Mot-clé - développement Web

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 25 mars 2014

Mozilla : Brendan Eich nommé PDG et autres changements de leadership (MÀJ)

MÀJ : Avoir inventé le JavaScript et créé Mozilla, n’a pas suffit à protéger Brendan Eich de la tourmente née de l’exhumation d’une donation de 2008 pour une campagne pour revenir sur une loi californienne autorisant le mariage gay. Bien que les cadres dirigeants de Mozilla aient tout fait pour le retenir, Brendan a décidé de quitter Mozilla pour le bien du projet. Voir l’annonce de sa démission sur le blog officiel de Mozilla et la FAQ de mise au point.

Mon PDG a inventé le JavaScript. Qu’a inventé le vôtre ? c’est la boutade d’Andreas Gal, VP du mobile de Mozilla, à l’annonce de la nomination du père du JavaScript (standardisé comme l’ECMAScript) au poste de CEO de MoCo, la société soumise à l’impôt qui développe les logiciels open source, filiale à 100 % de la fondation Mozilla présidée elle par Mitchell Baker.

Mozilla cherchait un directeur général depuis le départ du précédent, Gary Kovacs, en avril 2013. Le choix s’est finalement fait en faveur de la promotion en interne d’un pilier du projet Mozilla. Deux « pères fondateurs » de Mozilla sont désormais à sa tête. Mitchell Baker à la tête de la fondation, du conseil d’administration et du projet dans son ensemble et Brendan Eich dirigeant le côté opérationnel de production de logiciel, chacun à sa place pour réaliser la mission que s’est fixée Mozilla. Ils étaient chez Netscape avant le lancement du projet Mozilla et y sont restés depuis plus de quinze ans. Jusqu’ici, Brendan Eich était CTO, c-à-d directeur de la technologie, de MoCo.

Dans une interview donnée à CNET, Brendan Eich affirme qu’il ne fera plus dans la technologie ou l’ingénierie mais se recentrera sur l’avancement de Mozilla vers de nouvelles hauteurs. Il y déclare aussi que Firefox OS est « la priorité la plus élevée » : « la priorité la plus élevée est d’obtenir du volume pour Firefox OS, surtout les téléphones à 25 $ ».

Les attentes sont importantes et Mozilla doit faire face à des nombreux défis. Ses partenaires développent des stratégies commerciales et des méthodes fermées incompatibles avec les principes qui sous-tendent la mission de Mozilla. Saura-t-il combattre les silos privés et faire triompher le Web en tant que plateforme tout en s’alliant et codéveloppant les technologies de demain avec ces amis-ennemis ?

Mozilla est à l’aube de lancer une politique de services de contenu pour l’utilisateur, évoquée récemment lors de l’annonce de l’introduction d’un peu de publicité dans Firefox, avec des services dans le cloud. Mozilla veut diversifier ses revenus dans un contexte de réduction des parts de marché de Firefox pour ordinateur, la vache à lait de Mozilla. Illustration de la méritocratie au sein des projets libres, Brendan Eich aura-t-il l’autorité et la vision nécessaires à faire passer Mozilla à un niveau supérieur ?

Mark Surman, directeur exécutif de la fondation Mozilla, pense que c’est la bonne personne pour le job et explique pourquoi il est si enthousiaste à propos de sa nomination comme nouveau CEO de Mozilla. Voici l’annonce en longueur sur le blog officiel de Mozilla :

Lire la suite...

dimanche 16 mars 2014

Citations et souhaits pour les 25 ans du Web

Vous devez être au courant : le Web a fêté ses 25 ans le 12 mars.

Comme le rappelle PC INpact, le 12 mars 1989, Tim Berners-Lee propose un projet pour en finir avec certaines problématiques rencontrées lors du partage des informations au CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire). Sa proposition table sur la mise en place d’un système distribué s’appuyant largement sur les liens hypertexte. Comme on le sait, le principe a rencontré un succès tel qu’il a été généralisé les années suivantes pour toute sorte d’informations publiques. Le web était né.

