Mot-clé - plugins

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 7 décembre 2013

SeaMonkey 2.23 bêta 1

La prochaine version de SeaMonkey est enfin annoncée pour les tests alors que le prochain train de sorties des logiciels de Mozilla auquel SeaMonkey se raccroche habituellement passera à partir du 10 décembre. Les détails des nouveautés par rapport à SeaMonkey 2.22 sont enfin parus. Bâti sur la même plateforme Gecko 26 que Firefox 26, SeaMonkey 2.23 contiendra :

Changements spécifiques à SeaMonkey

  • La progression du téléchargement esy désormais affichée dans l’icône de l’application du Dock de Mac OS X.
  • L’orientation EXIF est désormais utilisée lors de l’affichage des images jointes dans le module de courrier et de groupes de discussion.
  • Les alertes « Ce dossier est en cours de traitement… pour obtenir les messages. » sur les dossiers actifs du module de courrier et de groupes de discussion identifient désormais le compte ou le dossier.
  • Les notifications du module de courrier et de groupes de discussion ont un nouveau look.
  • Voir la page des changements pour un aperçu plus complet.

Changements de la plateforme Mozilla

  • Tous les plugins, excepté les plugins Flash récents, sont désormais sous cliquer pour activer (click-to-play).
  • Le gestionnaire de mots de passe prend désormais en charge les champs de mot de passe générés par script (voir bogue 355 063).
  • Support du H.264 sur Linux est désormais disponible si les plugins GStreamer sont installés.
  • Le support du décodage MP3 sur Windows XP a été ajouté, complétant le support du MP3 dans toutes les versions du système Windows.
  • L’implémentation de la politique de sécurité des contenus (CSP) supporte désormais plusieurs politiques, dont le cas d’à la fois une politique forcée et une politique uniquement d’envoi de rapports, conformément à la spécification.
  • Il n’y a plus d’alerte quand les sites Web utilisent appcache.
  • Le support de la propiété d’orientation des images en CSS a été ajouté (voir bogue 825 771).
  • IndexedDB peut désormais être utilisé comme un espace de stockage « optimiste » car il n’exige aucune confirmation de la part de l’utilisateur et que les données sont stockées dans un pool avec la politique d’éviction LRU, soit comme un espace de stockage temporaire.
  • Lors de l’affichage d’une image autonome, l’information d’orientation EXIF contenue dans l’image JPEG est désormais suivie (voir bogue 298 619).
  • Les temps de chargement des pages ont été améliorés en raison de l’arrêt du décodage des images qui ne sont pas visibles (voir bogue 847 223).
  • Le support du backend MP3 d’AudioToolbox a été ajouté sur Mac OS X (voir bogue 914 479).
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.
Nouveau look de la notification de courrier dans SeaMonkey 2.23

Nouveau look de la notification de courrier dans SeaMonkey 2.23

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.23 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues intéressantes propres à SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 26 bêta.

SeaMonkey 2.23 bêta 1 est disponible en 26 langues dont toujours le français, gratuitement et librement pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger SeaMonkey 2.23 bêta 1 en français

vendredi 29 novembre 2013

Mozilla : “Firefox & Vous” de novembre 2013 - Newsletter francophone

La newsletter francophone de Mozilla « Firefox & Vous » de novembre 2013 a été expédiée à ses abonnés. Je vous propose de l’évaluer avant de vous abonner. Vous recevrez ainsi toutes les nouvelles de Mozilla en français dans votre boîte de réception électronique et pourrez gérer vos paramètres.

Lire la suite...

jeudi 7 novembre 2013

SeaMonkey 2.22

Avec une première bêta sortie seulement le 21 octobre (SeaMonkey 2.21 est du 17 septembre) et sans liste de nouveautés, nous ne publions qu’aujourd’hui sur la version 2.22 (dont les nouveautés sont enfin renseignées). SeaMonkey 2.22 est sorti en même temps que le dernier train de sorties des logiciels de Mozilla du mardi 29 octobre (enfin juste le lendemain). Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 25, que Firefox 25.0, SeaMonkey 2.22 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes (nous avons ajouté les liens) :

SeaMonkey 2.22 corrige également neuf failles de sécurité dont cinq critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.22 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 25.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.22 en français

Sources et références

jeudi 24 octobre 2013

Mozilla : “Firefox & Vous” d'octobre 2013 - Newsletter francophone

La newsletter francophone de Mozilla « Firefox & Vous » d’octobre 2013 a été expédiée à ses abonnés. Je vous propose de l’évaluer avant de vous abonner. Vous recevrez ainsi toutes les nouvelles de Mozilla en français dans votre boîte de réception électronique et pourrez gérer vos paramètres.

