BlogZiNet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Mozinet

samedi 31 janvier 2004

Les navigateurs des lecteurs du JDNet : 80% capables de lire les standards du Web

En même temps que les statistiques Onestat parues il y a dix jours, JDNet publie les statistiques de fréquentation de son propre site. Il est intéressant de voir les navigateurs utilisés par un public francophone plutôt au courant de l'informatique et des nouvelles technologies, en se rappelant que les visiteurs consultant le Net depuis leur bureau ne disposent pas forcément le choix de leurs logiciels.

Avec apparemment une coquille dans le premier tableau qui donne 90 % à IE 6 alors que le second lui donne 82 %, le JDNet confirme la domination du programme intégré à Windows lors de l'achat de presque tous les PC. Parmi son lectorat, le JDNet constate que « Microsoft gagne les quelques points perdus dans la première partie de 2003, une évolution que confirment les toutes dernières statistiques de OneStat.com. »

Une progression étonnante est celle de Netscape Navigator. Le navigateur de la suite Internet commerciale, basée sur le travaux du projet open source Mozilla, n'est plus développé depuis le licenciement par AOL des ingénieurs de sa filiale Netscape mi-juillet 2003. Pourtant le JDNet relève une augmentation de la fréquentation sur Netscape Navigator alors même que le portail francophone Netscape.fr propose, dès la page d'accueil, la vieille version Netscape 7.02 (basée sur Mozilla 1.02) datant de plus d'un an. C'est aussi cette version qui est proposée sur les CD-ROM accompagnant les magazines informatiques plutôt que Netscape 7.1 basé sur Mozilla 1.4 sortis fin juin 2003. « Mozilla, son successeur désigné, émerge ensuite de la jungle des navigateurs alternatifs. »

IE 6 représente dans le lectorat du JDNet une part plus importante de l'utilisation du programme de Microsoft qu'il n'en prend dans l'usage mondial rapporté par OneStat (68,1 % pour ce dernier contre 73,9 %). Ce qui fait qu'en considérant tous les utilisateurs de Netscape Navigator passés à une version basée sur Mozilla, plus de 80 % des lecteurs du JDNet disposent d'un navigateur capable d'afficher les sites Web de la façon dont le recommande le W3C.

Navigateurs (lectorat du JDNet)

1. Internet Explorer 6.0
90,05 %
2. Netscape Navigator
5,51 %
3. Mozilla
1,10 %

Versions d'Internet Explorer (lectorat du JDNet)

1. Internet Explorer 6.0
82,10 %
2. Internet Explorer 5.5
8,69 %
3. Internet Explorer 5.01
4,54 %
4. Internet Explorer 5.0
2,37 %
Autres (ayant obtenu moins de 1 %)
2,18 %

vendredi 30 janvier 2004

Conférence des développeurs Mozilla de Bruxelles : Demander le programme

Un message d'Axel Hecht, l'organisateur de la Conférence des développeurs Mozilla en Europe 4.0, sur MozillaZine prévient que le programme des deux demi-journées des 21 et 22 février est paru. La réunion européenne des développeurs du navigateur libre et de ses technologies associées comme le XUL se tiendra au sein du FOSDEM 2004 de Bruxelles.

Du beau linge est attendu : le samedi après-midi verra une heure de présentation de l'ex-Netscaper, Tristan Nitot et une demi-heure servie par Gervase Markham de la fondation Mozilla. L'après-midi se finira par un débat mené par les trois compères.

Le dimanche matin sera consacré aux développements à base de technologie Mozilla. Chaque orateur disposera sa demi-heure à commencer par Daniel Fournier qui propose MozQuery, suivi de Daniel Glazman, le développeur indépendant du prometteur Nvu soutenu par Lindows. Pour atteindre midi, se succèderont Alex Fritze (Application development using Mozilla as a platform) et Bernd Mielke (Layout debugging and triaging) qui ont chacun déposé un résumé de leur intervention. Enfin, Axel Hecht (Mozilla Strings) clôturera la matinée.

jeudi 29 janvier 2004

Sortie de KDE 3.1.5

Comme la version 3.1.4 sortie mi-septembre 2003, la version 3.1.5 disponible gratuitement depuis le 14 janvier de KDE, l'environnement de bureau pour Linux, est une version de maintenance. Elle corrige de nombreux bogues et une faille de sécurité. Des améliorations sont aussi apportées à la bibliothèque KHTML qui fournit le moteur d'affichage du navigateur Konqueror de la distribution KDE base.

