dimanche 11 août 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 24

Firefox 24, prévu pour le 17 septembre, sera la prochaine version ESR, c’est-à-dire qu’elle servira pendant environ un an de base à la version de Firefox destinée aux groupes qui déploient et maintiennent un parc d’ordinateurs important comme les universités ou les écoles, les administrations et les entreprises et qui ne reçoit pendant ce délai que des mises à jour de sécurité, sans les nouvelles fonctions qui seront rattrapées d’un coup lors de la version ESR suivante. La version ESR actuelle est basée sur Firefox 17, sorti le 20 novembre 2012, et n’a obtenu depuis que des mises à jour de sécurité et de stabilité. Cette version 24 est donc particulièrement importante et doit être testée en profondeur, pas seulement par les utilisateurs de la version ESR qui dispose d’une période de chevauchement de 12 semaines supplémentaires pour leurs tests (voir la FAQ).

Firefox 24

Comme j’avais rédigé un billet fort complet sur Firefox 24 dans le canal Aurora et qu’il n’y eu que peu de changements et d’abandons de fonctionnalités majeures, je ne remettrai pas le couvert (au moins pas le grand couvert). En effet, les notes de diffusion pour la version pour ordinateur de bureau sont identiques sauf l’ajout (ou plutôt le retrait) in fine d’une nouveauté concernant le HTML5 : désactivation du support des événements tactiles du W3C. Le bogue 888 304 précise que lesdits événements doivent être désactivés – pour la version pour ordinateur de bureau de Firefox – jusqu’à ce que Mozilla puisse les prendre en charge correctement.

Quant à la version pour mobile des notes de diffusion de Firefox 24 bêta, elle présente plus de différences. Elles voient le retrait du support expérimental de WebAudio qui ciblait alors uniquement les développeurs (voir le bogue 779 297 et ce billet). Le nouvel objectif pour WebAudio est Firefox 25.

Les ajouts que mentionnent ces dernières notes de diffusion ne nous concernent pas directement, mais nous renseignent sur la stratégie mondiale de Mozilla. Trois nouvelles langues ont été intégrées aux versions multi-locales Android. Et, le moteur de recherche chinois Baidu est désormais le fournisseur de recherches par défaut de la version locale chinoise de Firefox pour Android bêta. Il s’agit d’un nouvel exemple du pragmatisme de Mozilla qui s’adapte à l’instabilité chronique du service de recherches de Google en Chine à cause du grand pare-feu, une des mesures de censure d’Internet en République populaire de Chine.

En prime, je vous ai traduit le billet du blog des versions futures de Firefox qui revient sur les nouveautés dans Firefox 24 bêta pour Android mais ne cite que la nouvelle « console navigateur » dans les outils de développement de Firefox 24 pour ordinateur de bureau.

Lire la suite...

vendredi 9 août 2013

SeaMonkey 2.20

Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 23, que Firefox 23.0, SeaMonkey 2.20 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes :

  • Le parser de politique de sécurité du contenu (CSP) a été activé.
  • Le bloqueur de contenu mixte a été activé, bloquant les chargements de contenus actifs non sécurisés dans les pages HTTPS.
  • Les informations d’avertissement d’un nouvel email peuvent désormais être personnalisées (Préférences > Courrier et groupes de discussion > Avertissements).
  • Une invite de confirmation a été introduite pour protéger contre le pertes de données permanentes accidentelles lors de la suppression forcée de messages en utilisant Maj+Suppr.
  • Les courriers et messages des groupes de discussion « Enregistrer comme » modèles supportent désormais les sélections multiples.
  • La taille sur le disque est désormais affichée pour les dossiers de groupes de discussion.
  • Ajout du support du nouveau style de barre de défilement dans Mac OS X 10.7 et supérieur.
  • Activation du blocage du contenu mixte pour protéger les utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS.
  • Amélioration de l’interface utilisateur fonctionnelle d’about:memory.
  • Activation de DXVA2 sur Windows Vista+ pour accélérer le décodage vidéo H.264.
  • Simplification de l’interface de notification de l’installation des plugins.
  • Activation pour les utilisateurs du passer à un nouveau fournisseur de recherche à travers tout le navigateur.
  • Les politiques CSP utilisant la syntaxe et la sémantique standard seront désormais forcées.
  • Implémentation de la commande de formulaire HTML<input type="range">.
  • Ajout de requestAnimationFrame sans préfixe.
  • Abandon de l’effet de clignotement de la règle CSS text-decoration: blink; et retrait complet de l’élément <blink>.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

Notre billet sur la version bêta de ce SeaMonkey a des liens pour ces nouveautés.

Avertissements dans les Préférences de courrier et groupes de discussion de SeaMonkey 2.20

Nouvelle option pour personnaliser les avertissements d’arrivée de nouveaux courriels dans SeaMonkey 2.20

SeaMonkey 2.20 corrige également treize failles de sécurité dont quatre critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et une élévation de privilèges.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.20 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 23.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.20 en français

samedi 3 août 2013

Mozilla Firefox 22

Alors que Firefox 23 va sortir ce mardi, je m’aperçois que ce mois-ci je n’ai pas eu le temps pour rédiger tous les billets sur le précédent train de sorties, tant mon temps consacré à Mozilla a été occupé par d’autres sujets comme Firefox OS (scrollez vers le bas). Le mois a commencé par la préparation du lancement des premiers smartphones commerciaux sous Firefox OS et les retombées de leurs lancements successifs ont pris de mon temps au milieu d’autres actualités de Mozilla (ma sélection mensuelle est d’ailleurs déjà sortie).