Lire la suite...

samedi 12 octobre 2013

Actualité de Mozilla en septembre 2013

Mozilla — Accueil du projet Mozilla — mozilla.orgNous avions fini l’introduction de la sélection d’actualités Mozilla pour le mois d’août par l’annonce que la page d’accueil de Mozilla serait localisée et que la version française servirait à expérimenter la localisation. Les nouvelles de la localisation des pages et sites de Mozilla.org (in fine) nous apprennent que la page d’accueil est désormais disponible en 28 langues. Ce mois-ci nous apprenons aussi que la tant attendue localisation de Webmaker a été lancée.

Alors que les nouvelles versions ESR (Firefox et Thunderbird 24) sont sorties au milieu du mois, des technologies innovantes ont été versées dans le canal Nightly de Firefox. Les plugins seront presque tous bientôt bloqués par défaut dans Firefox. Un nouveau cache HTTP plus robuste et plus performant est testable. Dans une évolution pour lire sur toutes les plateformes les formats les plus populaires (y compris les non libres), Firefox sur OS X (dans des versions de test pour l’heure) supporte les fichiers MP3. Firefox 26 a vu lui l’activation du support du format vidéo H.264 sur Linux (si les plugins gstreamer appropriés sont installés).

Comme Hervé sur MozillaZine-fr, nous avons aussi choisi comme nouveauté remarquable en septembre la détermination de la bonne orientation d’une image via une propriété CSS grâce aux données EXIF extraites (actuellement testable dans Firefox Aurora).

Enfin, dans cette sélection préliminaire de la sélection, nous mentionnerons la possibilité d’ajouter de nouveaux champs à votre profil de Mozillians.org afin de mieux vous faire connaître des Mozilliens ou de tous comme vous l’aurez déterminé.

Lire la suite...

Mozilla. org : des nouvelles de la localisation

Parmi de nombreuses nouvelles de la localisation chez Mozilla et des communautés locales, Pascal Chevrel, manager de la localisation des sites Web et community manager animateur de communauté1 (Europe du sud) chez Mozilla, nous donne des nouvelles de la localisation des sites et pages Web de Mozilla dont bien sûr leur localisation en français.

Bien que datant du 1er octobre, le bilan de son troisième trimestre nous informe de ce que les communautés ont fait en septembre (et avant) et sera donc lié dans mon billet sur l’actualité de Mozilla de mois de septembre déjà très très en retard. Pascal précise (j’ai ajouté les liens) :

Depuis que nous avons fusionné tous nos sites Web majeurs (mozilla.org, mozilla.com, mozilla-europe.org, mozillamessaging.com) sous le nom de domaine unique mozilla.org il y a deux ans avec un nouveau framework basé sur Django, nous avons gagné en consistance, mais la localisation de plusieurs backends sous un domaine unique et un nouveau framework nous a ralenti pendant un certain temps. Je dirais que nous sommes maintenant quasiment revenu à l’ancienne vitesse de localisation de mozilla.com. Beaucoup de bogues et de fonctionnalités ont été ajoutées à Bedrok (surnom de notre site propulsé par Django). Nous avons une très bonne collaboration avec les équipes webdev/webprod sur le site et nous sommes plus nombreux à travailler dessus. Je pense que ce trimestre le localisateur a eu l’impression que beaucoup plus de travail lui a été demandé sur mozilla.org. Je vais essayer de m’assurer que nous ne perdrons pas de locales en route. C’est un site Web qui héberge du contenu pour 90 locales, mais on est revenu à la vitesse antérieure avec beaucoup de nouvelles personnes !

J’ai lié ci-dessous les pages en français. Voici les principales pages ou sites localisés (on ne dit pas « traduits » car le localisateur adapte – dans une certaine mesure – le contenu au contexte local) en plus des nombreuses petites mises à jour aux autres pages déjà existantes (et aux modèles) :

