Vous pouvez désormais tester la prochaine itération de Firefox qui proposera la séparation des plugins dans leur propre processus (OOPP) mais seulement sous Windows et Linux. Firefox sera encore plus stable. Un plugin qui plante ne plantera plus le navigateur en entier. Lorsque ça adviendra le contenu du plugin sera remplacé par une interface spécifique notifiant le plantage du plugin (actuellement en anglais). Un lien pour recharger la page, un (sous un point d’interrogation) renvoyant vers une page d’aide sur SUMO et un permettant d’envoyer un rapport de plantage sont répartis dans cette zone grise avec une briquette faisant la grimace au centre.

The Shockwave Flash plugin has crashed

Pour l’instant, seuls Adobe Flash, Apple QuickTime et Microsoft Silverlight s’exécutent, par défaut, dans leur propre processus. D’autres plugins peuvent être ajoutés via about:config. Par exemple, pour qu’Adobe Reader s’exécute dans son propre processus :

  1. Saisir « about:config » dans la barre d’adresse de Firefox ;
  2. Promettre de faire attention ;
  3. Cliquer droit et choisir « Valeur booléenne » dans le sous-menu « Nouvelle » ;
  4. Saisir « dom.ipc.plugins.enabled.nppdf32.dll » dans la boîte de dialogue et cliquer sur « OK » ;
  5. Cliquer sur « True » dans la boîte suivante puis sur « OK ».

Dans about:plugins, vous découvrirez le nom des bibliothèques des différents plugins pour compléter la préférence cachée. Dans about:config vous pourrez aussi changer les préférences de True à False (en double-cliquant sur la préférence) pour désactiver la fonction pour ces plugins en particulier.

Côté interface, une nouvelle option a été ajoutée (menu Outils > Options…) dans le volet « Avancé », onglet « Général », pour soumettre les rapports de plantage ou pas.

Electrolysis, Lorentz et modification du rythme de développement

Le projet Lorentz est maintenant public. Firefox Lorentz prend le travail fait sur les OOPP des Mozilla Developer Previews (introduits dans l’alpha 2 et toujours disponibles dans l’alpha 3) et le met par-dessus Firefox 3.6.3.

La version 3.6.4 de Firefox qui est programmée pour début mai marquera l’application de la nouvelle politique de développement de Firefox. Jusqu’à présent, les versions mineures n’étaient que des versions de maintenance poussées à l’utilisateur comme des versions de sécurité et de stabilité. Contrairement aux mises à jour majeures qui étaient présentées différemment, pouvaient être refusées par l’utilisateur et bénéficiaient de mises à jour mineures (même après la sortie de la version majeure suivante), ces versions mineures ne contenaient pas de nouvelles fonctions.

Dorénavant certaines nouvelles fonctionnalités pourront être poussées vers l’utilisateur à l’occasion d’une mise à jour de stabilité qui sera toujours conseillée à l’utilisateur comme devant être appliquée le plus rapidement possible dès sa sortie. Cependant, comme le disait, Mike Beltzner (Firefox Director) à la mi-janvier : « modifier la façon dont le navigateur apparaît ou interagit avec les utilisateurs est quelque chose que nous devrions éviter de faire. » Ces changements apparaîtront dans la prochaine mise à jour majeure, comme la modification profonde de l’interface.

Lorentz fait partie du projet plus large baptisé Electrolysis qui vise à ce que les éléments du navigateur (interface du navigateur, contenu Web et plugins) s’exécutent dans des processus séparés. À terme, un des objectifs potentiels du projet est de fournir des améliorations de la sécurité en exécutant le processus du contenu dans des modes protégé ou isolé.

Télécharger Firefox 3.6.3plugin1 en français

Sources et références