Je n’ai ainsi pas eu le temps de vous parler du lancement le 25 juin de Firefox 22 en version finale qui a précédé le passage de Firefox 23 dans le canal bêta, de Firefox 24 dans le canal Aurora et de Firefox 25 dans le canal Nightly.

Comme je vous l’indiquais déjà lors de la sortie de Firefox 21, vous pouviez consulter les communiqués de presse en français et en anglais de Mozilla, pour savoir si, comme vous avez pu le suivre ici, les fonctionnalités de cette version 22 alors dans les canaux bêta et Aurora sont présentes dans la version finale.

Lire la suite...

samedi 20 juillet 2013

#FirefoxOSChat avec Mitchell Baker, présidente de Mozilla

La présidente de la fondation Mozilla, Mitchell Baker, a pris part à un chat, par l’intermédiaire de Twitter, sur Firefox OS, le nouveau système d’exploitation mobile de Mozilla qui propulse des smartphones commerciaux depuis le début du mois. Grâce au hashtag #FirefoxOSChat (même si @Firefox n’a pas toujours respecté la règle du jeu en posant les questions à Mitchell sans ajouter le précieux hashtag ; grâce à The Mozilla Magazine, j’ai pu retrouver les questions correspondantes), des internautes du monde entier ont pu poser leurs questions à une des dirigeantes les plus influentes d’Internet et donc du monde.

Il y a eu beaucoup de questions sur la disponibilité de Firefox OS sur leur marché local, mais aussi sur la nature de Firefox OS et ses valeurs. Dans les bonus constitués de réponses intéressantes de Mozilliens à l’occasion de ce chat, on parle d’accessibilité, de jeux vidéo et de participation au projet. Découvrez donc tous les sujets évoqués lors de cette discussion :


Mitchell Baker chatantDébut : 19h31 · 17 juillet 2013

Mitchell Baker : @MitchellBaker et blog :

Je suis heureuse d’être là pour ce #FirefoxOSChat. Il se passe beaucoup de choses ces jours-ci donc c’est le moment idéal pour une discussion.

Firefox @firefox : Nos fans veulent savoir ! @MitchellBaker, qu’est-ce que Firefox OS et où est-il disponible ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Firefox OS est un smartphone abordable qui allie la puissance du Web avec l’informatique mobile sans code ni outils propriétaires.

Les téléphones sous Firefox OS sont disponibles dès aujourd’hui en Espagne et en Pologne, et seront disponibles sur d’autres marchés sous peu.

Telefónica Digital @tefdigital entend apporter des appareils sous Firefox OS à l’ensemble de ses marchés d’ici la fin de 2014 et en Amérique latine dans les prochaines semaines.

Tout en lançant des téléphones en Pologne, Deutsche Telekom AG @DeutscheTelekom a annoncé ses projets pour la Grèce, la Hongrie et l’Allemagne.

Firefox @firefox : Pouvez-vous expliquer, @MitchellBaker, ce qui rend Firefox OS différent des autres systèmes d’exploitation pour smartphone ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Le Web est la plateforme la plus puissante que nous ayons jamais vue. Firefox OS apporte cette puissance à l’environnement mobile.

Firefox OS est un système ouvert construit à 100 % avec des standards Web ouverts.

Il aide aussi les gens à trouver et à profiter du contenu qu’ils veulent, avant même qu’ils aient trouvé et installé les applications avec la « Recherche adaptative ».

Firefox @firefox : Q : Quand Firefox OS arrivera-t-il aux États-Unis ? R de @MitchellBaker : Probablement au 4e trimestre de cette année ou au 1er trimestre 2014.

Xavier Mouton-Dubosc @dascritch : Comment se procurer un de ces jolis « firephones » en Europe, en dehors de T-Mobile et Telefonica (par ex. en France) ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @dascritch Les opérateurs vont livrer dans davantage de lieux. Nous travaillons également sur les moyens pour que chacun soit en mesure de se procurer les téléphones. Restez à l’affût !

Carlos Solís @csolisr : La Free Software Foundation @fsf se plaint souvent que votre dépôt de modules complémentaires inclut des logiciels non libres. Avez-vous l’intention de les filtrer un jour ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @csolisr @fsf Tout comme pour Firefox de bureau, nous visons le tout logiciel libre mais devons parfois utiliser ce qui est disponible et maintenir la pression.

Alberto A. Ruibal @albertoruibal : Verrons-nous des ordinateurs portables avec Firefox OS comme les Chromebooks de Google ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @albertoruibal Nous nous attendons à voir Firefox OS sur de nombreux types d’appareils. Ça dépend en partie de l’intérêt des fabricants pour l’instant.

Carlos Solís @csolisr : Si les téléphones sous Firefox OS sortent au Costa Rica, y aura-t-il un moyen de les acquérir sans passer par Movistar ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @csolisr Cela dépend de plusieurs choses. Si Movistar subventionne les téléphones, peut-être pas tout de suite. Nous visons le choix au fil du temps.

