Sur O1net., une chronique d'Etienne Oehmichen, rédacteur en chef adjoint de L'Ordinateur individuel, met en garde contre l'inconscience de ne pas faire de sauvegarde de ses données ou de ne pas prendre les bonnes précautions pour les protéger, en particulier dans le cadre de l'entreprise. Il met également le doigt sur le risque pénal qu'encourt l'auteur de telles négligences. L'article 226-17 du code pénal dispose en effet que : « le fait de procéder ou de faire procéder à un traitement automatisé d'informations nominatives sans prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers non autorisés est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende. »

01net., Vous n'avez pas fait vos sauvegardes ? Cinq ans de prison !, 12 mars 2004, Etienne Oehmichen (L'Ordinateur Individuel)