Je ne sais pas si elle va s'en remettre. En effet, Microsoft accuse la Commission européenne d'impartialité. C'est du moins ce que titre ZDNet ce vendredi.

Comme c'est le week-end la bourde risque de ne pas être corrigée avant lundi. Heureusement que le premier paragraphe contredit explicitement le titre de l'article. C'est amusant, certains y voient même un lapsus révélateur…

MÀJ : le titre a été rétabli depuis lors et avec panache, puisqu'une mention « mis à jour » très visible a été apposée et un erratum expliquant la bourde publié en fin d'article. Cela change agréablement des rectifications l'air de rien qui sont le lot commun des sites d'actualités se disant sérieux.