Web Developer 0.6 pour Mozilla

Une nouvelle version 0.6 de Web Developer, cette excellente extension pour la suite Mozilla et Firebird, est disponible depuis le 25 janvier sur le site de Chris Pederik. Elle propose pas mal de nouveautés. En utilisant les fonctions des bookmarklets, elle permet aux développeurs de torturer intelligemment leurs pages Web. Le blog de Chris mentionne cette extension vraiment utile comme susceptible de figurer dans le Mozilla Firebird Installer en préparation.

Cette barre d'outils pour Mozilla (la suite Internet et Firebird également) a été francisée et complétée par Stéphane Kupecky du site Acces-pour-tous.net. Elle semble basée sur la version 0.4 de la barre anglo-saxonne de Chris Pederik

Chrispederick.com :

Acces-pour-tous.net, Téléchargements : Barre d'outils webdeveloper

mardi 27 janvier 2004

Composer son Safari

Grâce au WebKit qui est le framework Cocoa/Carbon qui est à la base du navigateur pour Mac OS X d'Apple, Safari, MacDevCenter propose de construire son propre navigateur basic sans ligne de code. Un second article présentera l'ajout, avec un peu plus de code, de fonctions avancées au navigateur. Apple encourage les développeurs à intégrer le moteur d'affichage de Safari à leurs applications.

MacDevCenter.com, BYOB: Build Your Own Browser, 23 janv. 2004, Andrew Anderson

dimanche 25 janvier 2004

La Culture se met à Mozilla Firebird

Dans la chronique « France-Infos.com » de Jérôme Colombain du samedi 24 janvier, le journaliste Stéphane Iglésis relate que le ministère de la Culture français (Jean-Jacques Aillagon) annonce la mise à disposition de ses agents de Mozilla Firebirdl'Agriculture migrait elle massivement en septembre vers la suite Mozilla 1.4 – aux côtés de la suite bureautique OOo :

Au ministère de la culture depuis le début de ce mois, la suite Open Office, la navigateur Internet Mozilla Firebird sont proposés comme solution alternative au pack Office de Microsoft.

Linux et MySQL sont aussi cités dans le reportage aux côtés de OOo qui semblent intéresser beaucoup de ministères ainsi que la SNCF. Le site Web de France-Info reprend l'entame du chapitre de cette chronique sur « Linux aux ministères » :

L'administration française se met au logiciel libre. A la fois pour des questions de budget et aussi, explique-t-elle, pour conserver son indépendance technologique vis à vis d'entreprises privées comme Microsoft. De plus en plus de ministères et d'organismes publics choisissent des programmes tels que Linux ou Open Office pour équiper leurs systèmes. Un député, Marc Lefur, a entamé une enquête pour savoir où en était ce phénomène. Il collecte actuellement les réponses.

France Info, Chronique France-info.com, 24 janv. 2004, Jérôme Colombain

La chronique au format RealMedia (3 min 28)

samedi 24 janvier 2004

Les FAQ de Geckozone

Geckozone proposait jusqu'à présent des forums sur les produits issus de projet Mozilla et un espace de discussion pour les amis francophones du lézard. Depuis début janvier, le site propose des FAQ. Intitulé de cet horrible adaptation du sigle anglais « Foire aux questions », elle est, à l'heure actuelle, bien modeste (18 questions) pour 4 rubriques (la première est vide) : Mozilla 1.x (la suite internet), Mozilla Firebird (le navigateur), Mozilla Thunderbird (le courrielleur), Plugins et modules. Une liste de discussion pour les utilisateurs est aussi active depuis début décembre 2003.

MozillaZine-fr n'a annoncé le lancement ni de l'un ni de l'autre. La communauté francophone de Mozilla est bien divisée.

Geckozone :

Source : Mozilla France, Du nouveau sur Geckozone…, 5 janvier 2004

jeudi 22 janvier 2004

Le choix du Web designer professionnel

L'excellent OpenWeb nous propose aujourd'hui une interview (par Marc-Aurèle Darche) du Web designer indépendant Ned Baldessin. Il juge les technologies en usage sur le Web, comme les standards et formats, et ainsi donne son point de vue de professionnel du Web et de graphiste sur les navigateurs Web :

Pour travailler, c'est Mozilla. C'est le navigateur qui respecte le plus grand nombre de standards. C'est la référence, particulièrement pour les CSS. Et puis sa console JavaScript est très, très pratique pour les développeurs. Il y a également le visualisateur DOM qui permet de déboguer les CSS en montrant quels sont les styles de chaque élément de la page. J'oubliais « Venkman », le débogueur JavaScript, qui doit être très utile, mais il ne paraît pas facile à utiliser. Tu sais l'utiliser toi ?