Narayana Ravikumar @naniroot : @firefox @MitchellBaker Quelle sera la facilité d’utilisation des téléphones avec Firefox OS quand n’y a pas de connexion Internet active ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @naniroot Bonne question ! Le téléphone sous Firefox OS n’a pas besoin d’une connexion pour fonctionner. Les technologies Web fonctionnent également très bien hors ligne !

Inscrivez-vous ici pour être informé lorsque les téléphones seront disponibles sur votre marché : Firefox OS — Le téléphone adaptatif — Fonctionnalités, applis et plus : un smartphone complet — mozilla.org

Firefox @firefox : @MitchellBaker, de nombreux développeurs veulent savoir : pourquoi devraient-ils créer des applications pour Firefox OS ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Pour beaucoup de raisons ! Quelques exemples : barrière beaucoup plus faible à l’entrée, les technologies ouvertes que les développeurs Web connaissent déjà. Aucun code spécifique à un système d’exploitation.

De bonnes possibilités pour le contenu local et les applications et pour les amener aux utilisateurs à la fois par le marketplace et directement. Pas de gardiens.

Firefox @firefox : @MitchellBaker, pourriez-vous nous parler des raisons qui ont décidé Mozilla à créer Firefox OS ? Nos fans le demandent !

MitchellBaker @MitchellBaker : Mozilla est une organisation à but non lucratif dédiée à la création de l’ouverture, l’innovation et l’opportunité pour tous dans la vie en ligne.

Nous avons développé Firefox pour amener ces valeurs à l’environnement mobile, ainsi qu’au marketplace de Firefox OS.

Le contrôle centralisé de la distribution d’applications doit entrer en concurrence avec un modèle où les développeurs et les consommateurs peuvent interagir directement.

Les êtres humains sont frénétiquement créatifs. Firefox OS est conçu pour permettre aux activités locales et aux intérêts locaux de jouer le rôle principal.

Firefox @firefox : Comment un smartphone peut-il assurer un avenir meilleur pour le Web et pour les gens partout dans le monde ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Pensez à un smartphone comme un puissant ordinateur qui se trouve être petit. Un accès complet ouvert à cette puissance de calcul est essentiel.

dei gsicht @kaczmarekkkkk : Puis-je faire fonctionner iOS sur ces appareils ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @kaczmarekkkkk iOS utilise des technologies propriétaires, ne faisant pas partie des standards du Web. Donc iOS vit dans son propre monde, pas sur Firefox OS.

Bruno Bastos @reidasutileza : Et comment pouvons-nous contribuer au projet ? Y a-t-il une équipe de traduction que nous pourrions rejoindre, @MitchellBaker ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @reidasutileza Il y a plusieurs façons essentielles de contribuer, y compris la localisation. Consultez cela : Mozilla — Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla — mozilla.org

Jesús García @jesgar : Qu’en est-il des smartphones déverrouillés sous Firefox OS ? Sont-ils attendus pour bientôt ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @jesgar Nous travaillons à rendre les téléphones accessibles à tous. Un téléphone débloqué/non subventionné devrait coûter plus cher bien sûr.

Narayana Ravikumar @naniroot : @firefox @MitchellBaker Quel est le marché cible de Firefox OS ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @naniroot Le marché initial est constitué des personnes passant des « feature phones » aux smartphones. D’abord lorsque les opérateurs interviennent pour aider.

Firefox @firefox : @MitchellBaker plusieurs fans sont intéressés par les applications de messagerie pour Firefox OS, en particulier WhatsApp. Que peut-on s’attendre à voir ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Nous travaillons avec plusieurs entreprises de messagerie pour apporter les applications à Firefox OS. La demande des consommateurs devrait aider, maintenant que les téléphones sont sur le marché.

Firefox @firefox : @MitchellBaker, les gens sont très excités au sujet des applications sur Firefox OS. Quelles applications réputées sont disponibles ?

MitchellBaker @MitchellBaker : Pour commencer : @facebook, @twitter, @SoundCloud et @Wikipedia, ainsi que toutes les applications auxquelles vous pensez quand vous pensez à un téléphone.

ainsi que de nombreuses autres choses, y compris une fonctionnalité qui permet au téléphone de trouver le contenu que vous voulez, même si vous n’avez pas téléchargé d’application.

Greg Karz @19greg96 : @MitchellBaker Firefox OS vise déjà ou visera-t-il les téléphones haut de gamme avec des microprocesseurs multi-cœur et des trucs comme ça ?

MitchellBaker @MitchellBaker : @19greg96 Avec le temps, nous voulons voir Firefox OS sur une grande gamme d’appareils, y compris du matériel haut de gamme. Donc, oui !

Firefox @firefox : @MitchellBaker De nombreuses personnes sont en résonance avec notre mission. Comment Firefox OS peut-il créer un meilleur avenir pour le Web ?

MitchellBaker @MitchellBaker : De plusieurs façons ! D’une part, une super expérience abordable apporte la puissance du Web à beaucoup beaucoup plus de gens.

De plus, en étant complètement ouvert, nous aidons les gens, tout le monde qui comprend le produit et veut innover, à construire des choses qui fonctionnent pour eux.

Firefox OS facilite également l’apport des libertés du Web au mobile, donc il n’y a pas de gardiens décidant de ce que nous pouvons construire.