Lisez donc sur ITespresso « le berceau » raconté par le CERN. On y lit que Tim Berners-Lee pourrait être considéré comme le Gutenberg de l’ère du numérique. Robert Cailleau, parfois appelé co-inventeur, n’y est pas oublié. Pourtant, Antoine Duvauchelle sur ZDNet le reproche à TBL et au W3C.

Voyez donc ci-dessous la vidéo qu’a publiée Tim Berners-Lee à cette occasion :

Lire la suite...

samedi 15 mars 2014

Les notifications d'Android dans Firefox et Chrome

Android Desktop Notifications (icône)Ne manquez plus de notification de votre appareil Android, smartphone ou tablette, ou simplement affichez les dans le navigateur de votre ordinateur afin de n’interrompre votre travail que pour les plus importantes.

Vous pouvez recevoir les notifications de votre appareil Android dans votre navigateur Web (Firefox ou Chrome). Pour cela, il vous faut installer une extension et une application, et les appairer.

  1. Installez l’extension sans redémarrage :
  2. Installez l’application Desktop Notifications dans votre appareil Android (aide).

Vous êtes un pro, sautez directement à la section Description (sécurité et vie privée), problème connu et FAQ d’Android Desktop Notifications de ce billet (vous y verrez même qu’en utilisant cette application vous soutenez et contribuez à une recherche scientifique universitaire). Vous avez quand même le droit d’apprécier le tutoriel en français qui la précède.

Lire la suite...

samedi 8 mars 2014

Canal bêta : Mozilla Thunderbird 28 (MÀJ)

Pieuvre ThunderbirdComme pour Thunderbird 24, Ludovic Hirlimann nous appelle à tester la version bêta de Thunderbird 28. Il n’y a pas assez de bêta-testeurs de Thunderbird. Vu le nombre des configurations, des associations et des cas d’utilisation possibles, il faut des bêta-testeurs car les développeurs ne peuvent pas reproduire, ni même imaginer, toutes ces éventualités à tester avec la nouvelle version. Clochix nous a traduit le billet de Ludovic :

Mise à jour du 14 mars de l’article de MozillaZine-fr : Nous précisons aux utilisateurs de l’extension Lightning (agenda) qu’il faut installer la version 3.0 bêta 1 qui est disponible sur AMO (dépliez « Canal développement » si vous ne voyez pas le bouton « Téléchargement… »). Merci de votre attention.


Mozilla vient de publier une nouvelle version bêta de Thunderbird. Nous sommes au milieu du cycle avant la sortie de la prochaine version majeure, qui sera livrée à nos millions d’utilisateurs quotidiens. Depuis la dernière version majeure, la 24, nous avons réglé plus de 200 soucis.

Malheureusement, à l’heure actuelle moins d’un pour cent de nos utilisateurs utilisent les versions bêta, ce qui n’est pas suffisant pour détecter toutes les possibles régressions et les nouveaux problèmes. Thunderbird permet de gérer le courrier électronique, les groupes de discussion et les flux RSS et nous n’avons pas les moyens de tester nous-mêmes tous les usages de nos utilisateurs. De nombreuses entreprises vendent des extensions pour filtrer les courriers indésirables, détecter les messages contenant des virus, etc. L’équipe d’assurance qualité de Thunderbird n’a pas le temps de tester toutes ces extensions avec chaque version bêta.

C’est ici que vous pouvez nous aider. Voici par exemple ce que vous pouvez faire :

Lire la suite...

lundi 3 mars 2014

Firefox OS au MWC 2014

Voilà, le Mobile World Congress a fermé ses portes. Cette année encore a été une grande année pour Mozilla, ses partenaires et son système d’exploitation mobile, Firefox OS.

Le stand de Mozilla au MWC, plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile, était encore spectaculaire cette année. Le grand renard flamboyant de Firefox OS a fait son retour à Barcelone. Mozilla pense avoir eu un énorme impact au MWC cette semaine, atteignant un nombre estimé à 80 000 visiteurs. Les retours presse sont importants même s’ils ne sont pas tous favorables.