  • La principale page de téléchargement de Firefox – « Différent par nature » – et tous les boutons de téléchargement sur tous le site ont enfin migré vers Bedrock, l’instance Django de Mozilla. Deux mises à jour majeures de cette page ce trimestre (plus de 50 locales), plus à venir le prochain trimestre : ça fait partie d’un plus grand effort pour simplifier le processus de téléchargement et arrêter de maintenir autant de pages de téléchargement spécialisées différentes et d’améliorations de SEO.
  • Mozilla.org – « Nous sommes Mozilla – Un Web plus juste, c’est dans nos co{r}des » – est maintenant conçu pour la L10N et vient d’être livré dans 28 langues. Selon sa locale, le visiteur voit du contenu personnalisé (actualités, appels à contribution ou à traduction…).
  • Plusieurs pages clés à fort trafic sont maintenant localisées et maintenues à grande échelle (plus de 50 locales) :
    • À propos de Mozilla (about) : « Si vous voulez en savoir plus sur nous, comment rejoindre Mozilla ou tout simplement où nous trouver, vous avez frappé à la bonne porte. »
    • Logiciels Mozilla (products) : « Créés pour le Web – Nous souhaitons faire évoluer le Web et le garder ouvert pour que tout le monde puisse s’épanouir grâce à nos réalisations. »
    • Mise à jour (update) : Foire aux questions.
  • La newsletter de Mozilla – « Découvrez notre lettre d’informations – Abonnez-vous pour être informé chaque mois de toutes les mises à jour et des nouveautés Mozilla, y compris nos dernières astuces pour optimiser votre navigateur Firefox. La meilleure manière de rester en contact ! » – et le processus d’abonnement ont été en grande partie migrés vers Bedrock, et plus de locales sont supportées (mais il reste encore à faire là).
  • L’application Web de vérification des plugins – « conserver vos plugins à jour contribue au bon fonctionnement de Firefox et à votre sécurité » – est en grande partie migrée vers Bedrock : 61 locales sur Bedrock, environ 30 de plus à migrer avant de pouvoir supprimer l’ancien backend et ne plus maintenir qu’une seule version.
  • La page Impliquez-vous (contribute) : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla – « La raison d’être de Mozilla est de promouvoir Internet par l’ouverture, l’innovation et les possibilités qu’il permet… » – a été élargie à 28 locales avec derrière des équipes locales de volontaires pour répondre aux gens qui entrent en contact par ce biais.
  • Sous-sites de Firefox OS publiés/mis à jour pour plus de 10 locales, avec de la GeoIP (technique de géolocalisation visant à localiser un utilisateur en se basant sur son adresse IP) en plus de la détection des locales pour du contenu adapté :
    • pour les consommateurs (faites défiler le site vers le bas)  : « Chaque instant compte – Vos besoins évoluent avec le temps. Firefox OS fait de même en vous permettant de vivre chaque instant au maximum et de participer à un monde meilleur. »
    • pour l’industrie : « Suivez votre propre chemin – Nous permettons aux opérateurs, fabricants de téléphones et développeurs de gérer, personnaliser et d’améliorer leurs relations clients via nos logiciels mobiles : Firefox OS, Firefox Marketplace et Firefox pour Android. »

Source

Carnet Web de Pascal, What I did in Q3, 1er oct. 2013, Pascal Chevrel

jeudi 26 septembre 2013

(Dés)activation des plugins dans Firefox

La fonctionnalité connue en anglais sous le nom de click-to-play, traduit en cliquer pour activer, les plugins (à ne pas confondre avec les extensions ou modules complémentaires – sur ces différents termes chez Mozilla voir mon unique contribution au blog de French Mozilla) a été mise en place progressivement dans Firefox. L’étape importante, prévue actuellement pour être franchie par le grand public avec Firefox 26 qui sortira le mardi 10 décembre 2013, est annoncée sur le blog des versions futures de Firefox. L’activation des plugins décrite est testable actuellement dans le canal Aurora de Firefox. Firefox 26 passera dans le canal bêta la semaine du 29 octobre 2013 et cette fonctionnalité sera alors soumise aux retours d’expérience des bêta-testeurs.

Mozilla a essayé de préserver le confort d’utilisation de Firefox tout en assurant la sécurité de l’utilisateur. Plusieurs situations se présenteront. Flash (le plugin ultra majoritaire d’Adobe qui affiche les vidéos, les animations, les jeux, etc.) à jour sera activé par défaut (avec une icône des plugins dans la barre d’adresse permettant d’afficher l’interface du cliquer pour activer ce plugin). Les versions obsolètes de Flash seront en liste de blocage des plugins qui propose alors de les mettre à jour. Les autres plugins sont bloqués par défaut. L’utilisateur peut alors les activer par site en cliquant dans la page ou dans le panonceau appelable depuis la barre d’adresse. Les utilisateurs ayant installé l’extension idoine pourront les activer finement par élément.

