Stanford Law School Center for Internet and Society lance « Cookie Clearinghouse » (centre d’information sur les cookies) pour permettre à l’utilisateur de faire ses choix sur le pistage en ligne

STANFORD, Calif., 19 juin 2013 — Le centre pour Internet et la société (CIS) de l’école de droit de Stanford (Stanford Law School) a lancé aujourd’hui une nouvelle initiative sur la vie privée en ligne nommée « Cookie Clearinghouse » (centre d’information sur les cookies) qui responsabilisera les internautes en leur permettant de faire des choix éclairés sur la vie privée en ligne. Le Cookie Clearinghouse est dirigé par Aleecia M. McDonald, le directeur de la vie privée au CIS.

Les sites Web peuvent placer de petits fichiers appelés « cookies » sur l’ordinateur de l’internaute et certains types de cookies peuvent être utilisés pour recueillir des informations sur l’utilisateur sans son consentement. Le centre d’information sur les cookies (CCH) va développer et maintenir une « liste d’autorisés » et une « liste de bloqués » pour aider les internautes à faire des choix de vie privée à mesure qu’ils naviguent sur Internet. Le centre d’information permettra d’identifier les instances où le pistage est mené sans le consentement de l’utilisateur, telles que par des tiers chez qui l’utilisateur ne s’est jamais rendu. Pour établir la « liste d’autorisés » et la « liste de bloqués », le centre d’information sur les cookies se concerte avec un comité consultatif qui comprendra des individus provenant de sociétés de navigateurs dont Mozilla et Opera Software, des chercheurs universitaires sur la vie privée, ainsi que des personnes ayant des compétences dans le domaine des petites entreprises et en droit européen, et le comité consultatif continuera à croître au fil du temps. Le centre d’information offrira également au public l’occasion de faire des commentaires. Avec cette contribution, le centre d’information mettra au point un ensemble des critères objectif pour déterminer quand inclure les cookies d’un site Web sur les listes. Le centre d’information créera et maintiendra les listes. Les développeurs de navigateurs seront alors en mesure de choisir s’il faut incorporer les listes dans les options de vie privée qu’ils offrent aux consommateurs. Les sites Web d’entreprise avec des cookies qui ont été inclus dans la « liste de bloqués » seront en mesure de répondre au centre d’information afin de corriger les erreurs de classification.

« Les internautes commencent à comprendre que leurs activités en ligne sont étroitement surveillées, souvent par des sociétés dont ils n’ont jamais entendu parler auparavant », a déclaré McDonald. « Mais les internautes n’ont actuellement pas les outils dont ils ont besoin pour faire des choix de vie privée en ligne. Le centre d’information sur les cookies créra, maintiendra et publiera des informations objectives. Les entreprises de navigateur Web pourront choisir d’adopter les listes que nous publions pour fournir de nouvelles options de vie privée à leurs utilisateurs. »

La nécessité pour le centre d’information a évolué à partir d’un effort de boursiers du CIS appelé Do Not Track (Ne pas me pister). Au départ, le travail sur Do Not Track de Stanford a sensibilisé les consommateurs sur la façon dont les « cookies traqueurs » étaient utilisés par les sites Web — et par des tiers non affiliés — pour compiler les historiques de navigation complets des individus qui fournissent à ces sociétés les données sur le comportement individuel des consommateurs. Cet effort a progressé depuis lors pour devenir un effort de standards mondial dirigé par le World Wide Web Consortium (W3C). Plus récemment, les chercheurs du CIS ont débuté un nouvel effort pour empêcher les entreprises de traquer l’utilisateur sans son consentement. L’étudiant affilié au CIS Jonathan Mayer a écrit un patch logiciel pour le navigateur Firefox de Mozilla qui limite le pistage par les tiers via les cookies. Le patch de Mayer imite la fonctionnalité existante dans le navigateur Safari qui empêche déjà le pistage de sites Web que les utilisateurs n’ont pas visité. Alors que les efforts sur le Do Not Track se poursuivent dans leur troisième année, le centre d’information sur les cookies est une nouvelle occasion d’accélérer la capacité des internautes de faire des choix efficaces sur leur vie privée en ligne.

Pour plus de détails, veuillez visiter le centre d’information sur les cookies : http://cch.law.stanford.edu

Sources et références