Certains sont vraiment d'une maladresse :

« (…) Les archives détruites concernent trois mois à cheval sur 1972 et 1973, période durant laquelle Bush affirme avoir servi en Alabama, ce que certains mettent en doute, précise le New York Times. Aucune copie des documents perdus n'a pu être trouvée, précise le Pentagone dans des notes en date du 25 juin, selon le quotidien. (…) »