Les détails et justifications sont à retrouver dans la traduction du billet de Benjamin Smedberg susmentionné que voici :


Pour offrir aux gens une meilleure expérience avec Firefox, nous allons changer la façon dont les plugins fonctionnent. Plus tôt cette année, nous parlions de notre plan pour donner aux utilisateurs le contrôle de leurs plugins. Nous voyons maintenant ces plans prendre forme dans la dernière version de Firefox Aurora. Pour donner aux gens plus de contrôle sur leur navigateur, Firefox n’activera plus la plupart des plugins par défaut. Lorsqu’un site essaie d’utiliser un plugin, l’utilisateur sera en mesure de choisir s’il faut activer le plugin sur ce site.

Cliquer pour activer Silverlight dans Firefox 26 Aurora

Un plugin est un logiciel tiers qui est chargé dans le navigateur afin d’aider à rendre le Web. Même si beaucoup d’utilisateurs n’ont pas encore connaissance des plugins, ils sont une source importante de blocages, de plantages et d’incidents de sécurité. En permettant aux utilisateurs de décider quels sites ont besoin d’utiliser les plugins, Firefox aidera à les protéger et à conserver un navigateur qui fonctionne normalement.

Le seul plugin non affecté par cette modification est Flash qui restera activé par défaut. Le contenu Flash est si commun sur le Web et de nombreux sites Web utilisent des instances Flash « cachées » que l’utilisateur ne voit pas et sur lesquelles il ne peut pas cliquer : faisant du cliquer pour activer (click-to-play) de Flash une source de confusion pour la plupart des utilisateurs. Les utilisateurs avec d’anciennes versions de Flash qui sont connues pour être dangereuses verront l’interface du cliquer pour activer et seront invités à mettre à niveau vers la dernière version. Nos équipes de sécurité et plugin travaillent étroitement avec Adobe pour s’assurer que les utilisateurs de Firefox sont protégés contre l’instabilité ou les problèmes de sécurité dans le plugin Flash.

Lorsque Mozilla a mené une étude sur les utilisateurs sur l’implémentation du prototype de cliquer pour activer les plugins plus tôt cette année, nous avons découvert que beaucoup d’utilisateurs ne comprenaient pas ce qu’était un plugin. Les participants étaient confus ou agacés par l’expérience, surtout par la nécessité d’activer les plugins sur le même site à plusieurs reprises. Nous avons redessiné la fonction cliquer pour activer pour nous concentrer sur l’activation des plugins par site, plutôt que d’activer des instances individuelles des plugins sur la page. Les utilisateurs avancés qui veulent activer des instances individuelles peuvent encore le faire en installant une extension de Firefox. Nous encourageons les gens qui veulent essayer la nouvelle expérience des plugins à utiliser les préversions de Mozilla Nightly ou Aurora.

Les plugins étaient un important outil pour le prototypage et l’implémentation de nouvelles fonctionnalités telles que la vidéo et l’animation. Comme les navigateurs se sont perfectionnés, ce genre de fonctionnalités de développement peut exister directement dans le navigateur grâce à des technologies telles que WebGL, WebSockets, WebRTC et asm.js. Les projets de Mozilla tels que pdf.js et Shumway démontrent que les plugins peuvent être implémentés au sein de la plateforme Web.

Les plugins sont maintenant une technologie héritée et sont non disponibles sur la plupart des appareils mobiles. Mozilla encourage les développeurs de sites Web à éviter d’utiliser des plugins dans la mesure du possible. S’il y a des fonctionnalités apportées par les plugins qui ne sont pas disponibles dans la plateforme Web, nous encourageons les développeurs à poster leurs cas d’utilisation sur la liste du projet mozilla.dev.platform, de manière à ce que Mozilla puisse prioriser le travail de la plateforme Web pour rendre ces cas d’utilisation possibles.

– Benjamin Smedberg, directeur de l’ingénierie, stabilité et plugins

Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Télécharger Firefox 26 Aurora pour ordinateurs de bureau en français

Télécharger Firefox Aurora

Sources et références

mardi 20 août 2013

Mozilla : “Firefox & Vous” d'août 2013 - Newsletter francophone

La newsletter francophone de Mozilla « Firefox & Vous » d’août 2013 a été expédiée à ses abonnés. Je vous propose de l’évaluer avant de vous abonner. Vous recevrez ainsi toutes les nouvelles de Mozilla en français dans votre boîte de réception électronique et pourrez gérer vos paramètres.

