BlogZiNet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 8 février 2014

SeaMonkey 2.24

Favicons dans la liste déroulante de la boîte de dialogue d’ouverture d’une adresse dans SeaMonkey 2.24SeaMonkey 2.24 n’aura passé que trois jours en version bêta. SeaMonkey 2.24 bêta 1 n’est sorti que le 3 février. Cette version 2.24 de SeaMonkey est parue deux jours après le lancement du train de sorties des logiciels de Mozilla auquel elle se rattache. Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 27, que Firefox 27.0, SeaMonkey 2.24 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes (liens ajoutés par le traducteur) :

  • Les préférences du Do Not Track (Ne pas me pister) et l’invite avant de supprimer les traces sont maintenant synchronisées.
  • Une préférence (mailnews.p7m_external) a été ajoutée pour permettre aux utilisateurs de choisir un autre traitement d’application/pkcs7-mime.
  • Le support des extensions Atom pour les fils de discussion (RFC 4685) a été ajouté.
  • La migration des profils de Thunderbird supporte désormais le nouveau format de fichier signons (identifiants de connexion). Le support de l’ancien format est abandonné.
  • Les listes déroulantes avec saisie semi-automatique (par exemple utilisée dans la barre d’adresse et dans la boîte de dialogue d’ouverture d’une adresse) affichent désormais des favicons pour leurs entrées.
  • Le nom du compte est maintenant affiché dans la barre d’état pour tous les messages lors de la vérification de courrier.
  • Les messages d’alerte IMAP montrent maintenant le serveur du compte de messagerie correspondant.
  • Les noms des groupes de discussion sont désormais recherchés pour toutes les chaînes de recherche combinées (recherche-AND) dans la boîte de dialogue d’abonnement.
  • Retrait du support de l’importation des identifiants de connexion au format signons.txt hérité, y compris la conversion en Base64.
  • Activation du support de TLS 1.2 (RFC 5246) par défaut.
  • Ajout du support du protocole SPDY 3.1.
  • Ajout de la possibilité de réinitialiser les feuilles de styles à l’aide de 'all:unset'.
  • Ajout du support des fieldset avec défilement (prise en charge de la propriété overflow).
  • Implémentation de la directive allow-popups pour sandbox d’iframe, permettant une sécurité accrue.
  • Suppression des préfixes des mots-clés de curseur en CSS - moz-grab et -moz-grabbing (saisir).
  • Ajout du support des générateurs ES6 dans SpiderMonkey.
  • Implémentation du support pour la fonction mathématique Math.hypot() dans ES6.
  • Ajout du support de la ligne pointillée sur Canvas (HTML5).
  • Correction du rendu du contenu Azure/Skia sur Linux.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

SeaMonkey 2.24 corrige également onze failles de sécurité dont quatre critiques.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.24 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 27.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.24 en français

dimanche 22 septembre 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 25

La semaine du 17 septembre a vu sortir Firefox 24, passer Firefox 25 dans le canal bêta, glisser Firefox 26 dans le canal Aurora et enfin atterrir Firefox 27 dans le canal Nightly. Les dates de sorties de ces dernières versions sont respectivement prévues pour les 29 octobre, 10 décembre et 21 janvier.

Comme vous le savez maintenant si vous suivez ce blog, les fonctionnalités présentées lors de leur passage dans les canaux de développement (Nightly, Aurora et bêta) ne se retrouvent pas toujours dans le canal suivant et a fortiori dans la version finale. Les fonctionnalités sont ainsi sorties quand elles sont prêtes et ce bien plus facilement qu’elles ne doivent attendre que 6 semaines pour attraper le train de sorties suivant.

C’est ainsi que les grosses fonctionnalités annoncées le 27 mai 2013 par Jorge Villalobos comme devant toucher de nombreux modules complémentaires alors devenus incompatibles n’étaient pas au menu d’Aurora Firefox 25 et ne sont pas dans cette bêta non plus. Nulle trace d’Australis, le nouveau thème qui devrait simplifier mais aussi bouleverser l’interface utilisateur de Firefox, ni de la restauration de session qui n’est pas programmée pour une version spécifique.

Firefox 25 bêta pour ordinateur de bureau

La fonctionnalité qui aurait dû le plus se faire remarquer du grand public comme troublant ses habitudes de navigation est la nouvelle barre de recherche dans la page. Ce changement de l’interface de Firefox plaçait désormais, lors du passage de Firefox 25 dans le canal Aurora, ladite barre en haut de la fenêtre et non plus en bas comme jusqu’à présent (bogue 869 543). Ce passage en haut de l’écran a été reporté à la prochaine version de Firefox et est donc visible dans Firefox 26 actuellement en Aurora. Cependant les autres modifications de la barre de recherche dans la page ont été elles maintenues pour sortir avec Firefox 25.