À la veille de l’ouverture du salon, Mozilla a tenu dans un hôtel de luxe de la ville une conférence de presse pour présenter ses nouveautés et donner quelques éléments de bilan de Firefox OS en 2013 aux journalistes.

Nous n’allons pas vous traduire les communiqués de presse du blog officiel de Mozilla. La section presse francophone de Mozilla l’a déjà fait1. Les billets originaux comportent cependant des photos absentes des traductions.

Firefox OS sur Times Square à New-YorkAnnoncée sur Times Square à New-York, la présence de Mozilla au MWC 2014 est imposante. En plus, de la présidente de la fondation, Mitchell Baker, et du COO de Mozilla, Jay Sullivan, qui ont fait le show devant les journalistes, de nombreux Mozilliens ont été présents en Espagne pour répondre aux journalistes et aux visiteurs du salon.

Fin de conférence de presse de Mozilla pré-MWC14

Crédit Christian Heilmann via Twitter

Fin de conférence de presse de Mozilla pré-MWC 2014

Lire la suite...

samedi 1 mars 2014

Blocage des plugins dans Firefox : liste blanche temporaire

Depuis toujours les plugins sont une source de problèmes pour les éditeurs de navigateurs, pour leurs utilisateurs et le Web lui même. Ils ont été introduits par Netscape pour permettre d’afficher au sein du navigateur des contenus particuliers souvent propriétaires et traités par des logiciels tiers installés sur le système de l’utilisateur. La Netscape plugin application programming interface (NPAPI), une architecture multiplateforme, a été adoptée par les autres navigateurs. Cependant, Microsoft a préféré « améliorer » le système pour Windows avec l’utilisation dans Internet Explorer des contrôles ActiveX.

Ces plugins (à ne pas confondre avec les extensions) affichent des jeux, des animations et des vidéos comme le très populaire Flash Player d’Adobe ou des applications complexes comme le très problématique Java d’Oracle. Voyez cette étude de Christian Sonne de fin mars 2013 : Plugins : utilisation, distribution et avenir dans Firefox.

Dans Firefox, comme dans les autres navigateurs, les plugins posent des problèmes au navigateur qui les accueille. Ils ne sont pas sous le contrôle de l’éditeur du navigateur. Les contenus incluent dans les pages Web gérés par les plugins ne peuvent pas dialoguer avec le reste du contenu et même avec le navigateur (par exemple Firefox n’arrive pas actuellement à savoir si un onglet avec du contenu en Flash émet du son).

Stabilité et sécurité

Mais surtout, les plugins posent des problèmes de stabilité et de sécurité aux navigateurs qui sont tenus pour responsables de leurs défaillances. Vladan Djeric a confirmé en avril 2013 que les plugins étaient la cause numéro un des blocages de Firefox. Pour éviter que les blocages et plantages des plugins ne bloquent ou fassent planter le navigateur en entier, Mozilla en 2010 avait isolé les plugins dans des processus séparés (projet Lorentz faisant partie du projet plus large Electrolysis récemment relancé).

La fonction Cliquer pour activer (click-to-play) avec liste de blocage des plugins qui combine contrôle par l’utilisateur et intervention à distance de Mozilla est la réponse de Mozilla introduite dans Firefox 17 fin 2012 au défi des vulnérabilités de sécurité des plugins fragilisant l’utilisateur de Firefox tout en lui conservant une bonne expérience de navigation et un confort d’utilisation.

Lire la suite...

vendredi 21 février 2014

Mozilla : “Firefox & Vous” de février 2014 - Newsletter francophone

La newsletter francophone de Mozilla « Firefox & Vous » de février 2014 a été expédiée à ses abonnés. Je vous propose de l’évaluer avant de vous abonner. Vous recevrez ainsi toutes les nouvelles de Mozilla en français dans votre boîte de réception électronique et pourrez gérer vos paramètres.

