L’état de Mozilla

Traduction du document de Mozilla
Broadening Our Scope

Étendre notre envergure

Le 18 novembre 2010

L’internet est dans une période de changements spectaculaires. Nous avons construit les caractéristiques dont nous nous soucions – innovation, opportunité, interopérabilité, contrôle individuel – dans une couche de la vie sur Internet via le navigateur. Nous avons également besoin pour construire ces caractéristiques dans les nouvelles façons dont les personnes utilisent le navigateur et l’internet. Trois de nos plus grands domaines d’intérêt sont le mobile, les « applications Web ouvertes » et les aspects sociaux et de partage des données du Web. Nous accroissons également la participation et la collaboration avec le projet Mozilla Drumbeat.

  1. Mobile

    Le mobile est une pièce essentielle et croissante de la vie sur Internet. Il est important de fournir aux gens des produits qui incarnent les valeurs de Mozilla d’ouverture, de flexibilité et la liberté d’innover, comme nous le faisons pour le Web sur le bureau. Une étape importante est de rendre Firefox disponible pour les appareils mobiles. Nous avons publié Firefox sur la plate-forme Maemo (maintenant appelée Meego) en janvier 2010. Firefox pour le système d’exploitation Android est actuellement en bêta et sera disponible dans quelques mois.

    Firefox 4 pour les téléphones mobiles est un produit attractif pour les utilisateurs et les développeurs. Pour les utilisateurs, il comprend ce qu’ils aiment dans Firefox : la barre d’adresse intelligente, le support des modules complémentaires du navigateur, le partage intégré et une synchronisation transparente des marque-pages, de l’historique et des mots de passe avec le Firefox de bureau. Et parce que Firefox 4 pour mobile est construit sur le même moteur de navigateur que le Firefox de bureau, il fournit aux développeurs le même support riche d’HTML 5 et des technologies connexes.

    Nous avons également créé « Firefox Home » – une application pour l’iPhone qui offre un éventail d’informations et de fonctionnalités utiles de Firefox aux utilisateurs d’iPhone. Firefox Home est sorti en juillet 2010 et a récemment été sélectionné comme une application du top 10 must-have d’iphone par le New York Times. (Notez que Firefox Home n’est pas un navigateur complet pour l’iPhone ; Apple interdit le développement d’un tel produit dans les conditions de son kit de développement logiciel).

  2. « Apps »

    Nous savons que le modèle des « app » et des « app store » dispose d’un ensemble de caractéristiques que les gens aiment. Il s’agit notamment des choses telles que la possibilité de découvrir, les notes, l’installation facile, la facilité de paiement pour les applications rémunérées et un accès rapide depuis l’appareil. Cependant, le modèle actuel d’app a également des traits qui menacent certaines des caractéristiques qui ont fait du Web une plate-forme si vivante, en particulier dans l’espace mobile. Les apps sont souvent spécifiques au périphérique et spécifiques à la plate-forme. L’information que nous créons dans une application est bloquée dans cette application et / ou cette plate-forme. On ne pas adhérer à un tout unifié comme on le peut avec le Web. L’information liée à cette application n’est généralement pas joignable par un lien ou trouvable. En outre, les développeurs ont souvent besoin d’obtenir l’autorisation d’un ou plusieurs portiers pour atteindre les personnes – d’un opérateur de réseau, un fabricant d’appareil, un opérateur de « store ». De même, les consommateurs doivent passer par ces filtres pour accéder à de nouvelles fonctionnalités.

    Il est important pour l’avenir de voir les caractéristiques positives des apps et des app stores intégrées avec les grands traits du Web. Pour ce faire, nous avons conçu un prototype d’un écosystème d’applications Web ouvertes : ça comprend une conception de système, de la documentation technique et des exemples de ce à quoi un tel système pourrait ressembler et comment il pourrait fonctionner.

  3. Partage, données et services

    Les gens génèrent d’immenses quantités d’informations numériques sur eux-mêmes. À l’heure actuelle, il n’y a pas de bonne façon pour un individu de contrôler ou de gérer les informations que nous produisons autre que de compter sur l’application (comme la photo, la recommandation, le commerce ou le site Web de réseautage social) où nous l’avons publiée. Il est aussi difficile pour une personne de partager des informations par les moyens que nous voulons, de sorte que nous nous sentons à l’aise et sûr de la façon dont les informations que nous avons créées se partagent. Nous avons besoin de faire évoluer le Web de sorte qu’il est plus facile pour les gens de partager de l’information quand ils veulent, et de restreindre l’accès quand ils veulent. Nous avons commencé une série d’expériences pour comprendre comment mettre en œuvre cette idée, avec des expériences axées sur le partage, l’identité, les contacts sociaux et la synchronisation de données chiffrées entre les différentes machines. Par exemple, F-1 est une extension de navigateur qui vous permet de partager des liens à partir de n’importe quelle page Web d’une manière rapide et amusante.

  4. Mozilla Drumbeat – Utiliser la technologie pour construire un Internet ouvert

    drumbeatLes travaux de Mozilla pour construire l’ouverture et la responsabilisation dans l’internet a toujours été presque entièrement axée sur le renforcement des infrastructures techniques clés – le navigateur et les clients de messagerie, et de plus en plus de services liés. Cette année, nous avons lancé Mozilla Drumbeat [battement de tambour] pour étendre notre envergure. Les projets de Mozilla Drumbeat utilisent des technologies ouvertes pour apporter la participation, la collaboration et la responsabilisation à d’autres aspects de la vie en ligne. En 2010, nous avons mis l’accent sur l’éducation, et de faire le plus de contenu audio, visuel et international possible. Peer-to-Peer University School of Webcraft et notre Drumbeat Festival explorent une variété de moyens afin que les possibilités d’enseignement puissent être élargies par l’apprentissage collaboratif en ligne. Le projet Web-Made-Movies démontre comment les technologies ouvertes du Web peuvent améliorer le contenu vidéo. Le projet de sous-titres universels fournit une manière ouverte et collaborative pour les personnes d’ajouter des sous-titres en plusieurs langues à n’importe quel contenu. Nous avons également mis en place un fond Drumbeat Web ouvert qui donne aux gens une chance de donner et de montrer leur soutien aux efforts de Mozilla pour se développer dans ces nouveaux domaines.

Certains droits réservés
Cette traduction est disponible sous licence Creative Commons
Paternité - Partage des Conditions Initiales à l’Identique 2.0 France

Sources et références