J'utilise également Safari qui tire parti de l'interface graphique native de Mac OS X. Il est rapide et forcément très bien intégré à l'ergonomie du Mac. Safari est très agréable à utiliser, même s'il n'est pas aussi évolué que Mozilla au niveau du support des CSS.

Bien entendu, j'ai toute une palette d'autres navigateurs qui me servent à tester : Opera, IE, Lynx, etc.

J'ai aussi relevé sa dernière réponse :

M.-A. D.

Quelles autres questions auriez-vous souhaité que l'on vous pose ?

N. B.

Par exemple, j'aurais bien voulu que nous discutions du travail de David Hyatt qui est passé de l'équipe de développement de Mozilla à celle de Safari chez Apple. J'ai suivi avec grand intérêt cet hiver son blog. C'est très amusant de le voir trembler à l'idée d'avoir à implémenter la directive overflow: auto ; on se sent moins seul dans nos galères !

Openweb.eu.org, Les bénéfices des standards par un graphiste Web, propos de Ned Baldessin recueillis le 16 juil. 2003 par Marc-Aurèle Darche, mise à jour le 15 janv. 2004

Mis au courant par StandBlog, OpenWeb publie un nouvel article, 22 janv. 2004, Tristan Nitot

mercredi 21 janvier 2004

Jazilla M3 : navigateur Java Mozilla mais pas Gecko

MozillaZine rapporte avec presque un mois de retard la sortie de Jazilla M3 Ce projet qui vise à réécrire Mozilla en Java ne fait pourtant pas un navigateur Gecko puisqu'il ne s'agit pas de construire un navigateur Java autour du moteur Gecko de la fondation Mozilla. Jazilla construit son propre moteur d'affichage Web. Cette nouvelle version M3 (la M2 datait de début août) envoie maintenant son propre UAS aux serveurs où il sera donc possible d'en trouver des traces dans les logs. Bien que le support du CSS soit annoncé en progression, il reste du travail pour atteindre le niveau de Mozilla au vu des captures publiées par MozillaZine.

Jazilla Milestone 3 Final Release, 27 déc. 2003, mcbridematt

Projet Jazilla chez Sourceforge

Statistiques Onestat : stabilité globale et légère progression d'IE 6 et Mozilla

Une livraison du service de statistiques de trafic des sites Web Onestat à prendre comme d'habitude avec des pincettes. C'est un coup marketing qui n'a rien d'une présentation scientifique. Non seulement pour les raisons propres aux navigateurs alternatifs (possibilité de changer d'User Agent String et nécessité d'adopter celui d'IE pour certains sites), mais aussi pour le manque de précisions sur les méthodes de regroupement des UAS. Depuis juillet dernier les variations sont faibles. IE toutes versions réunies domine toujours outrageusement avec 94,4 %. Le premier navigateur est toujours IE 6 qui progresse légèrement depuis juillet de 2 % que perde en gros les autres versions d'IE. Mozilla progresse de 0,2 % ce qui en fait le second navigateur et le premier navigateur non imposé. Opera 7 fait légèrement mieux qu'IE 4 qui rappelons-le était livré avec Windows 95. Netscape 4 qui ne supporte pas les feuilles de style a disparu, alors qu'il était encore noté à 0,6 % en juillet dernier. Safari connaît une progression fulgurante mais à ce niveau (0,48 %) ce n'est pas significatif.

En attendant, comme on le faisait remarquer en juillet les navigateurs capables d'afficher les sites respectant les standards du W3C progressent encore. En se rappelant que seul IE 6 en est capable chez MS on peut toujours estimer que plus de 72 % des internautes sont dans ce cas.

Microsoft IE 6.0
68,1 %
Microsoft IE 5.5
13,8 %
Microsoft IE 5.0
11,8 %
Mozilla
1,8 %
Opera 7.0
0,8 %
Microsoft IE 4.0
0,7 %
Safari
0,48 %
Reliquat
2,52 %