Lire la suite...

samedi 15 février 2014

Canal bêta : Mozilla Firefox 28

Sélecteur de couleurs pour input type=color en HTML5 dans Firefox 28 bêtaTraduites pour la plupart pour le billet sur SeaMonkey 2.25 bêta 1, les nouveautés incluses dans les notes de diffusion de Firefox 28 bêta seront réutilisées ci-dessous, ainsi que le liens vers les bogues chez Bugzilla@Mozilla.

Alors qu’une mise à jour – de stabilité, pas de sécurité et pour ordinateur seulement – de Firefox 27 vient de sortir pour corriger des problèmes avec Greasemonkey et autres JS qui utilisaient ClearTimeoutOrInterval et un problème d’exactitude de math JS (bogue 941 381), il est temps de tester la version bêta de Firefox 28 qui sortira en version finale stable le 18 mars prochain.

Lire la suite...

SeaMonkey 2.25 bêta 1

Sélecteur de couleurs pour input type=color en HTML5 dans SeaMonkey 2.25 bêta 1Bâti sur la même plateforme Gecko 28 que Firefox 28, SeaMonkey 2.25 contiendra, selon ses notes de diffusion, les nouveautés suivantes par rapport à SeaMonkey 2.24 (les liens vers les bogues de Bugzilla@Mozilla ont été ajoutés par le traducteur) :

Lire la suite...

vendredi 14 février 2014

De la pub dans Firefox ? Vraiment ?

Cela n’a pas tardé. Comme nous vous le relations dans la partie de notre rétrospective 2013 intitulée vie privée et sécurité pour Mozilla en 2013, fin novembre, Mozilla a embauché une vedette de la publicité numérique Darren Herman pour diriger une nouvelle unité des services de contenu afin de développer les revenus de Mozilla dans les contenus et les services, rendant Mozilla moins dépendant de son partenaire mais néanmoins concurrent Google.

Au vu des réactions univoques de la presse en ligne informatique, la « star » de la publicité n’a pas été bien coaché niveau communication ou n’a pas suffisamment évalué la portée de son annonce sur le nouveau blog Advancing Content, blog officiel l’équipe des services de contenu de Mozilla. De nombreux utilisateurs de Firefox, navigateur avec la plus grande proportion d’utilisateurs d’AdBlock Plus, l’extension de suppression des publicités n° 1 sur AMO, vont sursauter quand ils liront : Bientôt de la publicité dans Firefox ou la publicité arrive sur le navigateur web de Mozilla (capture de la page de Google Actualités pour mémoire).

Bien sûr, il n’est pas question de bandeaux publicitaires ou de liens sponsorisés dans l’interface principale de Firefox comme c’était le cas dans Opera avant qu’il ne passe au monnayage de son audience de la même façon qu’avait inaugurée Mozilla avec le reversement par Google d’une petite partie des revenus publicitaires générés par les requêtes expédiées depuis l’interface (notamment depuis la barre de recherche) du navigateur. Non ! Mais, comme Opera actuellement, Firefox devrait afficher des « tuiles » sponsorisées sur la page ouverte lors d’une toute première installation d’une nouvelle version du navigateur et, pendant trente jours, sur la page de nouvel onglet le temps d’entraîner le mécanisme de pertinence.

Tuiles sponsorisées dans Firefox

Crédit Mozilla

L’annonce concrète du jour de Darren Herman est le programme « Directory Tiles » qui devrait proposer des vignettes ayant un contenu défini par Mozilla, au lieu de l’espace vide actuellement sur cette page. Il précise :

Lire la suite...

samedi 8 février 2014

SeaMonkey 2.24

Favicons dans la liste déroulante de la boîte de dialogue d’ouverture d’une adresse dans SeaMonkey 2.24SeaMonkey 2.24 n’aura passé que trois jours en version bêta. SeaMonkey 2.24 bêta 1 n’est sorti que le 3 février. Cette version 2.24 de SeaMonkey est parue deux jours après le lancement du train de sorties des logiciels de Mozilla auquel elle se rattache. Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 27, que Firefox 27.0, SeaMonkey 2.24 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes (liens ajoutés par le traducteur) :

