par Mozilla.

Sources et références