À peine trois jours après la sortie de la dernière version majeure de BlueGriffon, Daniel Glazman, l’auteur de cet éditeur WYSIWYG de pages Web évoluées est amené à publier une version mineure à cause de la découverte d’un bogue bloquant. Le problème venait de la barre de structure que ne répondait pas et d’une erreur lorsqu’un élément <meta> du document définissant le jeu de caractère est placé après le 1 024ème caractère du document.

Pour les précautions d’installation, les conseils, les références de tutoriels, veuillez vous reporter à mon billet sur BlueGriffon 1.6.