Un grand merci ! Il est passionnant d’entendre ce que vous avez en tête et comprendre comment rendre Firefox OS encore meilleur. Hasta luego !

Anshu Panda @anshup1 : @firefox @MitchellBaker Désolé de le dire… mais vous êtes fini. Votre navigateur est toujours sacrément lent, même après une décennie… CROME est seul l’avenir de la navigation.

MitchellBaker @MitchellBaker : @anshup1 @firefox Firefox bat Chrome dans les tests de performances : Conclusion - Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !, tom’s Hardware (5 juil. 2013) Adam Overa, traduction de The WBGP XVI Winner’s Circle - Chrome 27, Firefox 22, IE10, And Opera Next, Benchmarked, tom’s Hardware (30 juin 2013) Adam Overa

Bonus

Giulia @Giulaw : Est-ce que l’OS sera traduit en français et en italien ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : Oui ! Le système d’exploitation est disponible dans ces langues et dans plusieurs autres.

Manuel Silva @elmanusilva : @MitchellBaker Comment Firefox OS peut-il aider les développeurs en Amérique latine ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : @elmanusilva en développant des applications et en promouvant cet OS basé sur le Web.

Manuel Silva @elmanusilva : Super chat ! Un doute @MitchellBaker : Le HTML5 est-il adapté aux jeux sur mobile ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : @elmanusilva Naturellement ! Il y en a déjà quelques-uns ici : Jeux – Firefox Marketplace et penser à toutes les démos Firefox.

Firefox @firefox : @firefox: Firefox OS est exempt des restrictions de plateformes propriétaires. Joignez-vous à nous pour garder le Web ouvert : http://mzl.la/cufJmX : Mozilla : Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla

Firefox @firefox : Si vous êtes un supporter, un partenaire ou un utilisateur, tweetez-nous avec le hashtag #FirefoxOSChat ! Pourquoi êtes-vous fier d’être impliqué avec Mozilla ?

Xavier Mouton-Dubosc @dascritch : @firefox Parce que Mozilla n’a pas quelque chose à vendre, juste pour garder Internet libre et le Web une superbe technologie.

Fazal Ashfaq @fazalashfaq : Comment puis-je contribuer à Mozilla, sans être un codeur ?

Ioana Chiorean @ioana_cis : Découvrez plusieurs façons ici : Mozilla - Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla

30June OurRevolution @Anas_Naguib : @mozilla Comment peut-on participer au développement de Firefox OS ou à ses tests.

Ioana Chiorean @ioana_cis : Regardez ici quelques opportunités : Mozilla - Impliquez-vous : découvrez les possibilités de bénévolat chez Mozilla

Mark Surman @msurman : Comme on dit : Mozilla est sorti pour faire la différence, pas un bénéfice. Voici comment Firefox OS y trouve sa place : http://mzl.la/15jyrD1 : Firefox OS — Le téléphone adaptatif — Fonctionnalités, applis et plus : un smartphone complet — mozilla.org

Sriram Thiagarajan @tsriram : @MitchellBaker donc toutes les applications Web (mobiles) seraient des applications natives !? Cool ! @firefox

Firefox @firefox : @tsriram Toutes les applications pour Firefox OS seraient basées sur le Web, développées avec du HTML5, donc elles pourraient fonctionner partout où fonctionne le Web. :)

Jonathan Lancett @tapper82 : Marco Zehe @MarcoInEnglish, salut mec, j’ai demandé à #FirefoxOSChat mais ils ne m’ont pas répondu. Y aura-t-il un lecteur d’écran dans Firefox OS ?

The Mozilla Magazine @Moz_Mag : @tapper82 @MarcoInEnglish Même question ici. Quelles sont les fonctionnalités d’accessibilité disponibles sur Firefox OS ?

Marco Zehe @MarcoInEnglish : @Moz_Mag @tapper82 Nous travaillons actuellement sur un lecteur d’écran pour les aveugles et l’équipe graphique s’éclate sur le zoom.

Crédit photo Mozilla via Twitter

Firefox OS

Sources

samedi 13 juillet 2013

Que signifie Firefox OS pour Christian Heilmann (évangéliste Mozilla)

Le premier juillet, Mozilla et ses partenaires, Telefónica et ZTE, ont annoncé qu’ils allaient sortir en Espagne le lendemain les premiers smartphones commerciaux sous Firefox OS, le système d’exploitation mobile de Mozilla. Le 11, c’est Deutsche Telekom qui a annoncé le lancement européen d’appareils sous Firefox OS par ses filiales locales : T-Mobile, pour la Pologne, en ligne à partir du lendemain et dans 850 magasins à partir du 15 juillet, congstar pour l’Allemagne, Magyar Telekom pour la Hongrie et COSMOTE pour la Grèce, toutes à l’automne.

Aujourd’hui, c’est The Den, qui nous a si souvent abreuvé d’astuces et d’extensions pour Firefox, qui nous offre une interview de Christian Heilmann, l’évangéliste pour les développeurs de Mozilla (en petite photo ;) ), sur ce que Firefox OS signifie pour lui :


Téléphone sous Firefox OSFirefox a récemment annoncé que les téléphones sous Firefox OS étaient maintenant disponibles (au jour de ce billet, en Espagne et en Pologne) !