  • Les préférences du Do Not Track (Ne pas me pister) et l’invite avant de supprimer les traces sont maintenant synchronisées.
  • Une préférence (mailnews.p7m_external) a été ajoutée pour permettre aux utilisateurs de choisir un autre traitement d’application/pkcs7-mime.
  • Le support des extensions Atom pour les fils de discussion (RFC 4685) a été ajouté.
  • La migration des profils de Thunderbird supporte désormais le nouveau format de fichier signons (identifiants de connexion). Le support de l’ancien format est abandonné.
  • Les listes déroulantes avec saisie semi-automatique (par exemple utilisée dans la barre d’adresse et dans la boîte de dialogue d’ouverture d’une adresse) affichent désormais des favicons pour leurs entrées.
  • Le nom du compte est maintenant affiché dans la barre d’état pour tous les messages lors de la vérification de courrier.
  • Les messages d’alerte IMAP montrent maintenant le serveur du compte de messagerie correspondant.
  • Les noms des groupes de discussion sont désormais recherchés pour toutes les chaînes de recherche combinées (recherche-AND) dans la boîte de dialogue d’abonnement.
  • Retrait du support de l’importation des identifiants de connexion au format signons.txt hérité, y compris la conversion en Base64.
  • Activation du support de TLS 1.2 (RFC 5246) par défaut.
  • Ajout du support du protocole SPDY 3.1.
  • Ajout de la possibilité de réinitialiser les feuilles de styles à l’aide de 'all:unset'.
  • Ajout du support des fieldset avec défilement (prise en charge de la propriété overflow).
  • Implémentation de la directive allow-popups pour sandbox d’iframe, permettant une sécurité accrue.
  • Suppression des préfixes des mots-clés de curseur en CSS - moz-grab et -moz-grabbing (saisir).
  • Ajout du support des générateurs ES6 dans SpiderMonkey.
  • Implémentation du support pour la fonction mathématique Math.hypot() dans ES6.
  • Ajout du support de la ligne pointillée sur Canvas (HTML5).
  • Correction du rendu du contenu Azure/Skia sur Linux.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

SeaMonkey 2.24 corrige également onze failles de sécurité dont quatre critiques.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.24 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 27.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.24 en français

dimanche 2 février 2014

Trop de sites communautaires de Mozilla ? (Q&R)

Liens dans le menu de MozillaZine-fr sur la communauté MozillaJ’ai enfin répondu sur MozillaZine-fr à un commentaire de CVL du site Technifree qui suit le développement de SeaMonkey. Cette longue réponse mérite selon moi une meilleure visibilité :

CVL : Les vœux que je formule, pour 2014, c’est que l’ensemble du monde Mozilla se simplifie, car, aujourd’hui, un internaute de base n’y comprends absolument rien avec la multiplication des sites consacrés à la communauté. D’ailleurs voir dans le bloc gauche de mozillaZine-fr, le nombre de liens proposés, c’est manifestement trop ! Alors, il va au plus simple : soit IE soit « gougleu » qui fait des pub claires et directes et qui parie sur la simplicité d’APPROCHE.

R : C’est le prix à payer (même si des progrès sont toujours réalisables) pour être libres, ouverts et communautaires.

Les sources d’informations sur les projets (même non logiciels) sont diverses parce que nous développons au grand jour.

L’information institutionnelle sur les réalisations est regroupée sur le blog officiel de Mozilla.

En français, l’information institutionnelle est fournie par la Section Presse de Mozilla.

Tous les autres canaux sont soit personnels (avec la liberté de parole que laisse Mozilla à ses employés) soit sectoriels, pour des infos sur les projets en cours et les conclusions à tirer des analyses des réalisations.

Cependant, des efforts sont faits pour centraliser et discriminer les canaux d’informations sur Mozilla. Il s’agit des planètes :

Planet Mozilla regroupe les derniers billets des blogs Mozilla anglophones au sein de la communauté.

