Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 22, que Firefox 22.0, SeaMonkey 2.19 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. SeaMonkey 2.19, dont la sortie n’a pas été synchronisée avec celle de Firefox 22 comme d’habitude, suit l’abandon définitif de l’idée de sortir une quelconque version 2.18 de SeaMonkey à cause de problèmes techniques avec l’architecture de compilation. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes, qui ne sont pas tout à fait les mêmes que celles présentées, avec des liens, lors de la sortie de SeaMonkey 2.19 bêta 1 :

  • « Marquer > Comme lu » vérifie désormais l’état des tous les messages sélectionnés au lieu de seulement vérifier le premier.
  • Les notifications pour le bloqueur de contenu mixte ont été implémentées.
  • Une nouvelle restriction des cookies tiers pour une option des sites Web visités a été ajoutée au panneau « Cookies » des préférences.
  • L’option de recherche du menu contextuel est désormais disponible pour les champs textuels monolignes (input) et les champs textuels multilignes (textarea).
  • Les mécanismes de stockage des sites Web sont désormais disponibles dans le gestionnaire de données personnelles (localStorage, indexedDB, etc.).
  • « Ouvrir le dossier contenant le fichier » est désormais disponible au cours des téléchargements.
  • Optimisations d’asm.js (OdinMonkey) ont été activées pour des améliorations de performances majeures.
  • Amélioration des performances de rendu WebGL par des mises à jour asynchrones de canvas.
  • Les fichiers en texte brut affichés dans le navigateur seront désormais avec retour à la ligne automatique.
  • Pour la sécurité de l’utilisateur, l’objet Components n’est plus accessible depuis le contenu Web.
  • Amélioration de l’utilisation de la mémoire et du temps d’affichage lors du rendu d’images.
  • L’API Pointer Lock peut désormais être utilisée hors du plein écran.
  • Le CSS3 Flexbox est implémenté et activé par défaut.
  • La nouvelle API de notifications Web a été implémentée.
  • Ajout de l’API clipboardData pour l’accès JavaScript au presse papier de l’utilisateur.
  • Le support pour les nouveaux éléments HTML<data> et <time> a été ajouté.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

Bien que les bulletins de sécurité de Mozilla n’aient pas été encore mis à jour pour SeaMonkey 2.19, il est fort à parier que cette version majeure de SeaMonkey soit affectée par les failles dévoilées pour la plateforme sous-jacente de Mozilla le 25 juin.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.19 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 22.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.19 en français