S’il n’est pas disponible pour votre marché, êtes-vous quand même concerné par le succès de Firefox OS  ? Nous avons amené un expert qui dit « Oui ! » et explique pourquoi.

Lire la suite...

vendredi 12 juillet 2013

SeaMonkey 2.20 bêta 1

Bâti sur la même plateforme Gecko 23 que Firefox 23, SeaMonkey 2.20 contiendra, selon ses notes de diffusion, les nouveautés suivantes par rapport à SeaMonkey 2.19 (les liens ont été captés du billet sur Firefox 23 bêta et de la page des nouveautés de SeaMonkey 2.20 bêta 1) :

Changements spécifiques à SeaMonkey

Changements de la plateforme Mozilla

  • Ajout du support du nouveau style de barre de défilement dans Mac OS X 10.7 et supérieur.
  • Activation du blocage du contenu mixte pour protéger les utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS (en apprendre davantage).
  • Amélioration de l’interface utilisateur fonctionnelle d’about:memory.
  • Activation de DXVA2 sur Windows Vista+ pour accélérer le décodage vidéo H.264 (bogue 847 267).
  • Simplification de l’interface de notification de l’installation des plugins.
  • Activation pour les utilisateurs du passer à un nouveau fournisseur de recherche à travers tout le navigateur.
  • Les politiques CSP utilisant la syntaxe et la sémantique standard seront désormais forcées.
  • Implémentation de la commande de formulaire HTML<input type="range">.
  • Ajout de requestAnimationFrame sans préfixe (bogue 704 063).
  • Abandon de l’effet de clignotement de la règle CSS text-decoration: blink; et retrait complet de l’élément <blink>.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.
Avertissements dans les Préférences de courrier et groupes de discussion de SeaMonkey 2.20

Nouvelle option pour personnaliser les avertissements d’arrivée de nouveaux courriels dans SeaMonkey 2.20

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.20 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues intéressantes propres à SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 23 bêta.

SeaMonkey 2.20 bêta 1 est disponible en 26 langues dont toujours le français, gratuitement et librement pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger SeaMonkey 2.20 bêta 1 en français

samedi 6 juillet 2013

SeaMonkey 2.19

Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 22, que Firefox 22.0, SeaMonkey 2.19 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. SeaMonkey 2.19, dont la sortie n’a pas été synchronisée avec celle de Firefox 22 comme d’habitude, suit l’abandon définitif de l’idée de sortir une quelconque version 2.18 de SeaMonkey à cause de problèmes techniques avec l’architecture de compilation. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes, qui ne sont pas tout à fait les mêmes que celles présentées, avec des liens, lors de la sortie de SeaMonkey 2.19 bêta 1 :

  • « Marquer > Comme lu » vérifie désormais l’état des tous les messages sélectionnés au lieu de seulement vérifier le premier.
  • Les notifications pour le bloqueur de contenu mixte ont été implémentées.
  • Une nouvelle restriction des cookies tiers pour une option des sites Web visités a été ajoutée au panneau « Cookies » des préférences.
  • L’option de recherche du menu contextuel est désormais disponible pour les champs textuels monolignes (input) et les champs textuels multilignes (textarea).
  • Les mécanismes de stockage des sites Web sont désormais disponibles dans le gestionnaire de données personnelles (localStorage, indexedDB, etc.).
  • « Ouvrir le dossier contenant le fichier » est désormais disponible au cours des téléchargements.
  • Optimisations d’asm.js (OdinMonkey) ont été activées pour des améliorations de performances majeures.
  • Amélioration des performances de rendu WebGL par des mises à jour asynchrones de canvas.
  • Les fichiers en texte brut affichés dans le navigateur seront désormais avec retour à la ligne automatique.
  • Pour la sécurité de l’utilisateur, l’objet Components n’est plus accessible depuis le contenu Web.
  • Amélioration de l’utilisation de la mémoire et du temps d’affichage lors du rendu d’images.
  • L’API Pointer Lock peut désormais être utilisée hors du plein écran.
  • Le CSS3 Flexbox est implémenté et activé par défaut.
  • La nouvelle API de notifications Web a été implémentée.
  • Ajout de l’API clipboardData pour l’accès JavaScript au presse papier de l’utilisateur.
  • Le support pour les nouveaux éléments HTML<data> et <time> a été ajouté.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

Bien que les bulletins de sécurité de Mozilla n’aient pas été encore mis à jour pour SeaMonkey 2.19, il est fort à parier que cette version majeure de SeaMonkey soit affectée par les failles dévoilées pour la plateforme sous-jacente de Mozilla le 25 juin.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.19 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 22.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.19 en français

samedi 29 juin 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 23

Nous avons déjà deux billets sur des nouveautés importantes activées dans Firefox 23. Ce dernier est entré dans le canal bêta deux jours après la sortie de Firefox 22 en version finale mardi. D’abord, l’équipe créative de Mozilla a présenté le logo de Firefox redessiné qui débute sa carrière dans cette version bêta de Firefox. Ensuite, c’est l’équipe sécurité de Mozilla qui rappelle que le bloqueur de contenu mixte, après son passage dans le canal Aurora avec Firefox 23, a désormais atteint le canal bêta.