Les autres sous-planètes sont sectoriels :


CVL : Un site pourrait servir de fédérateur : frenchmozilla.fr. Mais ça me navre de voir que les MÀJ sont si rares et qu’il n’y a même pas 3 mots d’explication pour chaque logiciel.

R : Non ! C’est MozFr qui est le site qui regroupe les efforts de la communauté Mozilla francophone.

De là, tu peux accéder au forum d’entraide communautaire, à une page qui présente les moyens de participer au projet et l’organisation de MozFr en groupes de travail avec chacun un référent pour faciliter les contributions, à la liste des discussions communautaires en français, au blog (et au blog technique), aux canaux IRC en français, aux réseaux sociaux (Twitter, Diaspora et Facebook) communautaires, au wiki pour des informations sur les projets en cours, aux communautés locales :

… et à French Mozilla (avec son Bugzilla) qui ne s’occupe que des traductions.

Mais, c’est sur MozFr qu’il faut se rendre pour les informations sur les contributions francophones au projet Mozilla, dont les planètes centralisent les blogs de Mozilliens francophones (où sont les articles pertinents de MozillaZine-fr et BlogZiNet).

Bien sûr, tous ces canaux de diffusion de l’actualité du projet sont sous le contrôle et dépendent de la disponibilité de nombreux acteurs.

Notre compte Twitter essaie de tenir le catalogue de ces contributions et de fournir un canal d’information en français qui se veut complet, mais il est indépendant de la direction du projet Mozilla par la fondation et sa filiale à 100 %, Mozilla Corporation.

Si tu veux l’information officielle et plus formatée marketing consulte le blog officiel et les sections presse de Mozilla (il y a aussi la lettre d’information généraliste – traduite en français par la communauté – qui s’adresse à tous les utilisateurs de produits Mozilla).

CVL : Heureusement, que mozillaZine-fr traduit les MÀJ de SeaMonkey, car sinon il n’y aurait RIEN.

R : MozillaZine-fr est lui même un projet communautaire francophone (même s’il n’a pas de visibilité sur MozFr).

SeaMonkey n’est pas un logiciel de Mozilla, mais un projet basé sur les technologies Mozilla, mené par la communauté et soutenu par la fondation.

Il n’y aura pas d’information officielle en provenance des canaux officiels de Mozilla. L’information sur SeaMonkey comme les décisions concernant le développement et le développement lui-même dépendent de la communauté seule. Évidemment, en cas de désaccord grave entre la direction de Mozilla et le SeaMonkey Council, le soutien de Mozilla cesserait et ça sonnerait la fin du projet.

CVL : Ma conclusion, qui se renforce avec le temps. Il vaudrait mieux rassembler les forces que les diviser !! Cela pourrait servir le Bien commun.

R : « Rassembler les forces » ne reviendrait, à mon avis, qu’à museler la créativité et l’ouverture du projet. Les canaux d’information officielle ne peuvent pas suffire à agir au grand jour.

Le foisonnement de sources d’informations fragmentaires relatives à Mozilla est le prix à payer mais aussi une condition nécessaire à un projet pleinement open source et novateur.


Et vous ? Pensez-vous qu’il y a trop de sites communautaires de Mozilla ?

samedi 1 février 2014

Australis progressera en Firefox 29 Aurora la semaine prochaine

Menu Australis dans Firefox 29 NightlyLe nouveau thème, Australis, introduit dans la version Nightly de Firefox alors numérotée 28 n’a pas progressé vers le canal de développement Aurora lors de la dernière semaine de sorties (qui a vu sortir Firefox 26 en version finale) mais est resté dans le canal Nightly pour Firefox 29. Il n’était pas sûr qu’Australis serait assez stable pour passer dans la version Aurora lors du prochain train de sorties qui verra sortir Firefox 27, le 4 février.

Par la voix de Justin Dolske, directeur de Firefox pour ordinateur, Mozilla a annoncé hier qu’Australis serait promu vers Aurora dans le train 29.