Lire la suite...

vendredi 20 septembre 2013

SeaMonkey 2.21

Bien que n’ayant passé que dix jours en phase bêta et n’y étant paru qu’en deux versions de test, SeaMonkey 2.21 est sorti en même temps que le dernier train de sorties des logiciels de Mozilla du mardi 17 septembre. Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 24, que Firefox 24.0 et Thunderbird 24.0, SeaMonkey 2.21 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes :

  • Implémentation d’une option pour afficher par fil les messages reçus par date (NDT : mailnews.sort_threads_by_root).
  • Autorisation de la suppression des messages des groupes de discussion par défaut (NDT : avec une alerte ; la nouvelle préférence cachée news.warn_on_delete remplace news.allow_delete_with_no_undo).
  • Implémentation optionnelle de l’aperçu par onglet dans la barre de tâches (NDT : préférence browser.taskbar.previews.enable).
  • Implémentation du support (invite de permission) pour les desktop notifications.
  • Ajout d’un opérateur « N’est pas » pour la recherche par priorité.
  • Support du nouveau style de barre de défilement sur Mac OS X 10.7 et supérieur.
  • Améliorations liées à l’accessibilité pour l’utilisation des onglets épinglés.
  • Améliorations majeures du rendu du SVG autour de la subdivision en tuiles et de la mise à l’échelle des images.
  • Retrait du support des fichiers « Sherlock » qui sont chargés depuis le dossier de l’application ou du profil.
  • Désactivation du support des événements tactiles du W3C.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

SeaMonkey 2.21 corrige également quatorze failles de sécurité dont sept critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.21 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 24.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.21 en français

samedi 17 août 2013

Mozilla Firefox 23.0.1

Alors que je n’ai – comme d’habitude – pas encore eu le temps de rédiger un billet sur la dernière version majeure de Firefox, la numéro 23, Mozilla vient de lui ajouter une mise à jour de stabilité. Firefox 23.0.1, uniquement pour la version de bureau, corrige divers bogues dont un produisait de petites défaillances de rendu sur les vidéos H.264 seulement dans Firefox 23 sur Windows Vista (bogue 901 944). Un autre bogue cassait la correction orthographique avec des caractères non-ASCII dans le chemin du profil (bogue 902 532). Enfin, un troisième bogue causait des parasites/« glouglous »/ruptures audios dans les appels WebRTC de Mozilla à Mozilla (bogue 901 527).

De plus, cette version mineure revient sur le bogue qui faisait que le menu « Outils de développement » était venu remplacer le menu « Outils » dans la barre des menus de Firefox 23 (bogue 902 173).

Les utilisateurs de Firefox devraient recevoir la mise à jour automatique dans les 24 heures. Ils peuvent aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? » ou, depuis Firefox 4, ils peuvent l’obtenir manuellement en allant, dans le sous-menu « Aide » du menu unique « Firefox », voir la boîte de dialogue « À propos de Firefox ».

Télécharger Firefox 23.0.1 en français

Mise à jour de Firefox

samedi 22 juin 2013

BlueGriffon 1.7.2

Alors que Daniel Glazman nous allèche sur Twitter avec l’annonce de nouvelles fonctionnalités cool, je ne vous ai pas parlé des deux dernières versions mineures de stabilité de BlueGriffon parues cette semaine. L’éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées est sorti lundi 17 juin en version 1.7.1 pour corriger des problèmes de lignes de commande. On apprenait peu de temps après que les locales en 1.7.1 ne surpassaient pas correctement les locales en 1.7. On devait alors supprimer son profil, ce qui obligeait à réinstaller ses extensions.

Lire la suite...

vendredi 17 mai 2013

BlueGriffon 1.7

Les fans n’auront dû attendre que deux mois et demi (contre huit mois pour la version majeure précédente) pour voir sortir une nouvelle version de leur éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées préféré. L’auteur de BlueGriffon, Daniel Glazman, a annoncé, le même jour que la sortie de la version majeure de Firefox, dans un billet laconique la disponibilité de la version 1.7 pour Windows (XP, 7, 8), OS X (10.6 à 10.8) et Ubuntu (12.04 et 13.04, 32 et 64 bits). BlueGriffon 1.7 est disponible en toujours 19 langues dont le français.

La version 1.7 de l’édition EPUB de BlueGriffon est également disponible depuis aujourd’hui et ne supprimera pas le profil personnel ni les certificats de licence des acheteurs de versions précédentes qui installeraient cette nouvelle version par dessus une installation existante.

Cette version 1.7 ne propose pas de grandes nouveautés mais contient des corrections de problèmes appréciables. Les utilisateurs et les futurs testeurs de BlueGriffon seront contents d’apprendre que le contrat liant l’auteur de BlueGriffon à une société incluant des barres d’outils de navigateur dans l’installeur de BlueGriffon a été interrompu par Daniel Glazman quand il a constaté des installations silencieuses et des logiciels indésirables comme des barres d’outils difficiles à supprimer et modifiant les préférences de l’utilisateur dans ses navigateurs Web. L’installeur de la version 1.7 de BlueGriffon est propre.