Nouveau logo dans la boîte À propos de Mozilla Firefox 23

À propos de Mozilla Firefox 23 avec son logo redessiné

Mozilla s’adresse principalement aux développeurs Web avec cette version de Firefox à tester. Ce billet du blog des versions futures de Firefox met au premier plan une nouvelle fonction de l’API sociale dont peuvent tirer parti les services sociaux qui s’intègrent au sein de l’interface même de Firefox, le bloqueur de contenu mixte susmentionné que tout administrateur de site Web doit dès maintenant intégrer dans ses vérifications de compatibilité et, dans les outils pour développeurs, un nouveau moniteur de réseau. Regardons plus en détaille le menu de Firefox 23 pour tous :

Lire la suite...

vendredi 21 juin 2013

SeaMonkey 2.19 bêta 1 (pas de SeaMonkey 2.18)

Le projet SeaMonkey a annoncé l’abandon définitif de l’idée de sortir une quelconque version 2.18 de SeaMonkey à cause de problèmes techniques avec l’architecture de compilation. La prochaine version stable suivant SeaMonkey 2.17.1 sera donc SeaMonkey 2.19 (prévue dans quatre jours, mardi 25 juin 2013). Il ne vous reste donc peu de temps pour tester SeaMonkey 2.19 bêta 1 qui vient juste d’être mis à votre disposition.

Bâti sur la même plateforme Gecko 22 que Firefox 22, SeaMonkey 2.19 contiendra, selon ses notes de diffusion, les nouveautés suivantes par rapport à SeaMonkey 2.17 :

Changements spécifiques à SeaMonkey

  • « Marquer > Comme lu » vérifie désormais l’état des tous les messages sélectionnés au lieu de seulement vérifier le premier (bogue 768 025).
  • Les notifications pour le bloqueur de contenu mixte ont été implémentées (bogue 842 191).
  • Une nouvelle restriction des cookies tiers pour une option des sites Web visités a été ajoutée au panneau « Cookies » des préférences (bogue 845 353).
  • L’option de recherche du menu contextuel est désormais disponible pour les champs textuels monolignes (input) et les champs textuels multilignes (textarea) (bogue 807 326).
  • Les mécanismes de stockage des sites Web sont désormais disponibles dans le gestionnaire de données personnelles (localStorage, indexedDB, etc.) (bogue 588 415).
  • « Ouvrir le dossier contenant le fichier » est désormais disponible au cours des téléchargements (bogue 497 379).
  • Voir la page des changements pour les changements mineurs.

Changements de la plateforme Mozilla

  • WebRTC est désormais activé par défaut (NDT : traduit dans notre billet sur Firefox 22).
  • Optimisations d’asm.js (OdinMonkey) ont été activées pour des améliorations de performances majeures.
  • Les fichiers en texte brut affichés dans le navigateur seront désormais avec retour à la ligne automatique.
  • Pour la sécurité de l’utilisateur, l’objet Components n’est plus accessible depuis le contenu Web.
  • Amélioration de l’utilisation de la mémoire et du temps d’affichage lors du rendu de nombreuses images.
  • L’API Pointer Lock peut désormais être utilisée hors du plein écran.
  • Le CSS3 Flexbox est implémenté et activé par défaut.
  • La nouvelle API de notifications Web a été implémentée.
  • Ajout de l’API clipboardData pour l’accès JavaScript au presse papier de l’utilisateur.
  • Le support pour les nouveaux éléments HTML<data> et <time> a été ajouté.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.
Cookies dans les Préférences de SeaMonkey 2.19

Nouvelle option pour autoriser les cookies tiers uniquement pour les sites visités dans SeaMonkey 2.19

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.19 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues intéressantes propres à SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 22 bêta.

SeaMonkey 2.19 bêta 1 est disponible en 26 langues dont toujours le français, gratuitement et librement pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger SeaMonkey 2.19 bêta 1 en français

lundi 20 mai 2013

Mozilla Firefox 21

De ce train de sorties que nous avons connues depuis mardi, je finis les billets récapitulatifs des nouveautés de chaque version par celui qui traitera du logiciel qui l’a débuté : Mozilla Firefox 21 pour ordinateurs de bureau et Android. Pour les plus pressés, il y a eu de nombreux articles de presse sur cette nouvelle version majeure finale du navigateur de Mozilla, contrairement aux versions bêta et Aurora qui ont suivi, et même à Mozilla Thunderbird ou à BlueGriffon qui s’est invité dans cette cascade de logiciels basés sur Gecko, le moteur d’affichage de Mozilla.

En plus, vous aviez déjà les communiqués de presse en français et en anglais de Mozilla, si vous n’aviez pas suivi ici le développement de cette version 21 à travers les canaux bêta et Aurora encore avant.