Lire la suite...

lundi 30 décembre 2013

Actualité de Mozilla en décembre 2013

Firefox ninjaBien que l’époque soit aux rétrospectives de l’année écoulée, n’oublions pas de terminer ce dernier mois de l’année par la sélection mensuelle de l’actu Mozilla.

Comme en novembre, Firefox OS grignote l’Europe. Ce mois-ci, c’est l’Italie qui est touchée. En décembre, l’“Open Web Device Compliance Review Board” a aussi été lancé par Mozilla avec le soutien de leaders mondiaux du mobile.

Autre lancement : “Monster Madness”, premier jeu 3D Web commercial propulsé par asm.js. Grâce à des optimisations, l’écart se réduit entre C++ et JavaScript comme l’a démontré Mozilla au cours de ce mois de décembre.

Saluons ce mois-ci le nouvel écran d’accueil de Firefox 26 pour Android. Dorénavant, Firefox pour Android est disponible sur des téléphones et tablettes équipés de processeurs Intel x86 Atom avec d’excellentes performances mesurées. Concernant les sorties, nous rappelons encore en cette fin d’année que le cycle des sorties des versions de Firefox est prolongé de 2 semaines. Firefox 27, sortira donc le 4 février 2014.

De nouveaux sites et des améliorations de l’existant sont aussi proposés ce mois-ci. Voyez Persona.org et le nouveau look du Mozilla Developer Network ou encore les améliorations de l’expérience utilisateur sur Mozilla.org qui a, par exemple, une nouvelle barre de traduction bien pratique qui devrait, espérons-le, être ajoutée à tous les sites multilingues pour permettre d’accéder à la version de la page en cours dans votre langue. Tous ces sites sont multilingues et disponibles en français. Il n’y a pas que les localisateurs français qui soient à saluer mais toute la communauté L10N de Mozilla qui permet à la fondation d’avoir sa page d’accueil centrale disponible en 55 langues en cette fin d’année.

Lire la suite...

samedi 21 décembre 2013

Firefox OS, le film

Dans la série de rétrospectives 2013 que publie l’équipe créative de Mozilla sur son blog about:pixels, l’employé en charge de la vidéo, Spencer Hui, présente un film de 10 min 32, avec de nombreux Mozilliens, qui raconte le voyage de Firefox OS : Firefox OS The Journey (sur YouTube ou ci-dessous).

Lire la suite...

samedi 14 décembre 2013

L'interface Australis de Firefox : pourquoi ce qui est là est là (Mozilla UX)

Page Personnaliser dans Nightly en françaisLe 18 novembre, le nouveau thème Australis est entré dans la version Nightly de Firefox et y restera pour le cycle de développement de Firefox 29 qui vient de commencer au début de cette semaine. Face aux doutes des utilisateurs qui ont testé cette version précoce de Firefox, l’équipe UX qui a depuis longtemps travaillé sur ce projet, sous la plume de Zhenshuo Fang, designeure de l’expérience utilisateur chez Mozilla, essaie d’expliquer la logique qu’a suivie l’équipe pour concevoir la nouvelle interface qui vient bouleverser les habitudes des utilisateurs de Firefox. Ce billet ne suffira pas, parions-le, à dissiper toutes les interrogations des testeurs d’Australis sur Nightly qui a un peu évolué depuis son lancement, sans toutefois revenir sur les décisions fondamentales comme la suppression de la barre des modules (successeure de la barre d’état) sur laquelle Mozilla UX ne s’est pas, à ma connaissance, publiquement expliqué.