Lire la suite...

samedi 13 avril 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 22

Alors que Firefox 20 est sorti mardi 2 en version finale et que Firefox 21 a glissé jeudi 4 dans le canal bêta, vendredi 5 a vu le glissement de Firefox 22 dans le canal de développement Aurora. Si vous avez suivi les dernières péripéties du navigateur de Mozilla, vous aurez peut-être remarqué que le support de WebRTC avait été activé par défaut alors que Firefox 21 était dans le canal Aurora. Cette activation par défaut de ce standard en cours de développement qui permettra des appels audio et vidéo en temps réel, interactifs et en peer-to-peer, ainsi que le partage de données, et ce sans plugin ne figure pas dans les notes de diffusion de Firefox 21 dans le canal bêta ni maintenant dans celles de Firefox 22 dans le canal Aurora. Vous verrez ci-dessous que la fonctionnalité qui a beaucoup fait parler d’elle dans la presse spécialisée, à savoir l’acceptation par défaut des seuls cookies tiers des sites déjà visités, est présente dans ces notes et dans leur traduction qui suit cette caricature :

Geektionnerd : Cookie Tiers (2)

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Lire la suite...

jeudi 24 janvier 2013

BlueGriffon 1.6

Il aura fallu attendre huit mois pour avoir une nouvelle version de BlueGriffon. Il est vrai que son auteur, Daniel Glazman, a publié entre-temps une édition EPUB de BlueGriffon, son éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées sorti en version 1.0 en mai 2011. Contrairement à l’édition EPUB, BlueGriffon 1.6 est libre et gratuit, distribué sous triple licence libre MPL / GPL / LGPL. Il est disponible pour Windows, Mac OS X et Linux en maintenant 19 langues dont toujours le français. Cette version ne révolutionne pas l’éditeur Web, mais contient quelques nouveautés (voir ci-dessous) appréciables.

BlueGriffon 1.6

Lire la suite...

mercredi 29 août 2012

Désactivez Java dans tous vos navigateurs

Comme vous le savez sans doute déjà Java est victime d’une faille de sécurité exploitée. Cette vulnérabilité est exploitable en ligne sur tous les navigateurs sur toutes les plateformes. Comme aucun correctif n’est disponible sur le site d’Oracle, il est fortement recommandé de désactiver Java. Si, comme moi, vous disposez de plusieurs navigateurs sur votre machine le processus peut être fastidieux (sans compter que vous pouvez avoir plusieurs profils pour travailler avec plusieurs versions d’un navigateur ou pour différents usage de la même version). Voici la marche à suivre pour les différents navigateurs :

Mozilla Firefox :
Dans le menu unique « Firefox » (ou le menu « Outils »), cliquez sur « Modules complémentaires ». Dans la page qui s’ouvre, cliquez sur « Plugins ». Là cliquez sur « Désactiver » en face de « Java(TM) Pateform ».
Google Chrome :
Saisissez « chrome://plugins/ » dans la barre d’adresse puis tapez sur « Entrée ». Sous « Java(TM) », cliquez sur le lien « Désactiver ».
Apple Safari :
Allez dans le menu des réglages généraux de Safari (menu à roue crantée) et cliquez sur « Préférences… ». Dans le volet « Sécurité », décochez la case « Activer Java ».
Opera :
Saisissez « about:plugins » dans la barre d’adresse et cliquez sur « Désactiver » en face de « Java(TM) Pateform ».
Microsoft Windows Internet Explorer 9 :
Dans le menu « Outils », cliquez sur « Gérer les modules complémentaires ». Sous « Afficher », cliquez sur « Tous les modules complémentaires » dans le menu déroulant. Dans la liste des barres d’outils et extensions qui s’affiche cliquez sur « Oracle America, Inc. » pour sélectionner tous les modules de cette société et en bas cliquez sur « Désactiver tout ».

N.B. : Ne pas confondre Java et JavaScript lui directement interprété par le navigateur.

Sources et références

mardi 8 mai 2012

Firefox : versions et chronologie

Dans la lignée de mes billets Quelle version de Firefox choisir, Robert Nyman, sur le blog des développeurs de Mozilla, Mozilla Hacks, nous présente les canaux de développement de Firefox et la chronologie des différentes versions de Firefox avec de belles infographies :


Firefox et les canaux de version

Quand nous rencontrons et parlons aux gens, il y a souvent des questions sur Firefox, sur comment le calendrier de sorties fonctionne et quels sont nos différents canaux pour les tests. Par conséquent, je tiens à vous les présenter/rappeler et vous permettre également de savoir où les tests sont les plus important, à la fois pour vous et pour nous.

Les canaux de version de Firefox

Fondamentalement, nous avons quatre différents canaux de version de Firefox :

Firefox Release
La version officielle de Firefox.
Firefox Beta
Test de la prochaine version de Firefox avant qu’elle ne devienne la version officielle.
Firefox Aurora
Pour les développeurs Web/plateforme et les utilisateurs précoces.
Firefox Nightly
Versions nocturnes qui contiennent des fonctionnalités expérimentales (couvertes régulièrement sur Twitter par @firefoxnightly).
Versions de Firefox

crédit Mozilla

Contenu de l’image :

Les canaux de version de Mozilla Firefox

Le processus de sorties de Mozilla délivre aux utilisateurs les nouvelles fonctionnalités, les améliorations de performance et les mises à niveau de sécurité toutes les six semaines. Il est composé de quatre canaux de développement produisant des versions simultanées de Firefox pour Windows, Mac, Linux et Android.

