BlogZiNet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Mozinet

mercredi 22 septembre 2004

« Les malheurs de Guillermito, dernière minute »

L'avocat Eolas publie sur son blog des nouvelles à propos du passage en jugement de Guillermito dont je parlais récemment :

« J'apprends que l'audience du 5 octobre 2004 risque d'être renvoyée à une date ultérieure à la demande de la partie civile, la société TEGAM. Les raisons m'en sont inconnues à ce jour.

En conséquence, il y a une forte probabilité que l'audience prévue le 5 n'ait pas lieu, ou plus exactement soit réduite à sa plus simple expression, à savoir la fixation de la date de renvoi.

Mieux vaut, jusqu'à plus ample information, ne pas prévoir de débarquer au palais le 5 octobre.

Je vous tiendrai informés au fur et à mesure. »

Journal d'un avocat, Les malheurs de Guillermito, dernière minute, 22 sept. 2004, Eolas

jeudi 9 septembre 2004

Rendez-vous au Palais

Si vous êtes parisien ou avez l'occasion de vous trouver dans la capitale le 5 octobre prochain, venez donc au Palais de justice (sur l'île de la Cité) soutenir Guillermito et la sûreté de vos logiciels. En effet, c'est le 5 octobre 2004 que Guillaume Tena sera jugé par le TGI de Paris en correctionnel pour avoir publié un exploit sur Internet prouvant que la publicité de l'anti-virus Viguard se vantant d'arrêter 100 % des virus était mensongère. Cette fois, c'est le délit de contrefaçon qu'utilise l'éditeur Tegam pour faire taire le chercheur en sécurité, et effrayer ses homologues, qui pratiquait le full disclosure en dénonçant les failles de sécurité de son logiciel.

Sur cette scandaleuse affaire, lisez le billet de Guillermito sur son blog, celui de l'avocat Eolas qui indique sur le sien le chemin à suivre dans les dédales du Palais et l'article de K-Otik sur ce sujet — qui malheureusement collent tous des capitales aux noms de mois en français ; c'est inutile sauf en début de phrase ce qui est assez rare, convenez-en. Espérons que ce sera prochainement le plus grave crime que l'on pourra reprocher à Guillermito.

Tribunal de Grande Instance de Paris
31e chambre du tribunal correctionnel de Paris
4, boulevard du Palais
75100 Paris
5 octobre 2004 à 13h30

MàJ : la position de Tegam, éditeur de Viguard.