Lire la suite...

vendredi 9 août 2013

L'expert en sécurité Michael Coates de Mozilla prodigue ses conseils

The Den nous donne l’occasion de réviser quelques bons conseils de sécurité avec le directeur de l’assurance sécurité chez Mozilla, Michael Coates, dont vous avez déjà pu lire quelques traductions de ses billets sur ce blog.


Un expert de Firefox donne des conseils sur la sécurité en ligne

Michael CoatesRécemment, nous avons posé à Michael Coates, le directeur de l’assurance sécurité chez Mozilla (les créateurs de Firefox), quelques questions sur comment garder les utilisateurs de Firefox en toute sécurité. Son but est de protéger les utilisateurs et leur vie privée, ainsi que les applications, les services, les systèmes et la réputation de Mozilla (lire en plus de l’équipe d’assurance sécurité sur leur blog).

Q : Que voyez-vous comme plus grand défi auquel les internautes sont confrontés pour rester en sécurité en ligne ?
La réponse de Michael : Le plus grand défi pour les utilisateurs d’Internet est de s’assurer que leur navigateur et leurs plugins sont à jour. Une des façons les plus communes pour les logiciels malveillants (malwares) d’infecter les utilisateurs sur Internet est de passer par l’intermédiaire de plugins obsolètes.
Q : Quelle solution possible pour affronter ce défi ?
La réponse de Michael : Mozilla a créé un site Web pour aider les utilisateurs à vérifier si leurs plugins sont obsolètes et ont besoin d’être mis à jour. Les utilisateurs devraient visiter régulièrement cette page pour s’assurer d’utiliser les versions les plus récentes de tous les plugins : www.mozilla.org/plugincheck.
Q : Quelle est votre fonction de sécurité de Firefox préférée ?
La réponse de Michael : Ma fonction de sécurité de Firefox préférée est celle que nous avons livrée au public récemment et que nous sommes toujours en train d’améliorer. La fonctionnalité, appelée Cliquer pour activer (Click to Play), aide à protéger les utilisateurs contre les attaques ciblant les plugins obsolètes. Malheureusement, un site Web compromis peut contenir des logiciels malveillants qui tentent de compromettre la machine d’un utilisateur via un plugin obsolète. Dans de nombreux cas, le site n’a pas normalement besoin d’utiliser ce plugin du tout. La fonction de sécurité Cliquer pour activer aide à protéger les utilisateurs en n’activant pas ces plugins obsolètes par défaut. Au contraire, ces plugins ne sont activés que lorsque l’utilisateur agit volontairement comme en cliquant sur une boîte de dialogue dans le navigateur. En fin de compte, cette nouvelle commande de sécurité aide à protéger les utilisateurs contre un type d’attaques courantes sur le Web.

Merci à Michael pour ses idées !

Voici quelques autres conseils de sécurité de la part de Firefox :

  1. Utilisez un mot de passe super fort. Si votre mot de passe est 1234, vous êtes probablement plus vulnérable au piratage. Utilisez une phrase avec des chiffres et des caractères spéciaux. Par exemple, « _pe4reSP » est un mot de passe fort.
  2. Savoir si un site est sécurisé avant d’y entrer des informations personnelles. Il y a deux choses à propos de la sécurité rapides et faciles à rechercher sur un site. Tout d’abord, l’URL commence-t-elle par HTTPS (au lieu de HTTP) ? Et deuxièmement, y a-t-il une icône en forme de « cadenas » sur la barre d’adresse qui montre que vous êtes sur un site sécurisé ?
  3. Utilisez la dernière version de Firefox. C’est peut-être le conseil le plus important. :) Chaque mise à jour apporte plus de sécurité. Si vous utilisez un navigateur plus ancien, vous vous mettez plus en danger. Une mise à jour est si simple – voici comment faire.

Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Sources et références

SeaMonkey 2.20

Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 23, que Firefox 23.0, SeaMonkey 2.20 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes :

  • Le parser de politique de sécurité du contenu (CSP) a été activé.
  • Le bloqueur de contenu mixte a été activé, bloquant les chargements de contenus actifs non sécurisés dans les pages HTTPS.
  • Les informations d’avertissement d’un nouvel email peuvent désormais être personnalisées (Préférences > Courrier et groupes de discussion > Avertissements).
  • Une invite de confirmation a été introduite pour protéger contre le pertes de données permanentes accidentelles lors de la suppression forcée de messages en utilisant Maj+Suppr.
  • Les courriers et messages des groupes de discussion « Enregistrer comme » modèles supportent désormais les sélections multiples.
  • La taille sur le disque est désormais affichée pour les dossiers de groupes de discussion.
  • Ajout du support du nouveau style de barre de défilement dans Mac OS X 10.7 et supérieur.
  • Activation du blocage du contenu mixte pour protéger les utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS.
  • Amélioration de l’interface utilisateur fonctionnelle d’about:memory.
  • Activation de DXVA2 sur Windows Vista+ pour accélérer le décodage vidéo H.264.
  • Simplification de l’interface de notification de l’installation des plugins.
  • Activation pour les utilisateurs du passer à un nouveau fournisseur de recherche à travers tout le navigateur.
  • Les politiques CSP utilisant la syntaxe et la sémantique standard seront désormais forcées.
  • Implémentation de la commande de formulaire HTML<input type="range">.
  • Ajout de requestAnimationFrame sans préfixe.
  • Abandon de l’effet de clignotement de la règle CSS text-decoration: blink; et retrait complet de l’élément <blink>.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

Notre billet sur la version bêta de ce SeaMonkey a des liens pour ces nouveautés.

Avertissements dans les Préférences de courrier et groupes de discussion de SeaMonkey 2.20

Nouvelle option pour personnaliser les avertissements d’arrivée de nouveaux courriels dans SeaMonkey 2.20

SeaMonkey 2.20 corrige également treize failles de sécurité dont quatre critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et une élévation de privilèges.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.20 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 23.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.20 en français

samedi 3 août 2013

Mozilla Firefox 22

Alors que Firefox 23 va sortir ce mardi, je m’aperçois que ce mois-ci je n’ai pas eu le temps pour rédiger tous les billets sur le précédent train de sorties, tant mon temps consacré à Mozilla a été occupé par d’autres sujets comme Firefox OS (scrollez vers le bas). Le mois a commencé par la préparation du lancement des premiers smartphones commerciaux sous Firefox OS et les retombées de leurs lancements successifs ont pris de mon temps au milieu d’autres actualités de Mozilla (ma sélection mensuelle est d’ailleurs déjà sortie).

Je n’ai ainsi pas eu le temps de vous parler du lancement le 25 juin de Firefox 22 en version finale qui a précédé le passage de Firefox 23 dans le canal bêta, de Firefox 24 dans le canal Aurora et de Firefox 25 dans le canal Nightly.

Comme je vous l’indiquais déjà lors de la sortie de Firefox 21, vous pouviez consulter les communiqués de presse en français et en anglais de Mozilla, pour savoir si, comme vous avez pu le suivre ici, les fonctionnalités de cette version 22 alors dans les canaux bêta et Aurora sont présentes dans la version finale.

Lire la suite...

vendredi 12 juillet 2013

SeaMonkey 2.20 bêta 1

Bâti sur la même plateforme Gecko 23 que Firefox 23, SeaMonkey 2.20 contiendra, selon ses notes de diffusion, les nouveautés suivantes par rapport à SeaMonkey 2.19 (les liens ont été captés du billet sur Firefox 23 bêta et de la page des nouveautés de SeaMonkey 2.20 bêta 1) :

Changements spécifiques à SeaMonkey

Changements de la plateforme Mozilla

  • Ajout du support du nouveau style de barre de défilement dans Mac OS X 10.7 et supérieur.
  • Activation du blocage du contenu mixte pour protéger les utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS (en apprendre davantage).
  • Amélioration de l’interface utilisateur fonctionnelle d’about:memory.
  • Activation de DXVA2 sur Windows Vista+ pour accélérer le décodage vidéo H.264 (bogue 847 267).
  • Simplification de l’interface de notification de l’installation des plugins.
  • Activation pour les utilisateurs du passer à un nouveau fournisseur de recherche à travers tout le navigateur.
  • Les politiques CSP utilisant la syntaxe et la sémantique standard seront désormais forcées.
  • Implémentation de la commande de formulaire HTML<input type="range">.
  • Ajout de requestAnimationFrame sans préfixe (bogue 704 063).
  • Abandon de l’effet de clignotement de la règle CSS text-decoration: blink; et retrait complet de l’élément <blink>.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.
Avertissements dans les Préférences de courrier et groupes de discussion de SeaMonkey 2.20

Nouvelle option pour personnaliser les avertissements d’arrivée de nouveaux courriels dans SeaMonkey 2.20

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.20 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues intéressantes propres à SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 23 bêta.