Lire la suite...

dimanche 19 mai 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 23 (MÀJ)

Alors que Firefox 23, qui sortira en version finale le 6 août prochain, n’était pas encore disponible dans le canal Aurora, nous traitions déjà de sa nouvelle fonction phare annoncée un peu en avance par Tanvi, ingénieur sécurité chez Mozilla : le contenu mixte sera bloqué sur les pages HTTPS. « Le bloqueur de contenu mixte est activé par défaut dans Firefox 23 et protège nos utilisateurs des attaques de l’homme du milieu (man-in-the-middle) et des oreilles indiscrètes sur les pages HTTPS. »

Maintenant, passons à un détail pour les utilisateurs mais qui touchera les nostalgiques des temps héroïques du Web, où les sites étaient « optimisés pour Netscape », puisque Firefox 23 Aurora retire complètement l’élément <blink> et abandonne l’effet de clignotement de text-decoration: blink;. Cet élément HTML non standard, que le HTML5 considère comme une fonction non conforme, est un héritage de Netscape Navigator pour qui il a été inventé mais, qu’à part Opera, les autres navigateurs ne prenaient pas en charge : Internet Explorer de Microsoft (le rival) et les navigateur basés sur WebKit comme Apple Safari et Google Chrome. Ça ne vous aura donc pas échappé que le nouveau moteur d’affichage de Chrome, « forké » depuis WebKit, se nomme « Blink » mais ne supporte pas blink.

Lire la suite...

samedi 18 mai 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 22

À l’occasion du passage de Firefox 22 du canal Aurora au canal bêta, nous pouvons d’abord noter que la fonctionnalité qui a beaucoup fait parler d’elle dans la presse spécialisée, à savoir l’acceptation par défaut des seuls cookies tiers des sites déjà visités, est présente mais désactivée par défaut. Nous en reparlerons. Le blog des versions futures de Firefox n’a pas un mais deux billets sur cette version bêta qui devrait être distribuée à tous en version finale le 25 juin prochain. Le premier qui titre comme l’autre sur WebRTC présente les principales nouvelles fonctions de Firefox 22 bêta avec des liens permettant d’en apprendre davantage :

Lire la suite...

vendredi 17 mai 2013

BlueGriffon 1.7

Les fans n’auront dû attendre que deux mois et demi (contre huit mois pour la version majeure précédente) pour voir sortir une nouvelle version de leur éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées préféré. L’auteur de BlueGriffon, Daniel Glazman, a annoncé, le même jour que la sortie de la version majeure de Firefox, dans un billet laconique la disponibilité de la version 1.7 pour Windows (XP, 7, 8), OS X (10.6 à 10.8) et Ubuntu (12.04 et 13.04, 32 et 64 bits). BlueGriffon 1.7 est disponible en toujours 19 langues dont le français.

La version 1.7 de l’édition EPUB de BlueGriffon est également disponible depuis aujourd’hui et ne supprimera pas le profil personnel ni les certificats de licence des acheteurs de versions précédentes qui installeraient cette nouvelle version par dessus une installation existante.

Cette version 1.7 ne propose pas de grandes nouveautés mais contient des corrections de problèmes appréciables. Les utilisateurs et les futurs testeurs de BlueGriffon seront contents d’apprendre que le contrat liant l’auteur de BlueGriffon à une société incluant des barres d’outils de navigateur dans l’installeur de BlueGriffon a été interrompu par Daniel Glazman quand il a constaté des installations silencieuses et des logiciels indésirables comme des barres d’outils difficiles à supprimer et modifiant les préférences de l’utilisateur dans ses navigateurs Web. L’installeur de la version 1.7 de BlueGriffon est propre.

Lire la suite...

vendredi 3 mai 2013

La démo d'Epic Citadel en HTML5 et JS démontre la puissance du Web comme plateforme pour le jeu

Le blog des versions futures de Mozilla et Vladimir Vukićević sur son blog présentent une démo jouable dans Firefox (une Nightly est nécessaire pour en titrer le meilleur avantage) d’Epic Citadel portée grâce aux technologies HTML5 et JavaScript. Commençons par la présentation qu’en fait Vladimir Vukićević de Mozilla de cette expérience qui se vit sans plugins :

Lire la suite...

samedi 13 avril 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 22

Alors que Firefox 20 est sorti mardi 2 en version finale et que Firefox 21 a glissé jeudi 4 dans le canal bêta, vendredi 5 a vu le glissement de Firefox 22 dans le canal de développement Aurora. Si vous avez suivi les dernières péripéties du navigateur de Mozilla, vous aurez peut-être remarqué que le support de WebRTC avait été activé par défaut alors que Firefox 21 était dans le canal Aurora. Cette activation par défaut de ce standard en cours de développement qui permettra des appels audio et vidéo en temps réel, interactifs et en peer-to-peer, ainsi que le partage de données, et ce sans plugin ne figure pas dans les notes de diffusion de Firefox 21 dans le canal bêta ni maintenant dans celles de Firefox 22 dans le canal Aurora. Vous verrez ci-dessous que la fonctionnalité qui a beaucoup fait parler d’elle dans la presse spécialisée, à savoir l’acceptation par défaut des seuls cookies tiers des sites déjà visités, est présente dans ces notes et dans leur traduction qui suit cette caricature :

Geektionnerd : Cookie Tiers (2)

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Lire la suite...

dimanche 7 avril 2013

SeaMonkey 2.18 bêta 1

Bâti sur la même plateforme que Firefox 21, SeaMonkey 2.18 contiendra, selon ses notes de diffusion, les nouveautés suivantes par rapport à SeaMonkey 2.17 :

Changements spécifiques à SeaMonkey

  • Le support de la navigation privée a été ajouté (expérimental pour l’instant).
  • Ajout du support de la navigation sécurisée qui bloque potentiellement les sites Web malicieux signalés comme des sites d’attaque (malware) ou des contrefaçons Web (phishing).
  • Informations telles que le texte d’aperçu, le sujet et l’expéditeur peuvent désormais être affichées dans les notifications de nouvel email.
  • Voir la page des changements pour les changements mineurs.

