Après un retard dû à des problèmes d’infrastructures, le projet SeaMonkey publie la première version bêta de SeaMonkey 2.10, bâtie sur la même plateforme que Firefox 13. SeaMonkey 2.10 contiendra, selon ses notes de diffusion, les nouveautés suivantes par rapport à SeaMonkey 2.9 :

Changements spécifiques à SeaMonkey

  • Le nom de domaine est désormais mis en évidence par défaut dans la barre d’adresse, configurable dans les préférences.
  • Le nombre d’onglets à restaurer en même temps peut désormais être configuré dans les préférences.
  • Les boîtes de dialogue d’authentification des nom d’utilisateur et mot de passe des groupes de discussion ont été combinées et montrent désormais pour quel serveur est l’invite.

Changements de la plateforme Mozilla

  • La version minimum supportée de Windows est désormais XP SP2, le support de Windows 2000 a été abandonné.
  • Le protocole SPDY est désormais activé par défaut pour une navigation plus rapide sur les sites supportés.
  • La propriété CSS column-fill a été implémentée.
  • Le support expérimental des objets ECMAScript 6  Map et Set a été implémenté.
  • Le support de la syntaxe étendue de la propriété CSS3 background-position a été ajouté.
  • La pseudo-classe :invalid peut désormais être appliquée à l’élément <form>.
  • L’unité CSS d’<angle> turn est désormais supportée.
  • Correction de plusieurs problèmes de stabilité.

La page des nouveautés dans SeaMonkey 2.10 des notes de diffusion mentionnent d’autres corrections de bogues intéressantes propres à SeaMonkey. Pour davantage de renseignements sur les bogues corrigés et les nouveautés de ce train de sorties, voir la liste de bogues corrigés dans Firefox 13.0 et les notes de diffusion de Thunderbird 13.0 (changements majeurs uniquement).

SeaMonkey 2.10 bêta 1 est disponible en maintenant 26 langues dont toujours le français, gratuitement et librement pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger SeaMonkey 2.10 bêta 1 en français