SeaMonkey 2.20 bêta 1 est disponible en 26 langues dont toujours le français, gratuitement et librement pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger SeaMonkey 2.20 bêta 1 en français

dimanche 30 juin 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 24 (MÀJ)

Vous avez peut-être appris sur le compte Twitter de MozillaZine-fr.org l’ajout de nouveautés à Firefox 24, alors dans le canal Nightly, dont certaines se retrouvent dans le canal Aurora depuis hier. Firefox 24 sera la prochaine version ESR. Il est prévu pour le 17 septembre.

Côté nouveautés, Firefox 24 Aurora implémente maintenant l’item de menu contextuel d’onglet « Fermer les onglets situés à droite » et seulement lui. Il n’y aura pas d’item pour fermer les onglets à gauche. D’ailleurs, dans les locales qui utilisent des alphabets qui s’écrivent de droite à gauche (RTL en anglais) tels que l’arabe et hébreu, l’item sera « Fermer les onglets situés à gauche » et lui seul. Ce billet explique pourquoi :

Pourquoi « fermer les onglets situés à droite » et pas « fermer les onglets situés à gauche » ? Quand nous ouvrons de nouveaux onglets, ils apparaissent à la fin, et donc naturellement les onglets qui ont une durée de vie plus longue finissent par être promus au début de la barre. Cela nous amène à la situation où fermer des onglets « à droite » est un moyen simple de fermer les onglets éphémères.

Fermer les onglets situés à droite

Lire la suite...

samedi 29 juin 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 23

Nous avons déjà deux billets sur des nouveautés importantes activées dans Firefox 23. Ce dernier est entré dans le canal bêta deux jours après la sortie de Firefox 22 en version finale mardi. D’abord, l’équipe créative de Mozilla a présenté le logo de Firefox redessiné qui débute sa carrière dans cette version bêta de Firefox. Ensuite, c’est l’équipe sécurité de Mozilla qui rappelle que le bloqueur de contenu mixte, après son passage dans le canal Aurora avec Firefox 23, a désormais atteint le canal bêta.

Nouveau logo dans la boîte À propos de Mozilla Firefox 23

À propos de Mozilla Firefox 23 avec son logo redessiné

Mozilla s’adresse principalement aux développeurs Web avec cette version de Firefox à tester. Ce billet du blog des versions futures de Firefox met au premier plan une nouvelle fonction de l’API sociale dont peuvent tirer parti les services sociaux qui s’intègrent au sein de l’interface même de Firefox, le bloqueur de contenu mixte susmentionné que tout administrateur de site Web doit dès maintenant intégrer dans ses vérifications de compatibilité et, dans les outils pour développeurs, un nouveau moniteur de réseau. Regardons plus en détaille le menu de Firefox 23 pour tous :

Lire la suite...

jeudi 20 juin 2013

Mozilla : “Firefox & Vous” de juin 2013 - Newsletter francophone

La newsletter francophone de Mozilla « Firefox & Vous » de juin 2013 a été expédiée à ses abonnés. Comme le mois dernier, je vous propose de l’évaluer avant de vous abonner. Vous recevrez ainsi toutes les nouvelles de Mozilla en français dans votre boîte de réception électronique et pourrez gérer vos paramètres.

Lire la suite...

dimanche 9 juin 2013

Le point sur la lecture des fichiers MP3, AAC et H.264 dans Firefox

J’avais cet article de Ghacks et des liens associés ouverts dans Panorama (groupes d’onglets de Firefox) depuis un moment. Je ne l’avais pas signalé dans mon billet sur Firefox 21 mais depuis cette version les utilisateurs sous Windows 7 et supérieur voient leur navigateur interpréter directement ou via une balise HTML5 les fichiers aux formats MP3, AAC et H.264.

Mes lecteurs avaient quand même pu le lire dans l’actualité de Mozilla de mai 2013 et auparavant celle de février 2013 (publiée fin avril).

Sous Windows, Firefox exploite désomais par défaut la plateforme Microsoft Media Foundation (inaugurée par Windows Vista), sur laquelle reposent Windows Media Player et de nombreux logiciels tiers. Celle-ci décode nativement le H.264 mais aussi d’autres codecs propriétaires comme l’AAC ou le MP3, souvent avec l’assistance du matériel.

