Dans les chroniques des extensions pour Firefox que je fais déjà depuis un petit moment, je regrette parfois l’abandon d’une extension par son auteur – qui la plupart du temps n’annonce pas l’arrêt du développement de son module. Aujourd’hui, il s’agit de l’annonce du retrait d’un produit et ce qui est d’autant plus dommageable c’est qu’il s’agit d’une extension officielle de Mozilla : Le collecteur de modules comme il était nommé sur AMO ou Add-on Collector comme il apparaissait dans Firefox. Cependant, le billet d’annonce de ce retrait promet également de géniales nouvelles fonctionnalités pour les collections de modules complémentaires. Lisez donc cette rapide traduction :

Nous avons beaucoup de choses passionnantes en préparation pour les modules complémentaires et les collections de modules. Malheureusement, cela signifie que nous devons examiner les différents projets que nous soutenons et décider de ceux qui correspondent le mieux à nos objectifs.

Après analyse, nous retirons le Collecteur de modules.

C’était une décision difficile, car il est populaire parmi beaucoup de nos utilisateurs actifs. Cependant, seulement quelques centaines de personnes ont effectivement utilisé le module au cours des derniers mois.

Nous avons des choses très impressionnantes prévues pour les collections. Si nous avions supporté le Collecteur, chaque fonctionnalité aurait dû attendre près de trois fois plus de temps pour faire son entrée – nous aurions à ajouter chaque fonctionnalité au site, aux API et, enfin, au module. En outre, le Collecteur de modules utilise l’API Bandwagon, qui se trouve sur la version qui va bientôt être retirée de notre site. Pour garder le Collecteur de modules en fonctionnement, il faudrait réécrire toutes les API dans un nouveau langage.

Les bonnes nouvelles sont que la plupart des fonctionnalités (et beaucoup de supplémentaires !) sont déjà disponibles sur le site des modules complémentaires. Si vous avez le Collecteur installé, vous verrez bientôt un bouton dans le gestionnaire de modules complémentaires qui vous mènera à elles sur le site des modules, où vous pouvez continuer à créer et gérer les collections. Et pour ceux qui utilisent l’ACR pour sauvegarder leurs modules, la synchronisation des modules complémentaires arrive dans Firefox.

Nous apprécions tout le travail que chacun a mis dans les collections et nous sommes impatients de les rendre encore plus impressionnantes.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Source et référence