BlogZiNet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Mozinet

dimanche 27 mars 2005

Aperçu des moteurs de recherche sur PC

Le Washington Post passe en revue les six principaux moteurs de recherche internes pour PC sous Windows actuellement proposés. L'article ne prend pas en compte la dernière version bêta de Copernic 1.5 qui indexe les courriels et carnets d'adresses de Thunderbird.

Lire la suite

dimanche 20 mars 2005

Chirac va-t-il donner la Grande Bibliothèque numérique européenne à Microsoft ?

Le président Chirac veut confier la riposte française (mâtinée d'Europe) contre la numérisation de 15 millions de titres anglo-saxons, libres de droits, par Google à Jean-Noël Jeanneney, président de la BNF — elle n'a pourtant pas toujours pris les bonnes options techniques dans ses propres projets de numérisation — et au ministre de la culture et de la communication, Renaud Donnedieu de Vabres.

L'idée est bien de ne pas laisser Google occuper seul ce créneau culturel et industriel considérable. L'entreprise américaine serait menée en collaboration avec les bibliothèques de trois universités, Stanford, Michigan et Harvard, avec la New York Public Library et avec la Bodleian Library, rattachée à l'université d'Oxford au Royaume-Uni. Les premiers titres devraient être disponibles dès la fin de 2005 et la fin du programme pourrait être bouclée dans six ans, estime Google.

La firme entend régler l'addition, estimée à 150 ou 200 millions de dollars. Elle affirme avoir développé un outil léger et rapide pour scanner ces millions de documents imprimés en mode texte, une opération normalement longue et onéreuse, mais qui permet des recherches documentaires sur le texte intégral. L'opérateur de la Silicon Valley refuse d'en dévoiler le profil.

Mais pourtant ses conseillés agitent de drôles d'hypothèses si l'objectif est bien de préserver l'indépendance européenne et la diversité des approches de la connaissance :

Dans l'esprit du chef de l'Etat, il s'agit de bâtir un « alter ego » au projet américain, avant d'envisager une éventuelle collaboration avec Google, pour ne pas discuter en situation de faiblesse. Le président serait-il prêt à s'entretenir avec le concurrent de Google, Microsoft, puisqu'il a tant de convergences de vues avec son président, Bill Gates, qu'il a longuement reçu à l'Elysée ? « Pourquoi pas ? », répondent les conseillers de M. Chirac.

Le Monde, Jacques Chirac veut promouvoir un projet de bibliothèque virtuelle européenne, 16 mars 2005, Béatrice Gurrey et Emmanuel de Roux