Firefox
Pour :
Tout le monde ! Publié pour plus de 400 millions d’utilisateurs de Firefox dans le monde entier
Appréciez :
Les fonctionnalités finies et stables de Firefox qui font progresser le Web avec d’excellentes performances et une personnalisation sans égal
Attendez :
Une impressionnante expérience du Web qui ne réponde qu’à vous !
Firefox Beta
Pour :
Les utilisateurs précoces et les fans de Mozilla
Appréciez :
Testez la prochaine version de Firefox avec la stabilité
Attendez :
Des versions quasiment stables qui ont besoin de réglages fins et la compatibilité de la majorité des modules complémentaires
Firefox Aurora
Pour :
Les développeurs Web/plateforme et les utilisateurs précoces ou en quête d’aventure
Appréciez :
Accédez aux nouvelles fonctionnalités expérimentales – vos retours aideront à déterminer celles qui seront dans la version bêta
Attendez :
Des versions de test avec des bogues et les modules complémentaires incompatibles
Firefox Nightly
Pour :
Les développeurs de la plateforme et les contributeurs à Mozilla
Appréciez :
Accédez aux nouvelles fonctionnalités de pointe toujours en développement actif
Attendez :
Plantages, des versions de test instables avec des bogues et les modules complémentaires incompatibles

Chronologie des versions de Firefox

Firefox est publié sur un calendrier de six semaines, ce qui signifie que toutes les six semaines il y aura de nouvelles versions de Firefox Release, Firefox Beta et Firefox Aurora. Nightly est, naturellement, publié toutes les nuits.

Chronologie des versions de Mozilla Firefox

crédit Mozilla

Exécuter plusieurs versions de Firefox en même temps

Il y a de nombreuses façons différentes d’exécuter plusieurs versions de Firefox en même temps. Toutes se résument en installer les différents profils que vous avez pour chaque instance du navigateur Web. La méthode la plus simple est probablement d’utiliser le Gestionnaire de profils tel que décrit sur MDN.

Si vous êtes sur Mac OS X, il est facile d’utiliser la version automatisée de l’installation de plusieurs profils de Firefox.

Une autre possibilité, en code brut et comme décrit dans Plusieurs instances de Firefox, est de lancer le gestionnaire de profils directement :

# Sur Windows cliquez sur Démarrer > Exécuter puis :
"C:\Program Files\Mozilla Firefox\firefox.exe" -no-remote -ProfileManager

# Mac OS X et Linux, dans le Terminal
firefox -ProfileManager

# En fonction du système/de l'installation, vous pourriez
avoir besoin de faire ceci à partir du répertoire
./firefox -ProfileManager

Tester Firefox Aurora

La version de Firefox qui est la meilleure version à tester pour les développeurs Web est Firefox Aurora. Il est dans un état assez stable pour être utilisé, mais dispose également de fonctionnalités à leur dernière étape avant qu’elles ne soient approuvées. Par conséquent, vos chances d’affecter les implémentations, de trouver des bogues, d’améliorer les fonctionnalités est quand il est devenu Firefox Aurora – de même, il nous donne une meilleure chance de faire en sorte que lorsque Firefox sera officiellement sorti, toutes les choses seront en place de la meilleure manière possible.

Par conséquent, veuillez prendre le temps de tester Firefox Aurora et les nouvelles fonctionnalités, afin que nous puissions, ensemble, aider Firefox et rendre le Web meilleur !


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Voir aussi sur BlogZiNet : Travailler avec plusieurs Firefox simultanément.

Sources et références

vendredi 27 avril 2012

BlueGriffon 1.5

Presque deux mois après la sortie de la dernière version de BlueGriffon, je pourrais réécrire le même billet s’il n’y avait pas ces quelques changements intéressants (voir ci-dessous). Daniel Glazman publie une nouvelle version de son éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées sorti en version 1.0 en mai 2011. Toujours publié sous triple licence libre MPL / GPL / LGPL, BlueGriffon 1.5 est disponible gratuitement pour Windows, Mac OS X et Linux en maintenant 18 langues dont toujours le français.

Lire la suite...

samedi 3 mars 2012

BlueGriffon 1.4.1

Daniel Glazman publie une nouvelle version de stabilité de son éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées sorti en version 1.0 en mai 2011. Toujours publié sous triple licence libre MPL / GPL / LGPL, BlueGriffon 1.4.1 est disponible gratuitement pour Windows, Mac OS X et Linux en maintenant 17 langues dont le français.

Sachant que BlueGriffon est financé par la vente d’extensions et désormais d’un manuel de l’utilisateur (en anglais), il est peut-être préférable, si vous voulez soutenir son développement, de les acheter que d’accepter d’installer la barre d’outils « fortement » recommandée lors de l’installation de BlueGriffon 1.4.1.

BlueGriffon : setup SweetIM

Offre spéciale fortement recommandée par BlueGriffon : D

Cette fois-ci c’est la barre d’outils SweetIM qui est proposée et qui risque de modifier les préférences de vos navigateurs. Vous risquez alors d’avoir le plus grand mal à les retrouver.

Si vous avez utilisé une préversion de BlueGriffon 1.4.1 ou si vous rencontrez des problèmes pour changer la langue de l’interface, il est fortement recommandé de détruire son profil. Vous aurez alors à réinstaller vos extensions.