Lire la suite...

jeudi 6 juin 2013

Concevoir des expériences de sécurité et de vie privée significatives (Partie II)

L’équipe UX de Mozilla poursuit la publication de ses réflexions sur la sécurité et la vie privée. Cette fois-ci, c’est Larissa Co, designer en inexpérience utilisateur, qui théorise et applique ses analyses aux réalisations de Mozilla, souvent encore en cours de développement. Ainsi, elle cite le blocage du contenu mixte et la fonction click-to-play avec liste de blocage des plugins amenée au grand public par Firefox 17. En plus de la gestion des plugins, elle cite le bilan de santé de Firefox introduit dernièrement dans Firefox 21. Laissons parler Larissa sur la conception de Mozilla de la sécurité et de la vie privée :


[C’est la seconde partie d’un billet en deux parties de l’équipe de recherche en expérience utilisateur de Mozilla sur son regard sur la vie privée et la sécurité. Vous pouvez consulter le premier billet ici.]

Facilité d’utilisation et sécurité/vie privée semblent souvent entrer en conflit dans le processus de création du produit ; les designers se méfient de ces fonctionnalités car ils craignent des interruptions de la circulation de l’utilisateur, tandis que les défenseurs de la sécurité/vie privée croient que l’utilisateur n’est pas en sécurité lorsque nous simplifions ou démontons les protections et les alertes qu’ils veulent mettre en place.

Une partie de la tension provient d’une hypothèse partagée qui veut que nos utilisateurs ne s’intéressent ni à la vie privée ni à la sécurité. Nous pouvons certainement regrouper des éléments de preuve pour appuyer cette affirmation : par exemple, la plupart des utilisateurs cliquent inconsidérément sur les messages d’alerte, utilisent des mots de passe qui sont peu sûrs et n’hésitent pas à partager des détails d’ordre privé en ligne. Mais, après diverses occasions d’engager le dialogue avec les gens durant des recherches et des ateliers, je pense que « l’apathie de l’utilisateur » n’est pas la conclusion que nous devrions tirer de ces comportements.

Lire la suite...

samedi 25 mai 2013

Mozilla : “Firefox & Vous” de mai 2013 - Newsletter francophone

La newsletter francophone de Mozilla « Firefox & Vous » de mai 2013 a été expédiée à ses abonnés. La lettre vient d’ailleurs de dépasser les 100 000 abonnés francophones. On apprenait justement hier que la newsletter « Firefox & Vous » avait connu un redesign adapté aux mobiles dont vous pouvez voir le résultat ci-dessous et dont l’évolution est présentée en 5 captures par Jessilyn Davis.

Lire la suite...

dimanche 19 mai 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 23 (MÀJ)

Alors que Firefox 23, qui sortira en version finale le 6 août prochain, n’était pas encore disponible dans le canal Aurora, nous traitions déjà de sa nouvelle fonction phare annoncée un peu en avance par Tanvi, ingénieur sécurité chez Mozilla : le contenu mixte sera bloqué sur les pages HTTPS. « Le bloqueur de contenu mixte est activé par défaut dans Firefox 23 et protège nos utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS. »

Maintenant, passons à un détail pour les utilisateurs mais qui touchera les nostalgiques des temps héroïques du Web, où les sites étaient « optimisés pour Netscape », puisque Firefox 23 Aurora retire complètement l’élément <blink> et abandonne l’effet de clignotement de text-decoration: blink;. Cet élément HTML non standard, que le HTML5 considère comme une fonction non conforme, est un héritage de Netscape Navigator pour qui il a été inventé mais, qu’à part Opera, les autres navigateurs ne prenaient pas en charge : Internet Explorer de Microsoft (le rival) et les navigateur basés sur WebKit comme Apple Safari et Google Chrome. Ça ne vous aura donc pas échappé que le nouveau moteur d’affichage de Chrome, « forké » depuis WebKit, se nomme « Blink » mais ne supporte pas blink.

Lire la suite...

samedi 18 mai 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 22

À l’occasion du passage de Firefox 22 du canal Aurora au canal bêta, nous pouvons d’abord noter que la fonctionnalité qui a beaucoup fait parler d’elle dans la presse spécialisée, à savoir l’acceptation par défaut des seuls cookies tiers des sites déjà visités, est présente mais désactivée par défaut. Nous en reparlerons. Le blog des versions futures de Firefox n’a pas un mais deux billets sur cette version bêta qui devrait être distribuée à tous en version finale le 25 juin prochain. Le premier qui titre comme l’autre sur WebRTC présente les principales nouvelles fonctions de Firefox 22 bêta avec des liens permettant d’en apprendre davantage :

Lire la suite...

- page 2 de 5 -