BlogZiNet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Mozinet

jeudi 19 août 2004

Google du jour

J'aime bien le Google du jour : escrimeurs sur l'Olympe

Dieux grecs tirant au fleuret

Surchauffe

Voilà plus d'une semaine que ce blog est muet. Je n'étais pas en vacances mais en non blogage technique dû à un incident de PC, puis à une période de « pas envie ». Il avait, pas facilement, mais vaillament survécu à la canicule 2003 et voilà qu'il succombe au petit coup de chaleur de la fin de semaine d'il y a huit jours. Malheureusement, les dégâts ont dépassé l'alim. grillée comme je le croyais au début. Au final le DD ne voulait rien savoir et refusais obstinément tout signe d'espoir. Evidemment, je n'avais pas fait toutes les sauvegardes nécessaires. J'espère quand même y survivre ;)

J'en ai donc profité pour refaire une nouvelle config. plus puissante avec un Windows XP OEM (tout près à recevoir le SP2 gargantuesque) et plus de place sur le DD pour pouvoir faire cohabiter les systèmes.

De toute façon, je suis sûr que c'est un coup de Raffarin. On a tous vu l'an dernier ce qu'il a fait pour tenter de résorber le déficit de l'assurance maladie. Les 15 000 personnes âgés rayées des listings de la Sécu ne suffiront sûrement pas à résoudre son problème (Douste non plus de toute façon). Pourtant, cette années à court d'idées dans la course à la relance économique qui l'oppose à Sarakozy, il ressort les bonnes vieilles méthodes : une petite canicule… pour relancer la consommation cette fois-ci, grâce aux PC grillés en plus… et ça marche !

vendredi 6 août 2004

La busherie du jour

« Nos ennemis sont innovants et pleins de ressource, et nous aussi. Ils réfléchissent sans cesse à de nouvelles méthodes pour faire du mal à notre pays et à nos concitoyens, et nous aussi. » Un lapsus signé du président des Etats-Unis, George W. Bush, qui s'est emmêlé les pinceaux lors d'une cérémonie de signature, jeudi au Pentagone, pour de nouveaux crédits de défense de 417 milliards de dollars, dont 25 milliards qui financeront des opérations d'urgence en Irak et en Afghanistan. Le président est intervenu pendant 11 minutes pour montrer son attachement aux troupes américaines.