Sur Windows, vous seriez amené à installer le Microsoft Visual C++ 2008 SP1 Redistributable Package (x86) si vous rencontrez une erreur lors du lancement de BlueGriffon.

La page des téléchargements de BlueGriffon annonce les nouveautés suivantes :

  • why we release a 1.4.1
  • better OS X integration
  • ‘none’ was not accepted as a value of background-image in JSCSSP
  • try to preserve scroll position enabling/disabling AllTags mode; b=379
  • Deletion of a space deletes also the character next to it; b=360
  • get rid of accesskeys in recent pages menu; b=347
  • force editor to show caret after editor creation; b=351
  • disable save button if nothing to save; b=356
  • make prefs window resizable; b=375
  • add advisory title management to Insert Link dialog; b=374
  • don’t output prefixed keyframes if user does not want them
  • Don’t allow animations and transitions to run inside the editor
  • all png images now optimized for a better disk footprint

There are two hidden preferences in this 1.4.1. To set such a preference, open the Preferences panel, select the Advanced panel and open the configuration editor. Right-click in the main area and select New > Boolean. Enter the name of the new preference and set it to true. To revert to the original platform-dependant behaviour, reset the property or turn it to false.

  • hidden preference bluegriffon.defaults.forceLF to force saving documents into Unix mode (carriage returns are one LF). This preference was added on W3C’s request :-)
  • hidden preference bluegriffon.inContext.enabled. I won’t tell you what it does… Set it to true (see above), and select some text in the main view :-) Note: it’s nice on OS X, acceptable on Windows, and has some issues on Linux. I’ll iron that for 1.5…

Toujours sur BlogZiNet, pour débuter, trois petits tutoriels pour :

Sources et références

BlueGriffon.org :

vendredi 2 mars 2012

BlueGriffon : Supprimer le profil utilisateur

Voici un billet de rappel de la procédure de suppression du profil où sont stockées les données personnelles de l’utilisateur de BlueGriffon.

Lire la suite...

dimanche 26 février 2012

Firefox : Quelle version choisir ?

La presse spécialisée ne semble vouloir pas s’arrêter d’annoncer des sorties de nouveaux Firefox, avec ou non associés aux numéros de versions des termes qui peuvent vous sembler obscures : bêta, Aurora, Nightly, nocturnes, ESR.

Si vous débutez avec Mozilla Firefox ou êtes un utilisateur d’une version ancienne de Firefox, c’est la dernière version stable de Firefox qu’il vous faut. Elle contient les dernières améliorations de sécurité, de performance et de fonctionnalités de Mozilla intensément testées pour des millions d’utilisateurs quotidiens. Il n’est pas inutile de rappeler que toutes les mises à jour de Mozilla sont gratuites et respectueuses des données privées de l’utilisateur.

Malgré un rythme de sorties soutenu de six semaines entre chaque version majeure, Mozilla sort une mise à jour mineure de sécurité et de stabilité dès que nécessaire. Mais, du point de vue de l’utilisateur final, il n’y a plus que Firefox. Il n’a plus à se préoccuper des numéros de version. En attendant un système de mise à jour encore plus silencieux, les versions majeures sont livrées automatiquement comme les mises à jour mineures de sécurité (sauf si l’utilisateur a décoché l’option de mise à jour automatique (opt-out)).

Depuis que Mozilla s’est engagé dans un nouveau processus de développement avec sorties rapides et échelonnées de nouvelles versions de Firefox, la distribution de Mozilla Firefox est organisée en quatre canaux : Release, Beta, Aurora et Nightly. Du plus stable au plus instable, ces versions de Firefox sont développées simultanément sur un rythme de six semaines. Ces canaux sont destinés à des audiences différentes avec des attentes différentes.

Si vous avez installé une version stable de Firefox, vous êtes sur le canal Release. Vous pouvez le vérifier en cliquant sur le menu unique « Firefox » puis en survolant le sous-menu « Aide » pour enfin cliquer sur « À propos de Firefox » (ou dans le menu « ? » dans l’ancienne organisation de l’interface).

Si vous avez installé une version bêta de Firefox, vous êtes sur le canal Beta. Sous le nouveau cycle de développement de Firefox, il faut voir les versions du canal Beta plus comme des versions RC classiques. On espère que la première bêta publiée soit assez bonne pour devenir la version finale. Les versions bêta sont soumises à la qualification de l’équipe d’assurance qualité de Mozilla qui le juge comme étant de qualité suffisante pour être livrées aux bêta-testeurs. Elles bénéficient aussi de la période de tests et d’améliorations passée dans le canal Aurora.

Le canal de distribution Aurora est une nouveauté du nouveau cycle de développement de Mozilla pour permettre aux testeurs de découvrir les nouvelles fonctionnalités de la version majeure suivante de bonne heure avec un minimum d’assurance qualité. La stabilité d’Aurora est croissante au fur et à mesure de la période de 6 semaines de mises à jour du canal.

Les nocturnes sont des versions qui sont créées automatiquement toutes les nuits depuis le dépôt de code mozilla-central qui accueille le travail quotidien des développeurs. Elles ne sont pas testées et relativement instables. Les fonctionnalités ajoutées, qui peuvent entraîner des baisses de performance, ne se retrouveront pas forcément dans la prochaine version Aurora ni a fortiori dans les prochaines versions bêta et stable.