Lire la suite...

vendredi 13 décembre 2013

SeaMonkey 2.23

La première version bêta de SeaMonkey 2.23 n’est sortie que le 6 décembre (en comparaison Firefox 26 bêta 1 était sorti le 31 octobre). C’est donc avec seulement 6 jours de bêta-tests qu’est sortie cette version 2.23 de SeaMonkey, deux jours après le lancement du train de sorties des logiciels de Mozilla auquel elle se rattache. Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 26, que Firefox 26.0, SeaMonkey 2.23 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes :

  • Tous les plugins, excepté les plugins Flash récents, sont désormais sous cliquer pour activer (click-to-play).
  • Le gestionnaire de mots de passe prend désormais en charge les champs de mot de passe générés par script (voir le bogue 355 063).
  • Support du H.264 sur Linux est désormais disponible si les plugins GStreamer sont installés.
  • Le support du décodage MP3 sur Windows XP a été ajouté, complétant le support du MP3 dans toutes les versions du système Windows.
  • L’implémentation de la politique de sécurité des contenus (CSP) supporte désormais plusieurs politiques, dont le cas d’à la fois une politique forcée et une politique uniquement d’envoi de rapports, conformément à la spécification.
  • Il n’y a plus d’alerte quand les sites Web utilisent appcache.
  • Le support de la propiété d’orientation des images en CSS a été ajouté (voir le bogue 825 771).
  • IndexedDB peut désormais être utilisé comme un espace de stockage « optimiste » car il n’exige aucune confirmation de la part de l’utilisateur et que les données sont stockées dans un pool avec la politique d’éviction LRU, soit comme un espace de stockage temporaire.
  • Lors de l’affichage d’une image autonome, l’information d’orientation EXIF contenue dans l’image JPEG est désormais suivie (voir le bogue 298 619).
  • Les temps de chargement des pages ont été améliorés en raison de l’arrêt du décodage des images qui ne sont pas visibles (voir le bogue 847 223).
  • Le support du backend MP3 d’AudioToolbox a été ajouté sur Mac OS X (voir le bogue 914 479).
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

Les liens sont repris du billet sur SeaMonkey 2.23 bêta 1.

SeaMonkey 2.23 corrige également treize failles de sécurité dont cinq critiques.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.23 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 26.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous devriez recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.23 en français

dimanche 17 novembre 2013

Modification des widgets Twitter

Juste une petite note de service pour signaler la mise à jour du widget embarquant les derniers tweets de MozillaZine-fr qui n’affichait plus rien depuis un moment.

J’ai également supprimé les évocations des comptes Identi.ca que je n’utilise plus aussi depuis un moment déjà.

Je n’ai pas ajouté une troisième boîte pour mon dernier compte Twitter : e-libertés que je n’ai pas beaucoup alimenté ces derniers jours. J’ai seulement mis un lien vers le compte et un lien vers mon billet expliquant cette nouvelle expérience.

En parlant de Twitter, j’ai lancé un test des fils d’actualités personnalisés récemment introduits par Twitter focalisé sur les extensions de Firefox et Thunderbird.

jeudi 7 novembre 2013

SeaMonkey 2.22

Avec une première bêta sortie seulement le 21 octobre (SeaMonkey 2.21 est du 17 septembre) et sans liste de nouveautés, nous ne publions qu’aujourd’hui sur la version 2.22 (dont les nouveautés sont enfin renseignées). SeaMonkey 2.22 est sorti en même temps que le dernier train de sorties des logiciels de Mozilla du mardi 29 octobre (enfin juste le lendemain). Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 25, que Firefox 25.0, SeaMonkey 2.22 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes (nous avons ajouté les liens) :

SeaMonkey 2.22 corrige également neuf failles de sécurité dont cinq critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.22 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 25.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.22 en français

Sources et références

mercredi 16 octobre 2013

Le gestionnaire d'applications de Firefox OS dans Firefox 26 Aurora

Alors que Firefox OS arrive en Allemagne grâce à l’opérateur Congstar, Mozilla ouvre aux tests des développeurs d’applications, pour son système d’exploitation mobile, un nouveau mode de test et de débogage du code, intégré aux outils pour développeurs de son navigateur Firefox, avec un nouveau centre de contrôle dans Firefox (26 Aurora) appelé gestionnaire d’applications que nous présentent Jason Weathersby et Paul Rouget de Mozilla sur son blog des développeurs, Mozilla Hacks :

Lire la suite...

- page 2 de 10 -