• La boîte de dialogue du correcteur orthographie est désormais redimensionnable.
  • Le ramasse-miettes générationnel a été activé.
  • Amélioration des changements de styles dynamiques pour augmenter la réactivité.
  • Implémentation de l’extension HTTP de Public key pinning (pour une authentification améliorée des connexions chiffrées).
  • Réduction de l’usage de ressources pour les images redimensionnées.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

SeaMonkey 2.32 corrige également huit failles de sécurité dont deux critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.32 des notes de diffusion renvoie pour davantage de renseignements à la page du MDN de Firefox 35 pour les développeurs et à des listes de bogues sur Bugzilla@Mozilla :

  • SeaMonkey
  • Thunderbird (dont des bogues communs MailNews- et des concernant seulement Thunderbird).

Voir aussi les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties dans les notes de diffusion de Firefox 35.0.

La version mineure 2.32.1 corrige surtout des régressions dont :

  • Les flux du composant de courrier et de groupes ne se mettaient pas à jour.
  • Le profil sélectionné dans le gestionnaire de profils n’était pas sauvegardé.
  • L’ouverture d’un dossier de marque-pages dans des onglets sur Linux.
  • Informations de dépannage (about:support) avec le thème moderne.

Télécharger SeaMonkey 2.32.1 en français