Cependant, le nouveau rythme de développement a soulevé des protestations des utilisateurs de Firefox en entreprise. Comme réponse à ces préoccupations, Mozilla publie désormais tous les ans une version majeure de Firefox dite ESR destinée aux déploiements de masse par les grandes organisations comme les entreprises commerciales, les universités et écoles, les collectivités locales, etc. qui n’ont pas les moyens de tester toutes leurs applications Web avec Firefox toutes les six semaines.

Les utilisateurs qui veulent les dernières fonctionnalités, améliorations de performances et technologies pour augmenter leur qualité de navigation devraient télécharger la version courante de Firefox car ces améliorations ne seront disponibles aux utilisateurs d’ESR que plusieurs cycles de développement après avoir été fournies aux utilisateurs de Firefox pour ordinateur de bureau (il n’y a pas de version ESR pour mobile). Seules des mises à jour de stabilité et de sécurité mineures sont publiées jusqu’à la version ESR majeure suivante.

Ainsi, le tout venant peut télécharger la dernière version stable de Firefox dans sa propre langue (actuellement plus de 80 comme pour la version ESR).

Pour les curieux des futures fonctionnalités de Firefox dans un environnement stable, testez Firefox dans le canal bêta.

Pour les funambules, testez Aurora.

Pour suivre le travail des développeurs de Firefox à un stade très avancé, testez les nocturnes.

Il est fortement conseillé de créer un profil utilisateur différent pour chaque canal testé. Ainsi, nul besoin de choisir. Testez plusieurs versions de Firefox simultanément. Vous pouvez même les ouvrir en même temps.

Vous pouvez vous abonner, en plus de la lettre mensuelle d’informations générales de Mozilla en français Firefox et Vous, à des lettres spécifiques en anglais sur les pages en anglais des canaux Firefox Beta et Firefox Aurora.

N’hésitez pas à poser vos questions sur des points mal expliqués ou des termes obscurs employés pour décrire le nouveau cycle de développement de Firefox dans les commentaires de ce billet ou dans les commentaire de MozillaZine-fr où il a été aussi publié.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

Cachez ce bouton que je ne saurais voir !

Voici une extension dont chacun jugera l’utilité. Elle permet en effet de cacher le bouton de fermeture de barre d’extensions sans avoir à recourir à cet ajout dans le fichier userChrome.css de son profil :

#addonbar-closebutton {
    visibility: hidden;
}
  1. Pour trouver votre profil, cliquez sur le bouton Firefox et étendez le menu Aide pour cliquer sur Informations de dépannage. Cela ouvrira la page about:support.
  2. Dans la page about:support cliquez sur le bouton Ouvrir le dossier correspondant (en face de « Répertoire de profil »). Cela ouvrira votre dossier de profil dans l’explorateur.
  3. Recherchez un dossier appelé « chrome » s’il n’y en a pas créez-le. Cliquez-droit dans une zone vide de l’explorateur, passez le curseur sur Nouveau et cliquez enfin sur Dossier.
  4. Ouvrez le dossier \chrome\. Cliquez-droit dans une zone vide de l’explorateur, passez le curseur sur Nouveau et cliquez enfin sur Document texte.
  5. Nommez le fichier créé « userChrome.css ».
  6. Si une fenêtre d’alerte sur la modification de l’extension apparaît, cliquez sur Oui.
  7. Ouvrez userChrome.css et copiez y les lignes ci-dessus.
  8. Enregistrez votre fichier userChrome.css et redémarrez Firefox.

mardi 17 janvier 2012

BlueGriffon 1.4

Daniel Glazman publie une nouvelle version de son éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées sorti en version 1.0 en mai 2011. Toujours publié sous triple licence libre MPL / GPL / LGPL, BlueGriffon 1.4 est disponible gratuitement pour Windows, Mac OS X et Linux en 16 langues dont le français.

Lire la suite...

lundi 26 décembre 2011

Mozilla Thunderbird 9.0.1 et 3.1.17 et Lightning 1.1

Tout comme pour le dernier Firefox, l’actualité de Mozilla me donne une nouvelle chance de traiter de la sortie de Thunderbird 9 (mardi dernier). Thunderbird 9.0.1 vient corriger en urgence un problème de stabilité qui empêchait les utilisateurs de Windows XP et versions antérieures dans certains cas d’exécuter Thunderbird.

Thunderbird 9, disponible en 51 langues, est basé sur le moteur de Mozilla Gecko 9 et comprend des améliorations à Personas (support supplémentaire de ces thèmes légers dans les fenêtres de rédaction et de carnet d’adresses), un meilleur support du clavier pour manipuler les pièces jointes, plusieurs améliorations de l’interface et un nouveau système avec acquiescement explicite de l’utilisateur pour renvoyer des données de performances et d’ergonomie pour améliorer les versions futures de Thunderbird. Les utilisateurs sous Windows peuvent désormais cacher la barre des menus pour la rappeler grâce à la touche Alt.

