ZDNet.fr publie une traduction d'une partie de l'interview de Ben Goodger, le développeur en chef de Firefox, par Paul Festa publiée mi-octobre. Le chapeau précise : « Au lendemain de l'arrivée de la version 1.0, l'ingénieur en chef du projet évoque son histoire, ses singularités et ses objectifs. »

Certains disent que Firefox a meilleure réputation en matière de sécurité qu'IE simplement parce qu'il n'accapare pas une part de marché suffisante pour attirer l'attention des chasseurs de bugs et des utilisateurs malintentionnés. Qu'en pensez-vous ?
Non. Firefox est mieux conçu à bien des égards. À titre d'exemple, il n'a pas de « mode » permettant l'exécution automatique de contenu douteux, aucune « zone de sécurité ». Par ailleurs, la popularité d'un logiciel n'a aucune répercussion sur la sécurité du produit. Apache accapare une plus grande part de marché que Microsoft IIS, lequel recèle davantage de brèches de sécurité qu'Apache.
Quelles sont les autres caractéristiques de Firefox qui, selon vous, le rendent intrinsèquement plus sûr ?
Nous essayons de bien informer l'utilisateur du niveau de sécurité des sites qu'il visite, pour lui éviter de faire des achats non sécurisés, par exemple. Par ailleurs, notre travail fait l'objet de l'examen permanent d'une communauté qui s'évertue à identifier et résoudre tout problème pouvant survenir. Tout le monde peut faire partie de cette communauté en vertu de notre nature open source.