Changements de la plateforme Mozilla

  • Sélection CSS -moz-user-select:none modifiée pour améliorer la compatibilité avec -webkit-user-select:none (bogue 816 298).
  • Application d’améliorations des performances graphiques (bogue 809 821).
  • Suppression du support d’E4X de SpiderMonkey.
  • Ajout du support de l’élément <main>.
  • Implémentation des feuilles de style scoped.
  • Certaines touches de fonction ne fonctionnent pas lorsqu’elles sont enfoncées (bogue 833 719).
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.18 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues intéressantes propres à SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 21 bêta.

SeaMonkey 2.18 bêta 1 est disponible en 26 langues dont toujours le français, gratuitement et librement pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger SeaMonkey 2.18 bêta 1 en français

SeaMonkey 2.17

Basé sur le même moteur de rendu de Mozilla, Gecko 20, que Firefox 20.0, SeaMonkey 2.17 est disponible en 26 langues dont le français pour Windows, Mac OS X et Linux. Cette nouvelle version majeure (style développement rapide) comprend, pour la première fois, les nouveautés majeures suivantes :

  • Améliorations continues des performances autour de tâches courantes du navigateur (chargements des pages, téléchargements, fermeture, etc.).
  • Implémentation continue du brouillon d’ECMAScript 6 (clear() et Math.imul).
  • <canvas> supporte désormais les modes blend.
  • Diverses améliorations de <audio> et <video> ont été implémentées.
  • Le bouton Détails sur le rapporteur de plantages a été corrigé.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

Notre billet sur la version bêta de ce SeaMonkey a des liens pour ces nouveautés.

SeaMonkey 2.17 corrige également neuf failles de sécurité dont trois critiques.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.17 des notes de diffusion mentionne d’autres corrections de bogues pendant la phase de développement et de tests de ce SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir les notes de diffusion de Firefox 20.0.

Si vous disposez déjà de SeaMonkey, vous avez dû recevoir une notification de mise à jour automatique dans les 24 à 48 heures. Vous pouvez aussi l’obtenir manuellement en choisissant « Rechercher des mises à jour… » dans le menu « ? ».

Télécharger SeaMonkey 2.17 en français

samedi 6 avril 2013

Canal bêta : Mozilla Firefox 21

Maintenant que Firefox 20 est sorti mardi en version finale, c’est au tour jeudi de Firefox 21 de glisser dans le canal bêta (il était auparavant dans le canal Aurora).

Lire la suite...

Mozilla Firefox 20

Mardi, en pleine commémoration virtuelle du 15ème anniversaire de Mozilla, Firefox 20 paraissait pour ordinateurs de bureau et mobiles Android. Nous vous avons déjà présenté en détails les nouveautés de Firefox 20 lors de son passage dans le canal de développement bêta (il y est entré juste après la sortie de Firefox 19 fin février).

Lire la suite...

samedi 16 mars 2013

Canal Aurora : Mozilla Firefox 21

Maintenant que nous avons jeté un coup d’œil aux nouveautés de Firefox 20 actuellement dans le canal de développement bêta, nous pouvons aussi nous intéresser à celles qui se retrouveront peut-être dans Firefox 21 à ce jour dans le canal Aurora. Voici une traduction des notes de diffusion de Firefox Aurora 21 qui fournit des liens pour ceux voulant aller plus loin concernant ces nouveautés. On remarquera l’activation de WebRTC qui permettra des appels audio et vidéo en temps réel, interactifs et en peer-to-peer, ainsi que le partage de données, et ce sans plugin, et le bilan de santé de Firefox qui sont appelés à prendre de l’importance au sein du navigateur de Mozilla.

Nouveau :
WebRTC activé par défaut
Nouveau :
Firefox suggérera comment améliorer votre temps de démarrage de l’application si besoin
Nouveau :
Interface en trois états améliorée pour DNT (Ne pas me pister) (NDT : traduit ici)
Nouveau :
Implémentation préliminaire du bilan de santé de Firefox (voir la FAQ) (NDT : voir aussi ce billet)
Changé :
Possibilité de restaurer les vignettes supprimées sur la page de nouvel onglet
Changé :
Améliorations des performances graphiques (bogue 809 821)
Changé :
Sélection CSS -moz-user-select:none modifiée pour améliorer la compatibilité avec -webkit-user-select:none (bogue 816 298)
Changé :
Retraits d’API Historique pour les modules complémentaires dans Places
Changé :
Suppression du support d’E4X de Spidermonkey
Développeur :
Implémentation du profilage à distance
Développeur :
Intégration du chargeur de SDK et des bibliothèques d’API des modules complémentaires dans Firefox (NDT : voir bogue 731 779)
HTML5 :
Ajout du support de l’élément <main>
HTML5 :
Implémentation des feuilles de style scoped
Corrigé :
Certaines touches de fonction ne fonctionnent pas lorsqu’elles sont enfoncées (voir le bogue 833 719)

Télécharger Firefox Aurora 21 en français

Télécharger Firefox Aurora

Source

Mozilla, Firefox Aurora 21 Notes - Desktop, 22 fév. 2013

- page 2 de 5 -