Thunderbird 9 corrige cinq problèmes de sécurité modérés et un critique provoquant un plantage lors de l’agrandissement à des tailles extrêmes des éléments <video>. Thunderbird 3.1.17 sorti en même temps corrige lui un unique problème de sécurité jugé critique qui concerne les archives .jar non traitées comme exécutables sur Mac OS X. Les notes de diffusion de Thunderbird 3.1.17 mentionnent aussi la corrections de quelques problèmes de stabilité.

Uniquement compatible avec Thunderbird 9.* (et SeaMonkey 2.6.*), sort également ce même jour Lightning en version 1.1. Si vous connaissez des problèmes (Lightning ne s’installe pas ou l’agenda ne marchant pas du tout), il vous est suggéré de désinstaller Lightning et d’ensuite faire une installation propre. Vos données d’agenda resteront intactes car contenues dans votre profil.

Si vous disposez déjà de Thunderbird, vous recevrez une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? » ou « À propos de Thunderbird » dans ce même menu pour les dernières versions de la messagerie de Mozilla.

Télécharger Thunderbird 9.0.1 en français

Télécharger Thunderbird 3.1.17 en français

Spread Thunderbird
Thunderbird

jeudi 17 novembre 2011

Restaurer l'icône blanche d'avant Firefox 8

L’excellent site Mozilla Links propose avec quelques lignes de CSS dans votre profil utilisateur de restaurer l’icône blanche de Firefox avant que la version 8 la change pour la nouvelle entourée de pointillés. Pour changer cette icône qui s’affiche en l’absence de favicon sur le site ou la page affichée (et dans les marque-pages), rajoutez ces lignes dans votre fichier userChrome.css :

Lire la suite...

dimanche 12 juin 2011

FEBE 7.0 bêta pour Firefox 4

L’extension FEBE que je vous présentais déjà en 2006 permet de « sauvegarder ses extensions, thèmes et (optionnellement) ses marque-pages, préférences, mots de passe, cookies et tout ce que Firefox offre (il peut même sauvegarder/rétablir un profil complet). » La version six disponible sur AMO n’est compatible qu’avec Firefox 3.x. Comme le lecteur de Micro Hebdo de cette semaine (n° 686, page 6), vous avez peut-être des inquiétudes quant aux sauvegardes que vous faisiez avec FEBE dans Firefox 3.6.17 avec Firefox 4. Rassurez-vous ! L’auteur met à disposition sur son site une version 7 bêta (attention quand même version bêta) compatible avec la nouvelle version du navigateur de Mozilla.

Sources et références

vendredi 10 juin 2011

SeaMonkey 2.1

Le projet SeaMonkey annonce la sortie de la nouvelle version majeure de sa suite Internet. SeaMonkey 2.1 est disponible en 21 langues pour Windows, Mac OS X et Linux. Développé sur la même plateforme Mozilla que Firefox 4, il apporte les derniers développements dans les technologies Web comme HTML5, l’accélération matérielle et une meilleure vitesse JavaScript.

La liste des nouveautés est d’une telle longueur que SeaMonkey 2.1 aurait mérité d’être millésimé 3.

Plus particulièrement, cette version comporte pour la première fois :

  • Sync vous permet de partager vos signets, historique, mots de passe et onglets entre différents appareils (ordinateurs) de manière sécurisée.
  • Personas vous permet de choisir parmi des milliers de thèmes facile à installer, vous donnant une expérience de navigation plus personnalisée.
  • Une barre de recherche en option donne accès à des moteurs de recherche OpenSearch et leurs suggestions.
  • Le nouveau gestionnaire de données unifie la gestion des permissions, cookies, mots de passe et données de formulaire.
  • Un traitement des plugins amélioré, y compris la possibilité de supprimer les cookies Flash et de survivre aux plantages des plugins.

Une liste complète et impressionnante des changements importants est comprise dans les notes de diffusion de SeaMonkey 2.1 :

  • Sync (ex-Weave) est désormais inclus directement dans SeaMonkey. Sync vous permet de conserver votre historique de navigation, vos mots de passe, vos marque-pages, vos préférences et vos onglets synchronisés entre différents appareils (ordinateurs) de manière sécurisée.
  • Les fenêtres de SeaMonkey peuvent désormais être habillées avec Personas (thèmes légers).
  • Le système des marque-pages a été retravaillé pour utiliser le framework Places (déjà utilisé pour les données d’historique dans SeaMonkey 2.0), y compris un nouveau gestionnaire de marque-pages et un bouton de marquage rapide dans la barre d’adresse.
  • La recherche dans la page fonctionne désormais avec une barre d’outils au lieu d’une fenêtre modale.
  • Les plugins OpenSearch sont désormais pris en charge et sont la norme par défaut pour la recherche Web.
  • Une barre de recherche en option (comprenant les suggestions si le moteur de recherche les prend en charge) est disponible dans la personnalisation de la barre d’outils du navigateur et un gestionnaire de moteurs pour OpenSearch est disponible.
  • Plus de widgets de barre d’outils sont désormais personnalisables.
  • Le nouveau gestionnaire de modules complémentaires s’ouvre maintenant directement dans le navigateur et a reçu un important lifting.
  • Le nouveau gestionnaire de données unifie désormais la gestion des cookies, des permissions, des mots de passe et des données de formulaires.
  • Les cookies Flash (LSO) seront maintenant retirés lors de l’utilisation de la commande Effacer mes traces / Cookies (nécessite Flash Player 10.3 ou meilleur).
  • Les plantages des plugins n’abattent plus l’application en entier depuis que les plugins s’exécutent désormais dans leurs propres processus.
  • Les plugins fonctionnent maintenant dans les fils affichés dans la fenêtre de messagerie et forum de discussion.
  • L’interface de prévisualisation des fils et l’assistant Applications des préférences peuvent désormais détecter le lecteur de fils d’actu par défaut du système et l’utiliser.
  • Le zoom des pages se souvient désormais des réglages spécifiques à chaque site.
  • La barre d’onglets du navigateur est désormais scrollable pour faire face au débordement des onglets. Ceci comprend un bouton de navigation « Tous les onglets » pour rapidement afficher la liste de tous les onglets ouverts.
  • Vous pouvez désormais draguer et déposer les téléchargements, par ex. depuis le gestionnaire de téléchargements vers le bureau.
  • SeaMonkey affiche désormais des panonceaux pour les notifications comme pour se souvenir des mots de passe d’enregistrement ou après avoir installé une extension.
  • Le nouvel en-tête HTTP DoNotTrack est pris en charge (configurable dans les préférences).
  • Une page avec les Informations de dépannage (about:support) et l’option pour redémarrer en mode sans échec sont désormais disponibles depuis le menu « ? ».
  • Charger l’URL about:memory montre désormais la quantité de mémoire utilisée par les différentes parties de SeaMonkey.
  • SeaMonkey devrait désormais supporter plus de sites Web qui précédemment apparaissaient ne fonctionner qu’avec Firefox (configurable dans les préférences).
  • Les extensions intégrées par défaut (ChatZilla, le débogueur JavaScript et l’inspecteur DOM) sont désormais installées dans le profil.
  • Les messages de groupes de discussion peuvent maintenant être supprimés depuis le stockage local.
  • La restauration de session en cascade améliore la restauration des grosses sessions de navigation.
  • SeaMonkey utilise désormais Omnijar, ce qui se traduit par moins de fichiers installés, moins de fragmentation et un meilleur temps de démarrage.

Modifications spécifiques à la plateforme

  • Mac OS X 10.4 « Tiger » et le support des PPC ont été abandonnés, le support du 64-bit pour 10.6 « Snow Leopard » a été ajouté.
  • Sur Linux, les notifications de bureau (par exemple les alertes mail, les téléchargements finis) apparaissent dans l’environnement natif.
  • Le support des Jump Lists de Windows 7 a été ajouté.
  • La progression des téléchargements est maintenant affichée dans la barre des tâches de Windows 7.

Les changements de la plateforme Mozilla

  • De meilleures performances au démarrage et à l’arrêt, et des améliorations de l’utilisation de la mémoire.
  • La protection contre les plugins périmés a été ajoutée.
  • Les zones de texte dans les formulaires Web sont maintenant redimensionnables.
  • Les sélecteurs CSS :visited ont été modifiés pour bloquer les moyens qu’ont les sites Web de rapidement vérifier l’historique de navigation d’un utilisateur.
  • Le format WOFF pour les polices téléchargeables des sites Web est maintenant supporté.
  • L’animation SMIL dans SVG est maintenant supportée.
  • De nouveaux attributs CSS tels que les dégradés, le dimensionnement du fond et les événements de pointeur ont été implémentés.
  • Un nouveau parser HTML5 est utilisé pour l’ensemble des documents HTML.
  • De nouvelles fonctionnalités DOM et HTML5, dont l’API draguer et déposer et l’API de Fichiers sont maintenant supportées.
  • Le support de JS-ctypes a été amélioré, permettant au code JavaScript dans les applications d’accéder aux bibliothèques système natives.
  • Les vidéos HTML5 peuvent maintenant être visionnées en plein écran et prennent en charge le format WebM et la propriété de « tampon ».
  • Les développeurs Web peuvent animer du contenu en utilisant les transitions CSS.
  • L’API du W3C Indexed Database est maintenant disponible pour les sites Web.
  • Le JavaScript est plus rapide que jamais avec le nouveau moteur JägerMonkey.
  • Le support de l’accélération WebGL, Direct2D et Direct3D sur Windows a été ajouté (voir about:support pour le support et les préférences pour la configuration).
  • Le protocole de sécurité HSTS et l’API Audio Data proposée sont disponibles.
  • Le support d’OpenType a été amélioré.
  • Le support de l’API des formulaires HTML5 a été ajouté.

La page des changements liste un aperçu plus détaillé des nouvelles fonctions et corrections par rapport à notre dernière version stable, SeaMonkey 2.0.14.

Les notes de diffusion comprennent aussi une liste des problèmes connus et des réponses aux questions fréquentes. Une page du projet SeaMonkey présente également des captures d’écran de SeaMonkey sur tous les systèmes pris en charge.

Télécharger SeaMonkey 2.1 en français

Sources et références

SeaMonkey Project :

- page 1 de 2